La Libye, un nouvel Irak ?

 :: Politique

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 22 Aoû - 9:46

C'est une "Lettre ouverte aux commandants de l'OTAN et aux chefs politiques", oui, mais je pense que les destinataires principaux sont tous les gens qui liront la lettre.

Il a fait chaud ici ces derniers jours, mais "à peine" 30° au plus fort ... et un peu plus frais aujourd'hui.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Lun 22 Aoû - 11:08

Bien les gens du nord de dire qu'il fait chaud quand ils ont 30° au thermomètre... :P


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 22 Aoû - 11:29

http://www.voltairenet.org/Tripoli-le-Reseau-Voltaire-s

Tripoli : le réseau Voltaire s'inquiète des menaces de mort qui pèsent sur Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan
Réseau Voltaire | 22 août 2011

Réseau Voltaire, lundi 22 août 2011, 13h20 GMT - Le Réseau Voltaire s’inquiète des menaces qui pèsent sur deux de ses collaborateurs à Tripoli. Mahdi Darius Nazemroaya, chercheur associé du Centre for Research on Globalization, et Thierry Meyssan, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace, sont retranchés dans l’hôtel Rixos autour duquel d’importants combats ont lieu. L’ordre aurait été donné de les abattre.

Thierry Meyssan est à Tripoli depuis le 23 juin dernier. Il y a d’abord dirigé une équipe d’enquêteurs du Réseau Voltaire. Il mène depuis deux mois un travail d’information journalistique sur le conflit. Ses positions se distinguent de celles de ses confrères : il décrit la rébellion comme étant minoritaire et permettant de justifier aux yeux de l’opinion publique internationale une classique opération militaire.

Quelles que soient les positions défendues par Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan, leur assassinat serait inacceptable. Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne sont pas des combattants, mais des journalistes. Les personnes qui soutiennent cette guerre en pensant qu’elle est menée pour la démocratie et la liberté ne peuvent accepter qu’on assassine des journalistes.

À l’heure actuelle, cinq États leur ont offert leur protection diplomatique. Mais les combats autour de l’hôtel les empêchent de sortir et plusieurs de ces ambassades ont été encerclées afin de rendre tout accès impossible.

Sachant les menaces qui pèsent sur eux, Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne s’exposent pas à des « balles perdues ».

Le Réseau Voltaire appelle les citoyens des pays impliqués dans la guerre à faire pression sur leurs gouvernements afin d’assurer la sécurité de ces journalistes. Il demande à chacun de jouer son rôle de citoyen et de faire circuler cette information.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 22 Aoû - 18:42

Hier soir :
Mise à jour de 18h00

Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon sont injoignables depuis 16h cet après-midi.

Mise à jour de 21h00

Nous sommes toujours sans nouvelles de Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon, comme la plupart de leurs proches. Nous mettons tout en œuvre afin de rétablir le contact.

Soutien à Thierry Meyssan

Nous sommes toujours dans l’impossibilité, ce soir à 23h50, de rétablir nos lignes de communication avec nos amis à Tripoli. Les réseaux de téléphonie mobile fonctionnent par intermittence et sont immédiatement saturés lorsqu’ils deviennent enfin accessibles. Egalement, Internet est à nouveau coupé sur toute la Libye. Nous sommes quelque peu rassuré par l’entretien que Thierry Meyssan à accordé à la chaine russe RT, bien qu’elle ait été tournée dans l’après-midi.

Néanmoins, en concertation avec LLP et d’autres amis dont nous diffuserons la liste complète demain, nous préparons une action commune de soutien à Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon . Vous pouvez d’ores et déjà nous faire parvenir vos messages, qui seront intégralement publiés à la suite du communiqué qui sera diffusé :
SoutienMeyssan [at] mecanopolis.net
http://www.mecanopolis.org/?p=24133

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 22 Aoû - 19:02

22 août 2011
TRIPOLI - Témoignage : les journalistes "non alignés" sont menacés de mort - Retranscription (Russia Today)
Mahdi NAZEMROAYA

L’OTAN encercle les ambassades qui veulent secourir les journalistes en danger

Mahdi Nazemroaya, Tripoli, 22 août à 19h52 (Russia Today)

Retranscription par le Grand Soir - mise en ligne 22/8 à 23h40 :

Présentateur : Nous rejoignons Mahdi Nazemroaya à Tripoli. Quelle est la situation à l’hôtel où vous êtes ? La dernière fois que nous avons parlé vous avez mentionné des coups de feu devant l’hôtel et aussi plusieurs loyalistes qui sont arrivés pour recevoir des soins...

Mahdi Nazemroaya : la tension est montée. Quelques membres de plus du personnel de l’hôtel précédent, de la sécurité et du groupe des médias qui étaient chargés de nous protéger, sont revenus armés. A l’évidence ils s’étaient battus. Ce sont des volontaires, pas des soldats. Ils sont revenus avec des informations sur les combats, et le tableau qu’ils ont brossé n’est pas celui d’une défaite, ils sont confiants. Et je crois... je suis désolé, je n’ai pas pu aller plus loin... je crois que l’un d’entre eux a peut-être été tué devant l’hôtel. Je ne peux pas le confirmer à l’heure qu’il est parce qu’il y a encore des snipers dans l’hôtel. Nous avons été avertis par... ceux de CNN par exemple, de ne pas parler d’Al Qaeda parce que sinon nous serions tués. C’était une menace voilée qui m’a été adressée directement. C’est inacceptable, c’est de la censure, et c’est inacceptable.

Présentateur : on dirait effectivement que la tension est vive. Vous parlez de violences, s’agit de violences autour de l’hôtel où vous vous trouvez où s’agit-il de violences dans d’autres parties de la ville ? Entendez-vous d’autres violences dans d’autres parties de la ville ?

Mahdi Nazemroaya : Après les informations données par les médias occidentaux et US, les journalistes de CNN les ont reprises et je crois qu’ils ont pris contact avec les rebelles et l’OTAN. Ce sont des agents de sécurité, c’est ça qu’ils sont en réalité. Je pense que nous devons prendre des mesures très rapidement. Ils ont leur propre plan d’évacuation et je crois que ma vie et celle d’autres journalistes qui ne diffusent pas des informations dans le cadre de ce... consensus ... nos vies sont en danger. Ils ne sont vraiment pas contents à notre sujet et leurs regards sont très menaçants. Si quelque chose nous arrive... Si quelque chose nous arrive je crois qu’ils y seront pour quelque chose, sans aucun doute. Ils nous ont menacé, des ressortissants britanniques, français... C’est inacceptable. Juste parce que nous ne suivons pas la ligne de l’OTAN, parce que nous ne sommes pas d’accord avec la version donnée par l’OTAN. Ils ne sont pas en train de gagner et je crois qu’ils vont tenter de nous annoncer un bain de sang et intervenir militairement sous prétexte d’une « responsabilité de protéger » que je n’ai jamais vue s’appliquer dans le cas de Bahrein ou l’Arabie Saoudite. On dit que des soldats du Qatar ont été capturés. Des gens que nous avons rencontré ont vu des troupes Qataris, et ils étaient très confiants. Pour être honnête, j’étais très ému de voir un de ces jeunes, il travaillait ici, et un des... journalistes... était... était... très mécontent et il a eu des commentaires très désobligeants.

Présentateur : lorsque vous parlez de menaces à votre encontre, pardonnez-moi de vous interrompre, vous dites que vous vous sentez menacés. Vous êtes menacés par les forces rebelles ou aussi par les loyalistes ?

Mahdi Nazemroaya : non, non, pas par les loyalistes. Nous nous sentons menacés par les rebelles et par certains journalistes présents ici. Et je vais vous le dire franchement, nous avons été menacés par des journalistes parce que ce ne sont pas de véritables journalistes. Ce ne sont pas des journalistes du tout.

Présentateur : vous avez un endroit où vous réfugier ? Où pouvez-vous aller si jamais...

Mahdi Nazemroaya : l’ambassade de Russie a dit qu’elle nous accueillerait, mais on ne peut pas s’y rendre parce qu’il y a des combats autour. L’ambassade cubaine... (explosions) vous entendez les combats ? Ca commence, c’est très fort, ils arrivent. Dieu sait ce qui peut arriver. Il est important que la communauté internationale, la véritable communauté internationale, pas les pays membres de l’OTAN, prenne des mesures pour nous sortir d’ici...

Présentateur : qu’est-ce qu’on entend ? Ce sont des coups de feu ou des bombardements ?

Mahdi Nazemroaya : des coups de feu... je n’ai pas entendu de bombardements de l’OTAN... pour moi ce sont des coups de feu.

Présentateur : vous avez parlé de bombardements. Est-ce que votre quartier est assiégé ?

Mahdi Nazemroaya : Assiégé ? Il y a des snipers tout autour. Quelqu’un a été touché, je ne sais pas s’il est mort. Je suis désolé de le dire mais je ne peux pas aller vérifier. Ils ont tiré puis ils sont partis rapidement en voiture. Ils reviendront. Mais le message est que nous sommes ici... je vous informe que ce que nous entendons sur le terrain est en contradiction avec ce que racontent les médias, avec ce que racontent Al Jazeera et CNN. Et je crois qu’ils sont très contrariés... très contrariés... par la tournure des évènements qui n’est pas conforme à ce qu’ils avaient prévu.

Merci aux lecteurs qui nous signaleraient des corrections erreurs - LGS

http://rt.com/news/tripoli-nato-gunshots-journalist-623/

Vidéo (eng) :
http://cdn.rt.com/files/news/tripoli-nato-gunshots-journalist-623/2011_08_22-nazem-1800.ogv

EN COMPLEMENT :

Inquiétudes au sujet de nos confrères à Tripoli

L’OTAN encercle les ambassades qui veulent secourir les journalistes en danger

Les combats autour de l’hôtel Rixos à Tripoli, empêchent les journalistes qui le veulent, de sortir. Quatre gouvernements sont maintenant impliqués dans une opération de secours destinée à protéger deux journalistes du Réseau Voltaire.
22 août 2011

Au dernières nouvelles, ce sont quatre États qui offriraient une protection diplomatique aux deux journalistes Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan, ouvertement menacés de mort par de prétendus "journalistes" occidentaux. Ce ne sont pas les seuls journalistes menacés. Les ambassades qui sont disposées à les protéger sont actuellement inaccessibles parce qu’encerclées par les Forces de l’OTAN.

Silvia Cattori

http://www.silviacattori.net/article1826.html

EN COMPLEMENT le 23/8 à 5h00

L’autre fils de Kadhafi, annoncé "capturé par les rebelles" se promène dans les rues de Tripoli et rencontre les journalistes à leur hôtel...

http://www.telesurtv.net/secciones/noticias/96795-NN/saif-al-islam-mi-padre-esta-en-libia/ (en espagnol)
http://www.legrandsoir.info/tripoli-temoignage-les-journalistes-non-alignes-sont-menaces-de-mort-retranscription-russia-today.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 22 Aoû - 19:46

Mardi 23 août 2011

07h00 > Seif al-Islam n’a pas été arrêté

Seif al-Islam, le deuxième fils de Mouammar Kadhafi, dont l’arrestation avait été mensongèrement annoncée par les rebelles et le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo, comme Thierry Meyssan nous l’avait indiqué dimanche, a recontré cette nuit des journalistes :

« Tripoli est sous notre contrôle. Que tout le monde soit rassuré. Tout va bien à Tripoli », a-t-il indiqué.

« Vous avez vu comment le peuple libyen s’est soulevé pour combattre l’arrivée des rebelles (…) L’Occident dispose d’une haute technologie qui a perturbé les télécommunications et a envoyé des messages au peuple faisant état de la chute du régime du colonel Kadhafi », a ajouté Seif al-Ilsam en évoquant des SMS envoyés dimanche à des habitants de Tripoli.

« C’est une guerre technologique et médiatique pour provoquer le chaos et la terreur en Libye », a-t-il poursuivi.

Il également indiqué que les forces loyales au régime avaient fait subir à la rébellion de lourdes pertes aujourd’hui (lundi) aux rebelles qui prenaient d’assaut la résidence Bab Al-Aziziya.

« Je suis là pour démentir les mensonges », a commenté le fils du colonel à propos de l’annonce de son arrestation.

http://www.mecanopolis.org/?p=24133

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Lun 22 Aoû - 22:10

ca se délite là....

j'ai besoin de toi pour une traduction importante... non2 -2 post sur agoravox celui ci a été traduit sur avox avec google donc pas terrible....

mais j'ai retenu ceci - d'après donc cette source - : la ville est de retour sous le contrôle des forces loyalistes et le peuple en armes.

EGALEMENT :

Des convois camions remplis de milliers de volontaires et d’hommes armés se dirigent vers Tripoli pour protéger la capitale de la Libye :

Des milliers de volontaires des tribus de Ben Walid, Sirte, Sebha, Awlad Slimane, Al Mogarha, Worchafana, Tarhona, Al Siane, Al Ziyayna, Al Hsone, Worfala (1 500 000 d’habitants), ainsi que d’autres sont venus de partout de Libye pour soutenir les habitants de Tripoli ainsi que l’armée contre les attaques des rebelles et de l’OTAN.


GDF Suez et Total signent les plus fortes hausses ce lundi à la Bourse de Paris (+5% et +4,1%).

Les deux titres caracolent en tête du CAC 40 ce lundi. Ils profitent de la perspective d’un rétablissement des exportations de pétrole et de gaz libyens en cas de victoire des insurgés, ainsi que de possibles futurs contrats. D’après des analystes interrogés par l’agence Reuters, les entreprises françaises et italiennes pourraient émerger comme les grands gagnants de la redistribution des cartes en Libye du fait du fort soutien dont ont fait preuve Paris et Rome à l’égard des rebelles. Ce malgré leurs liens avec le régime de Kadhafi. Source : EasyBourse

sources : commentaires sur l'article d'agoravox : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/libye-qui-pour-gouverner-99348?debut_forums=100#pagination_forums

Esto es lo que se dice en audio por una Fuente en Tripoli :Fuente en Trípoli menciona que los medios de comunicación del mundo le está diciendo mentiras sobre la situación en Trípoli : Archivo MP3 :Ahora puedo ver soldados muertos de Qatar por delante de mis ojos, la barba grande, y en mis manos ahora mismo tengo un pasaporte de Qatar ... hay un montón de ellos, pero Trípoli está bajo control, todo es seguro, todo está bien. El Ejército libio, y los voluntarios están en todas partes, en las familias, ahora puedo ver a las mujeres que tienen la bandera verde ... [ininteligible] ....estas personas de Qatar, que está tratando de llegar a dentro de Trípoli para que sea inestable. Pero Trípoli es seguro, la situación está bajo control.PREGUNTAS QUE HAY QUE HACERSE :PORQUE LA MEDIA MIENTE¿ ?., POR LOS MEDIOS CORPORATIVOS AMENAZAN A PERIODISTAS INDEPENDIENTES¿ ?. PORQUE CLAMAN EN FORMA DESESPERADA LA VICTORIA, SI LA REALIDAD ES OTRA. DESPIERTA MUNDO. EL GIGANTE SIONISTA CAPITALISTA ESTA CAYENDO, Y SU CAIDA NOS ESTA ARRASTRANDO A TODOS.Por favor ; la mente humana es facilmente manipulable, no veas BBC, SKYNEWS, CNN, RT....CORPORACIONES DE INFORMACIÓN AL SERVICIO DEL MAL. (OTAN).AL PUEBLO LIBIO Y SUS AUTORIDADES ;SUSPENDER INMEDIATAMENTE LOS DERECHOS DE LOS ACREDITADOS DE CNN, SKYNEWS, BBC, RT...Y SOSPECHOSOS DE SABOTAJE MEDIAL. RECORDAR QUE SON ELLOS QUE ALIMENTAN ESTA LOCURA EN LAS TVS OCCIDENTALES. (ENCARCELAR EN FORMA INDEFINIDA).DAR COBERTURA A TODOS LOS MEDIOS INDEPENDIENTE PARA QUE LLEGUE LA VERDAD A TWITER, FACEBOOK, TELESUR, MATHABA PARA AFRICA Y TODOS EN EL MUNDO QUE HEMOS DESCUBIERTO ESTA MENTIRA

Publicado en el blog de Fulvio Grimaldi con noticias directas de Tripoli y las falsas fotos que corresponden a Benghazi
Le notizie che ricevo direttamente da Tripoli sono contrastanti. C’è chi riferisce che, dopo l’infiltrazione di alcune centinaia di mercenari e attacchi a tappeto di bombardieri ed elicotteri d’assalto, sbarchi di uomini da navi Nato, inquadrati da personale Nato, plateale violazione di ogni norma internazionale e della stessa risoluzione 1973 del braccio criminale dell’imperialismo, la città è tornata sotto il controllo delle forze lealiste e della popolazione in armi. Ma mi si dice anche che l’Hotel Rixos, quello dei giornalisti occidentali che hanno segnalato alla Nato i posti di blocco da bombardare, è al centro di combattimenti, con il figlio di Gheddafi che guida la difesa. In ogni caso, la celebrazione dei golpisti in Piazza Verde, trasmessa dalle tv, è un falso. In Piazza Verde la notte scorsa è comparso Gheddafi davanti a un’immensa folla di sostenitori. Tocca attendere che i miasmi della disinformazione si diradino. Intanto possiamo presumere, alla luce delle falsità propinateci in cinque mesi di pippe della marmaglia mercenaria (ma ne avete visto le facce ?!), con noi che nella Tripoli salda e pacifica vedevamo solo le orrende sevizie inflitte alla gente di Bengasi, trasmesseci dai telefonini dei patrioti, che le imprese di questi gangster siano grandemente esagerate, ma che sia vera e terribile la macelleria umana dei serial killer Nato sulla città, come ce la riferisce da lì anche Thierry Meyssan.
La Nato aveva due imperativi : rimediare in prima persona – sbarchi di sue truppe speciali e di briganti fondamentalisti con valanghe di armamenti pesanti – allo spappolamento del coacervo di assassini e ladri riuniti nel Consiglio Nazionale di Transizione in corso di azzannamento reciproco sulle future spoglie della Libia ; e distogliere dalle carneficine nazisioniste a Gaza, effettuate col pretesto di una rappresaglia all’attacco subito nel Neghev (8 morti), che noi speriamo sia la rinascita della lotta armata contro la cricca usurpatrice, ma che, visti carattere morale e precedenti di Israele, potrebbe essere anche stata una provocazione del Mossad.
In ogni caso ci risiamo. E non se ne può più. Il peggiore splatter hollywoodiano, o di quella pedagogia della ferocia che sono i videogiochi (esaltati da un irresponsabile critico del Manifesto), non si avvicina per ferocia e cinismo a quanto sta facendo da vent’anni la “comunità internazionale”. ( leonorenlibia blogspot. com)


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 22 Aoû - 23:40

Pas trop de temps, voici ma correction auto à peine revue :

C'est ce qui est dit dans un audio par une Fontaine à Tripoli : Une fontaine à Tripoli mentionne que les médias du monde il lui dit des mensonges sur la situation à Tripoli : Un fichier MP3 : Maintenant je peux voir des soldats morts du Qatar par devant de mes yeux, la grande barbe, et à mes mains tout de suite j'ai un passeport du Qatar ... il y a un tas d'eux, mais Tripoli est sous contrôle, tout est sûr, tout est bien. L'Armée libyenne, et les volontaires sont partout, chez les familles, maintenant je peux voir les femmes qui ont le drapeau vert ... [inintelligible] .... ces personnes du Qatar, qui essaie d'arriver à dans Tripoli pour qu'il soit instable. Pero Trípoli est sûr, la situation est sous contrôle. LES QUESTIONS QU'IL FAUT POSER : POURQUOI LES MEDIAS MENTENT ¿ ?., PAR LES MEDIAS CORPORATIFS MENACENT DES JOURNALISTES INDÉPENDANTS ¿ ?. PARCE QU'ILS CRIENT DANS UNE FORME DÉSESPÉRÉE LA VICTOIRE, SI LA RÉALITÉ EST AUTRE. IL RÉVEILLE UN MONDE.

LE GÉANT SIONISTE CAPITALISTE TOMBE, ET SA CHUTE NOUS ENTRAÎNE TOUS. S'il vous plait ; l'esprit humain est facilement manipulable, ne regarde pas BBC, SKYNEWS, CNN, RT.... DES CORPORATIONS D'INFORMATION AU SERVICE DU MAL. (OTAN) . AU PEUPLE LIBYEN ET SES AUTORITÉS ; SUSPENDRE IMMÉDIATEMENT LES DROITS D'ACCRÉDITATION DE CNN, SKYNEWS, BBC, RT... ET DES SUSPECTS DE SABOTAGE MÉDIATIQUE. RAPPELER QUE CE SONT ILS QUI NOURRISSENT CETTE FOLIE DANS LES TVS OCCIDENTALES. (EMPRISONNER DANS UNE FORME INDÉFINIE) . DONNER UNE COUVERTURE À TOUS LES MOYENS INDÉPENDANT POUR QU'ARRIVE LA VÉRITÉ À TWITER, À FACEBOOK, TELESUR, MATHABA POUR L'AFRIQUE ET TOUS DANS LE MONDE QUI NOUS ONT DÉCOUVERT CE MENSONGE.

Publié dans le blog de Fulvio Grimaldi avec des informations directes de Tripoli et les fausses photos qui correspondent à Benghazi

La suite est en italien (!?!), je ne sais pas corriger les erreurs de traduction :

Les nouvelles que je reçois sont contradictoires directement à partir de Tripoli. Certaines personnes ont rapporté que, après l'infiltration de mercenaires et des centaines d'attaques de bombardiers de tapis et d'atterrissage d'hélicoptère d'assaut des hommes à partir de navires Born, supervisé par le personnel de l'OTAN, violation flagrante de toutes les normes internationales et la même résolution 1973 le bras judiciaire de l'impérialisme, la ville est de retour sous le contrôle des forces loyalistes et le peuple en armes. Mais je dirai aussi que l'Hôtel Rixos, que des journalistes occidentaux qui ont rapporté des points de contrôle de l'OTAN de bombarder, est au centre des combats, le fils de Kadhafi qui dirige la défense. En tout cas, la célébration de la putschistes à Green Square, transmis par la télévision, est un faux. Dans Green Square la nuit dernière comparu devant Kadhafi foule immense de partisans. C'est à attendre pour les miasmes de la désinformation diradino.
En attendant, nous pouvons supposer, à la lumière des propinateci mensonges en cinq mois de la foule des mercenaires avides (mais j'ai vu les visages?), À Tripoli avec nous que solide et paisible à seulement vu les horribles tortures infligées à des personnes de Benghazi, de transmettre au mobile les patriotes, que les entreprises de ces gangsters sont grandement exagérées, mais qui est vraie et terrible boucherie humaine des tueurs en série née de la ville, les rapports à partir de là que nous avons également Meyssan Thierry. L'OTAN avait deux impératifs: la première personne afin de remédier - le débarquement de ses troupes spéciales et les fondamentalistes brigands avec une avalanche d'armes lourdes - à la pâte de l'accumulation des meurtriers et des voleurs dans la réunion du Conseil national de transition en cours reste à mordre l'autre sur l'avenir de la Libye ; et loin du carnage nazisioniste à Gaza, a fait le prétexte pour une attaque de représailles subies dans le Néguev (8 décès), qui nous l'espérons, sera la renaissance de la lutte armée contre la clique usurpateur, mais que, compte tenu du caractère moral et l'histoire d'Israël, pourrait également être une provocation était le Mossad. En tout cas, nous y revoilà. Et ne pas en parler. Le pire éclaboussures Hollywood, ou la pédagogie de la férocité qui est des jeux vidéo (mise en évidence par un critique irresponsable du Manifeste), ne s'approche pas de la cruauté et le cynisme a été fait depuis deux décennies que la «communauté internationale». (Leonorenlibia blogspot. Com)

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Lun 22 Aoû - 23:40

merci non 2 - c'est compréhensible tout de même... Wink

Plus de nouvelles de thierry meyssan, celui ci devait se connecter à 10 heures, il est 12 h40..... pale

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 23 Aoû - 0:25

Trois possibilités :
- les communications sont impossibles
- elles sont trop risquées
- il a été repéré

On ne peut qu'attendre ... pour lui comme pour les autres journalistes menacés. pale

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Mar 23 Aoû - 2:41

Dans mecanopolis... source non citée -

15h06, 5h de retard sur la mise à jour, 10h sur les dernières nouvelles données à Alain Benajam

« Les troupes du Qatar sont défaites peu de survivants
Les rebelles sont contenus dans une partie de la ville
l’armée libyenne a mis des missiles sol air en batterie pour défendre la ville contre les bombardements.
Une grande partie des journalistes « occidentaux » ont été évacué par mer
Thierry n’a pu les rejoindre pour raison de sécurité, il reste à Tripoli pour le moment.
Peu d’internet et peu de téléphone.
La bataille continue

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 23 Aoû - 4:55

Je ne trouve cette info ni sur voltairenet, ni sur mécanopolis. Par contre, je la trouve mot pour mot sur http://africanliberty.ivoire-blog.com/archive/2011/08/23/libye-les-nouvelles-du-front.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Mar 23 Aoû - 6:08

Faites le tri...... :o




_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 23 Aoû - 8:40

http://www.mecanopolis.org/?p=24133 (suite, mise à jour d'hier soir et de ce mardi 23 août à 20h45)
Mise à jour de 13h30

Nos amis Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon sont toujours coincés à Tripoli. Thierry nous a fait savoir que la ville était à feu et à sang depuis que les forces fidèles à Kadhafi avait lancé une contre-offensive dans la matinée.

Tripoli : le Réseau Voltaire s’inquiète des menaces de mort qui pèsent sur Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan

Réseau Voltaire, lundi 22 août 2011, 13h20 GMT - Le Réseau Voltaire s’inquiète des menaces qui pèsent sur deux de ses collaborateurs à Tripoli. Mahdi Darius Nazemroaya, chercheur associé du Centre for Research on Globalization, et Thierry Meyssan, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace, sont retranchés dans l’hôtel Rixos autour duquel d’importants combats ont lieu. L’ordre aurait été donné de les abattre.

Thierry Meyssan est à Tripoli depuis le 23 juin dernier. Il y a d’abord dirigé une équipe d’enquêteurs du Réseau Voltaire. Il mène depuis deux mois un travail d’information journalistique sur le conflit. Ses positions se distinguent de celles de ses confrères : il décrit la rébellion comme étant minoritaire et permettant de justifier aux yeux de l’opinion publique internationale une classique opération militaire.

Quelles que soient les positions défendues par Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan, leur assassinat serait inacceptable. Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne sont pas des combattants, mais des journalistes. Les personnes qui soutiennent cette guerre en pensant qu’elle est menée pour la démocratie et la liberté ne peuvent accepter qu’on assassine des journalistes.

À l’heure actuelle, cinq États leur ont offert leur protection diplomatique. Mais les combats autour de l’hôtel les empêchent de sortir et plusieurs de ces ambassades ont été encerclées afin de rendre tout accès impossible.

Sachant les menaces qui pèsent sur eux, Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne s’exposent pas à des « balles perdues ».

Le Réseau Voltaire appelle les citoyens des pays impliqués dans la guerre à faire pression sur leurs gouvernements afin d’assurer la sécurité de ces journalistes. Il demande à chacun de jouer son rôle de citoyen et de faire circuler cette information.

Réseau Voltaire

Thierry Meyssan et Mahdi Darius Nazemroaya menacés de mort à Tripoli

À Tripoli, les bombardements ont repris vers 10h20 ce matin. Ils sont dirigés sur quelques objectifs précis sur lesquels l’OTAN s’acharne.

Les combats ont repris autour de l’hôtel Rixos où sont toujours retranchés des dirigeants libyens et la presse étrangère.

Au Rixos, l’ordre a été donné d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan.

Trois États ont offert leur protection diplomatique, aux collaborateurs du Réseau Voltaire.

Cependant, piégés dans la ville, ces derniers n’ont aucun moyen de rejoindre leurs ambassades.

Réseau Voltaire

Mise à jour de 18h00

Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon sont injoignables depuis 16h cet après-midi.

Mise à jour de 21h00

Nous sommes toujours sans nouvelles de Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon, comme la plupart de leurs proches. Nous mettons tout en œuvre afin de rétablir le contact.

Mardi 23 août 2011

07h00 > Seif al-Islam n’a pas été arrêté

Seif al-Islam, le deuxième fils de Mouammar Kadhafi, dont l’arrestation avait été mensongèrement annoncée par les rebelles et le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo, comme Thierry Meyssan nous l’avait indiqué dimanche, a recontré cette nuit des journalistes :

« Tripoli est sous notre contrôle. Que tout le monde soit rassuré. Tout va bien à Tripoli », a-t-il indiqué.

« Vous avez vu comment le peuple libyen s’est soulevé pour combattre l’arrivée des rebelles (…) L’Occident dispose d’une haute technologie qui a perturbé les télécommunications et a envoyé des messages au peuple faisant état de la chute du régime du colonel Kadhafi », a ajouté Seif al-Ilsam en évoquant des SMS envoyés dimanche à des habitants de Tripoli.

« C’est une guerre technologique et médiatique pour provoquer le chaos et la terreur en Libye », a-t-il poursuivi.

Il également indiqué que les forces loyales au régime avaient fait subir à la rébellion de lourdes pertes aujourd’hui (lundi) aux rebelles qui prenaient d’assaut la résidence Bab Al-Aziziya.

« Je suis là pour démentir les mensonges », a commenté le fils du colonel à propos de l’annonce de son arrestation.

Thierry Meyssan sur la chaîne russe RT, lundi 22 août 2011

Mise à jour du mardi 23 aout à 18h30

Nous n’avons pu rétablir aucune ligne directe de communication avec Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon. D’autres informations nous sont parvenues par des tiers. Néanmoins, compte tenu de la situation à Tripoli et des diverses manoeuvres de manipulations en cours, nous les publierons uniquement lorsque nous aurons été en mesure de les vérifier.

20h45 > Nous avons contactés nos amis de la chaîne de télévision iranienne francophone Sahar, avec laquelle Thierry Meyssan et Mecanopolis collaborent régulièrement. Ils sont eux aussi dans l’incapacité de joindre Thierry Meyssan à Tripoli.

La situation étant maintenant plus que préoccupante, nous interviendrons demain dans une émission spéciale de la chaîne Sahar où nous lancerons un appel en faveur de nos amis Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 23 Aoû - 12:33

Suite http://www.mecanopolis.org/?p=24133

Mise à jour du mercredi 24 août 2011

0h34 > Le contact avec Thierry Meyssan n’est toujours pas rétabli. Les informations qui nous sont parvenues indiquent qu’il se trouve dans une situation extrêmement délicate, de même que nos amis qui l’accompagnent. Il est donc très important de se mobiliser dès maintenant. Nous publierons demain matin un communiqué, rédigé par Salim, Le Libre Penseur (LLP), auquel se sont joints Pierre Dortiguier, philosophe ; Ginette Skandrani, fondatrice du Parti des Verts (dont elle a été exclue depuis), Maria Poumier, écrivain ; Johann Livernette, écrivain ; Béatrice Pignède, réalisatrice ; Paul-Eric Blanrue, écrivain ; Francesco Condemi, réalisateur ; John Bastardi Daumont, avocat ; Frédéric Courvoisier, Claude Covassi et Spencer Delane, fondateurs de Mecanopolis.org ; et d’autres dont nous attendons la réponse cette nuit.

Egalement, comme nous avons connu toute la journée de mardi des problèmes de connexion important sur la console d’administration de Mecanopolis.org, le site du Libre Penseur prendra le relais si nous étions d’une quelconque manière empêché d’exécuter à temps les mises à jour régulières.

Prochaine mise à jour à 08h00.

Pas moyen d'insérer la vidéo traduite ... elle se trouve en bas de page d'article ici :
http://www.lelibrepenseur.org/

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 23 Aoû - 13:32

Libye: Moscou invite l'Otan à respecter le droit humanitaire

Un point de vue un peu plus général sur ce qui se passe
On y apprend entre autres la Libye vue par les rebelles ... pale
...
Bousidra a présenté sa vision d’un Etat fantoche islamique fondamentaliste et pro-impérialiste en Libye. Il a assuré au Globe and Mail qu’il « resterait favorable à l’Ouest et à ses gouvernements et entreprises pétrolières. » La conclusion incontournable est que les 42 milliards de barils de pétrole de la Libye seront dénationalisés et saisis par des firmes pétrolières occidentales.

Bousidra a aussi insisté pour dire que l’alcool et l’homosexualité devraient devenir strictement illégaux en Libye ainsi que « l’éloge de toute religion autre que l’Islam. »
...

C’est l’OTAN qui est à la conquête de Tripoli, les rebelles suivent. Une photo du NY Times est plus parlante que les discours :



... elle montre le corps carbonisé d’un soldat de l’armée gouvernementale, à côté des restes d’un véhicule brûlé, avec trois rebelles autour qui le regardent avec curiosité. Ce sont eux qui témoignent que le soldat a été tué par un raid de l’OTAN. En moins de cinq mois, informe le Commandement conjoint allié de Naples, l’OTAN a effectué plus de 20mille raids aériens, dont 8mille d’attaques par bombes et missiles. Cette action, déclarent au New York Times de hauts fonctionnaires étasuniens et OTAN, a été décisive pour resserrer l’étau autour de Tripoli.

...

On voit ainsi émerger le cadre réel. Si les rebelles sont arrivés à Tripoli, c’est dû non pas à leur capacité de combat, mais au fait que les chasseurs-bombardiers, les hélicoptères et les Predator de l’OTAN leur ouvrent la voie, en pratiquant la terre brûlée. Au sens littéral du terme, comme le montre le corps du soldat libyen carbonisé par le raid OTAN. En d’autres termes, on a créé à l’usage des media l’image d’une résistance avec une force capable de battre une armée professionnelle.


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 23 Aoû - 21:13

Un point de la situation sur http://www.michelcollon.info/Libye-conseils-anti-manips.html :
Libye : conseils anti-manips
Michel Collon le 22 août 2011

N’étant pas sur place en ce moment, nous ne pouvons fournir une info de première main. Nous diffusons ci-après quelques messages qui nous parviennent, directement ou indirectement de Tripoli de sources sûres. Mais, sur base des médiamensonges des précédentes guerres, nous appelons à la prudence envers les grands médias… Ils n’ont pas arrêté de nous mentir ou de nous cacher l’essentiel depuis le début de cette guerre : vont-ils, au moment d’un affrontement décisif, changer de méthodes ?

  1. Toute image peut être manipulée. Elle ne vous dit pas automatiquement : qui fait quoi, quand, où et pourquoi ? Tous ces éléments ne sont pas dans l’image, mais peuvent être interprétés et déformés par un commentaire que vous n’avez pas les moyens de vérifier. Un montage qui peut avoir pratiqué des coupes, des collages, des amalgames…

    Exemple : Lors de l’invasion de Bagdad, on a présenté en gros plan une « foule » en liesse abattant la statue de Saddam Hussein, mais un plan large montra ensuite qu’il n’y avait là que quelques dizaines de gens, qui en fait étaient des agents des USA.

  2. Donne-t-on les preuves ? Ou bien s’agit-il de rumeurs ? Quelles sont les sources ? Ai-je entendu la version de l’autre partie ? Correctement présentée ? Sinon, pourquoi la cache-t-on ?

    Exemple Irak : pas de preuves sur les armes de destruction massive. Exemple Afghanistan : pas de preuves sur l'implication des talibans dans les attentats du 11/09. Libye : on a dit que Kadhafi bombardait la population et avait fait 6000 victimes. Quelles preuves ?

    Pour le moment tous les journalistes des agences de presse occidentale, AFP, Reuters, sont retranchés dans un hôtel. Les seuls communiqués viennent de l'opposition libyenne et de l'OTAN.

  3. Parle-t-on des intérêts ? Nous présente-t-on la version de propagande d’une des parties en présence ou bien expose-t-on ses véritables intérêts économiques et stratégiques ?

    La fausse raison qui à mener à la guerre continue à faire la une des journaux : "Fuite ou procès du leader libyen et de sa famille. Enfin la liberté après 42 ans de règne absolu."

    Pourquoi libérer les libyens d'un côté et soutenir les dictatures de l'autre, en soutenant la répression au Bahreïn par exemple ?


Les bombardements de l’OTAN sèment peur et mort parmi les civils à Tripoli alors que son mandat est de les protéger :

Bilan des services médicaux libyens 1856 morts Plus de 6.000 blessés, à 14H42 de très nombreux enfants parmi les victimes bilan de cette nuit. Les chirurgiens opèrent à la lampe de poche dans certains blocs en attendant le rétablissement de l'électricité, l'Otan s'attaquant aux installations électriques. Les hélicoptères de l'OTAN ont mitraillé la foule en panique, pendant que des hommes armés débarquaient depuis des bateaux de l'OTAN. L'hôpital central de Tripoli a été touché par des roquettes. Des scènes de massacre ont été décrites. Des femmes sont emportées comme « butin de guerre ».

Les bombardements ont repris vers 10h 20 ce matin. Ils sont dirigés sur quelques objectifs précis sur lesquels l’OTAN s’acharne. Les combats ont repris autour de l’hôtel où sont toujours retranché des dirigeants libyens et la presse étrangère.

Le Parti socialiste français favorable au massacre des civils de Tripoli :

Martine Aubry : "C'est avec plaisir que nous voyons les rebelles entrer dans Tripoli, la capitale où ils auraient pu entrer plus tôt, si la communauté internationale s'était mobilisée plus tôt comme je l'avais demandé".
"Nous avons soutenu l'intervention de la France derrière l'ONU, bien évidemment. Il fallait le faire"

Don d'ubiquité de Khadafi :

Difficile de localiser le dirigeant libyen car il est à la fois en Algérie, au Venezuela, en Angola, au Zimbabwe ou encore au fond d'un bunker (sa résidence), ou bien, il est à Syrthe, son "bastion. Pour les habitants de Benghazi, il a même été annoncé mort.

Des journalistes au travail menacés de morts, d'autres blessés :

L’ordre a été donné par de soi-disant "journalistes" US d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya (Global Research Center - Canada) et Thierry Meyssan (Réseau Voltaire). Trois Etats ont offert leur protection diplomatique, aux collaborateurs du Réseau Voltaire. Cependant, piégés dans la ville, ces derniers n’ont aucun moyen de rejoindre leurs ambassades. Ils seraient sous la protection de l'agence de presse Xinhua.

Dr Franklin Lamb, directeur de Americains pour la Paix au Moyen-Orient, qui partageait des renseignements et des informations sur YouTube, a été touché à la jambe par un sniper près de son hôtel.

Le journaliste Mahdi Nazemroaya, situé dans un hôtel du centre de Tripoli avec la presse internationale, affirme que les journalistes sont pris pour cible par les rebelles et les forces de l'OTAN qui les soutiennent. Alors qu'il parle à RT (Russian Today), les tirs peuvent être entendus.
" Les zones où les journalistes internationaux sont installés sont ciblés pour semer la panique" , a t-il soutenu. "L'OTAN a fait tout le travail. C'est une guerre de l'OTAN. Ils ont bombardé toute la nuit, sans arrêt. Ils ont bombardé la ville entière."
"Mais les défenseurs de la ville ne sont pas pessimistes", continue Nazemroaya.
" La situation est de plus en plus tendue ", a déclaré Nazemroaya. "Les membres du personnel de l'hôtel sont de retour avec des fusils. Ce sont des volontaires, pas des soldats. Ils sont confiants." (22/08 - 19h52) - Source : RT

Hugo Chavez condamne à nouveau l'action de l'Otan :

Dans un communiqué datant de dimanche soir, le Président vénézuélien a à nouveau condamné l'action de l'OTAN. « Les gouvernements démocratiques européens (...) démolissent Tripoli avec leurs bombes »

Des convois camions remplis de milliers de volontaires et d'hommes armés se dirigent vers Tripoli pour protéger la capitale de la Libye :

Des milliers de volontaires des tribus de Ben Walid, Sirte, Sebha, Awlad Slimane, Al Mogarha, Worchafana, Tarhona, Al Siane, Al Ziyayna, Al Hsone, Worfala (1 500 000 d'habitants), ainsi que d'autres sont venus de partout de Libye pour soutenir les habitants de Tripoli ainsi que l'armée contre les attaques des rebelles et de l'OTAN.

GDF Suez et Total, ils signent les plus fortes hausses ce lundi à la Bourse de Paris (+5% et +4,1%).

Les deux titres caracolent en tête du CAC 40 ce lundi. Ils profitent de la perspective d'un rétablissement des exportations de pétrole et de gaz libyens en cas de victoire des insurgés, ainsi que de possibles futurs contrats. D’après des analystes interrogés par l’agence Reuters, les entreprises françaises et italiennes pourraient émerger comme les grands gagnants de la redistribution des cartes en Libye du fait du fort soutien dont ont fait preuve Paris et Rome à l'égard des rebelles. Ce malgré leurs liens avec le régime de Kadhafi. Source : EasyBourse

Possible démission du chef rebelle :

Le chef du Conseil national de transition (CNT), l'organe politique de la rébellion en Libye, a évoqué aujourd'hui sa possible démission pour protester contre les actes de vengeance perpétrés selon lui par certains combattants rebelles sur le terrain. "Je salue l'action des chefs des révolutionnaires, j'ai confiance en leur parole, mais certains actes de quelques-uns de leurs hommes m'inquiètent", a déclaré Moustapha Abdeljalil, évoquant "des actes de vengeance". AFP

Informations réunies par Cédric Rutter - Investig'Action
http://www.michelcollon.info/Libye-conseils-anti-manips.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Mer 24 Aoû - 22:07

A ce jour, jeudi 25 aout, selon la plupart des médias, certaines poches de résistance subsistent à tripoli, les rebelles soutenus par l'otan tentent de les faire tomber... La tête de muhammar kadhafi est mise à prix... "mort ou vif"... (mesure approuvée par le CNT)

Plus aucune vidéo ne nous parvient, Plus de nouvelles de thierry meyssan non plus, la ville semble coupée du monde..

Dans ce contexte, chaque information qui peut filtrer est à prendre avec réserve puisqu'aucun support visuel ne peut l'étayer... les dernières informations provenant du gouvernement libyen en place sont du 24 août, il semblerait que tous les moyens de communications soient coupés ce jour..

http://lavoixdelalibye.com/?p=495






_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Jeu 25 Aoû - 0:09


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Jeu 25 Aoû - 0:22

Mise à jour du jeudi 25 août à 04h00

Nous avons eu Julien Teil au téléphone. Il nous a confirmé qu’il était maintenant, avec Thierry, Mahdi et Mathieu, en sécurité. Il nous a également confirmé que ce n’était pas exactement le cas auparavant.

Nous donnerons plus de détails lorsqu’ils seront sorti de Libye.

Ceci sera la dernière mise à jour de cette page.

Nous remercions Salim, Le Libre Penseur, sans qui nous n’aurions pas fait la moitié de ce travail et qui nous a relayé cette nuit afin que nous puissions trouver quelques heures de sommeil, notre hébergeur, Infomaniak, pour son support technique sans faille, les signataires du communiqué et bien sûr tous nos lecteurs qui ont relayé nos informations ainsi que pour leurs messages à l’attention de nos amis.

Bien à vous tous,

Mecanopolis
http://www.mecanopolis.org/?p=24133

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 26 Aoû - 1:35

Si le présent et le passé récent est très manipulé, l'avenir s'annonce sombre pour la Libye ...
Libye – Bataille pour Tripoli – La nuit des dupes

Jeudi, 25 août 2011 :: Jacques Borde

Q – Quel regard portez-vous sur les engagements armés des 21-22 août ?

Jacques Borde – D’abord, que la Bataille de Tripoli a, bel et bien, commencé. En second lieu, un écœurement certain devant cette immense boucherie qui n’a été possible que sous les bombardements massifs de l’Otan. Une Otan qui a, depuis longtemps déjà, outrepassé le mandat onusien qui était le sien. N’en déplaise à l’imprécateur philo-sexologue germanopartin préféré des Je Suis Partout de cette OPA coloniale, l’Axe atlantique est l’UN, pour ne pas dire LE belligérant incontestable de cette partie de la guerre…

Q – Quid des participants, alors ?

Jacques Borde – Là, les choses deviennent vite intéressantes. Primo, BfmTv.com, nous a montré des images de combattants cagoulés entourant un « officier » insurgé. D’entrée, plusieurs remarques :

1. L’officier en question, outre sa bonne bouille de bédouin lambda, a l’air complètement dépassé par les événements et a, carrément, l’air de se demander ce qu’il fiche là, au beau milieu de ces hommes cagoulés et au gabarit impressionnant.

2. Les combattants en question ont un teint de peau moins mat que le Libyen moyen. D’où ma question : sont-ce bien des Libyens ? Ou, plus probable, des non-régnicoles ! C’est-à-dire des combattants étrangers (mercenaires, contractors, forces spéciales occidentales, etc).

3. Les combattants en question arborent des treillis centre-europe britanniques ET des cagoules. À noter que c’est la première fois que je vois ce type de treillis sur des images en provenance du front libyen. De là à supposer que des combattants en armes portant des treillis brits ET des cagoules soient, selon toute probabilité, des membres des SAS ou SBS de Sa Très Gracieuse Majesté, consommateurs réguliers de ces effets en opération…

4. Je note, également, que le port de cagoules par des insurgés libyens, est une nouveauté. En dépit de leur très relative aptitude au combat, les insurgés pro-occidentaux ont toujours combattu, à 99,99%, à visage découvert. Pourquoi se dissimuler de la sorte, alors qu’ils ne l’ont jamais fait, précédemment, au cours de leurs, fréquents, revers de fortune ?

Q – Donc des SAS, ou autres forces spéciales britanniques, dans la boucle ?

Jacques Borde – Très certainement. Mais pas seulement. On parlé de 1.000 à 1.200 hommes, dont 400 contractors chiliens ! A priori, pas mal de Français également. À ce stade un détail m’a frappé : l’apparition d’armes légères de facture SERBE, dans l’impedimentum des insurgés pro-occidentaux. Contrairement à BHL (et quelques autres) je n’ai pas de problème pour identifier la provenance des matériels à leurs caractéristiques techniques ! Donc :

1. La présence d’éléments français encadrant et menant au combat (en fait combattant à leur place) des insurgés pro-occidentaux est suffisamment avérée.

2. Présence indiscutable, sur la ligne de front: a/ de fusils d’assaut Zastava Oružje 1M-70B1/B2, flambant neufs : b/ de fusils de sniper M-76 (dépourvus de lunette). Le premier étant le dérivé yougoslave de l’AK-47 (et non de l’AKM). Il est parfaitement reconnaissable à son alidade de visée montée en permanence sur l’arme. Le M-76 étant la version de sniping léger du M-70.

3. Sauf au côté de Seïf el-Islam (un M-70B1/B2), dans une vidéo postée dans la nuit du 22 au 23 août 2011, je n’avais pas noté, jusqu’alors, ce type d’armes légères aux mains des insurgés pro-occidentaux, ni même entre celles des forces loyalistes. Existe, bien sûr la possibilité de livraisons récentes – ce qui rendrait ceux qui s’y sont, ainsi, livrés coupables de trafic d’armes – la Libye dans son entier étant sous embargo militaire. Le fait que ces armes aient été récemment pillées semble étonnant. En effet, M-70B1/b2, M-76 et M-91 étant de bien meilleure facture que leurs originaux russes, il serait logique que les troupes loyalistes en eussent été largement dotées…

4. À l’évidence, combattant au milieu des rebelles (pour ne pas dire à leur place), des Français, pour des raisons, à la fois, de discrétion et de logistique, ne pouvaient, là, être équipés de Famas, M-4 ou G-36 et HK-416, les armes de dotation des forces spéciales de la République. Il leur fallait des armes compatibles avec les quantités de munitions récupérables massivement sur place. En clair, du 7,62×39 mm soviétique : pour le M-70, qui, c’est important de le souligner, utilise les mêmes chargeurs que les AK-47 et AKM des forces loyalistes et rebelles. Et du 7,62x54R, pour les M-76, soit le même calibre que les fusils Dragunov de sniping léger des forces loyalistes et rebelles. Dragunov également fabriqué en Serbie sous le label de M-91. Mais là, pas moyen de le différencier de de ceux d’autres provenances.

5. En règle générale, les soldats qu’ils soient de fortune ou d’active, aiment travailler avec des équipementiers et munitionnaires qui ont fait leurs preuves et qu’ils connaissent déjà.

6. Lors de l’engagement, relativement important, de soldats de fortune français, au Zaïre (la RDC aujourd’hui) au service des Mobutu, quelles armes furent utilisées ? Strictement les mêmes : a/ des fusils d’assaut M-70B1/B2, flambant neufs : b/ des fusils de sniper M-76.

7. Il n’y aurait donc rien de surprenant, pour des Français désireux de s’équiper – à la hâte, à ma modeste connaissance, la France ne possède pas (sauf à doses homéopathiques si je puis dire) d’armes compatibles avec le label Pacte de Varsovie, de s’être tournés vers un fournisseur qu’il connaissait de longue date : les arsenaux serbes de l’ex-Yougoslavie.

8. Arsenaux en question qui tenaient stand, lors du dernier Salon de l’armement terrestre à Villepinte, EuroSatory 2010, sous l’égide de Yugoimport-SPDR, qui représente à l’étranger les firmes d’armement du pays…

Q – Pas d’Américains ?

Jacques Borde – Si bien sûr. De nombreuses vidéos montrent, sans guère de doutes possibles, des contractors US combattant aux côtés des rebelles. Repassez-vous des images des déploiement des US Special Forces lors de la conquête de l’Afghanistan, vous verrez !… Et leur nombre risque d’augmenter dans la mesure où, de manière générale, les Américains – qui, pour d’évidents objectifs de prédation économique, vont revenir en force en Libye – laissent rarement à d’autres le soin d’assurer la sécurité de leurs ressortissants et biens. Ce qui ne sera pas sans poser de problèmes.

Q – De quelle nature ?

Jacques Borde – Dans la mesure où les Américains, loin amener paix, bien-être et sécurité à ceux qu’ils envahissent et occupent, sont bien souvent un facteur aggravant. Comme cela fut le cas en Irak…

Q – jusqu’à quel point ?

Jacques Borde – Souvenez-vous du 16 septembre 2007. Ce jour-là à Bagad, des membres de la principale Société militaire privée (SMP), Blackwater, s’y livrèrent à un véritable massacre. Semblable en ampleur au Bloody Sunday des Brits en Irlande occupée. Au point que pour l’équipe d’enquêteurs mises en place par l’administration Maliki, notèrent, à propos de Blackwater, dans leur rapport préliminaire que « le meurtre de sang froid de citoyens [irakiens] dans le quartier de Nissour est considéré comme un acte terroriste contre des civils, à l’instar de n’importe quelle opération terroriste ».

Oui. Vous avez bien lu, le comportement de membre de la plus importante SMP nord-américaine opérant en Irak, considéré par les autorités locales de ce pays, mangeant pourtant dans la main de l’occupant US, comme un « acte terroriste » et une « opération terroriste »2. Ce sont, à peu près, les mêmes molosses que les États-Unis vont lâcher en Libye. Rassurant, non ?

Q – Vous ne considérez pas l’arrivée, en force, des Américains, comme une bonne chose pour la Libye ?

Jacques Borde – Mon. Pour adhérer à cette idée – qui, sans doute, suscitera probablement l’enthousiasme d’un BHL, aussi affairiste avisé que bonimenteur impénitent – il faudrait que je crois à la volonté des Américains à être les gestionnaires honnêtes des pays dont ils s’emparent…

Q – Et, ça n’est pas le cas ?

Jacques Borde – Absolument pas. C’est un légende urbaine. Voyez simplement tout le mal apporté à l’Irak par l’occupant nord-américain. Au bout de toutes ces années, les Bagdadis n’ont toujours que quelques heures d’électricité par jour !

Bon un exemple ! Dans son livre, Jeremy Scahill, nous rappelle opportunément que « le meilleur héritage de Bremer sur les rives du Tigre, où il servit comme proconsul de l’occupation américaine pendant plus d’un an, fut sans doute de transformer le pays sous sa coupe en épicentre mondial de la résistance antiaméricaine. Il administra l’Irak selon un système qui facilitait la corruption et la malversation au sein de l’armée privée, secteur très lucratif »3….

Q – Et c’est ce qui va se passer en Libye ?

Jacques Borde – Oui, mais attendez, je n’ai pas fini ma citation. Scahill poursuit. « À l a fin de son mandat, quelque NEUF milliards de fonds pour la reconstruction de l’Irak avaient disparu sans explication, selon un audit mené par l’inspecteur général pour l’Irak »4.

Q – Bremer ne s’est pas défendu ?

Jacques Borde – Si, bien sûr ! À l’entendre, l’audit en question « reposait sur des critères irréalistes »5 ! Ce que je crois c’est que les Américains – qui, avec les Français, ont d’ores et déjà, détourné une bonne partie des avoirs libyens – vont, évidemment, s’arranger pour n’en rendre qu’une infime partie aux insurgés pro-occidentaux. C’est une nuée de sauterelles particulièrement bien organisées et féroces qui vont s’abattre sur la Libye. Faites leur confiance. Qui sait, va-t-on voir réapparaître L. Paul Bremer III en gauleiter émérite de l’Axe atlantique. À moins que le président français, Nicolas Sarkozy, nous ressorte Kouchner de son chapeau de magicien. Ou DSK !

Et si je vous cite l’ouvrage de Scahill sur Blackwater, ça n’est pas, bien sûr, par hasard. Une des pistes les plus sûres pour sucer – avidement et habilement – le sang des Libyens va être de leur facturer leur (in)sécurité au prix fort en faisant débarquer massivement leurs Sociétés militaires privées. Évidemment, celles-ci, prospérant sur la misère des pays où elles débarquent, seront les dernières à avoir intérêt à ce que la Libye retrouve sa prospérité d’avant-guerre. Et je ne vous parle pas de l’État-providence qu’avait mis en place Kadhafi. Avec un peu de chance, feu-la-Jamahiriya sera une pale copie de la Tunisie. En plus pauvre ! Au pire, une géhenne entre l’Afghanistan et la Somalie…

Q – Et la vision de BHL… ?

Jacques Borde – là, je vous arrête tout de suite. Comme aucun de nos intellectuels germanopratins n’a JAMAIS été en première ligne où que ce soit dans le monde, leurs avis n’a aucune aucune once d’intérêt.

Si mes souvenirs sont exacts, la seule prestation « guerrière » (sic) que nous fit le plus illustre d’entre eux à Sarajevo, fut, allongé dans un caniveau, de répondre à un interview, avec des passants le regardant mi-interloqués mi-amusés (le primus inter pares de la nouvelle philosophie avait entendu un tir au loin). Quant à un autre, dans des circonstances à peu près identiques, au son (pourtant lointain) d’un tir de mortier, ses sphincters le trahirent et il dût regagner son hôtel crotté d’importance et la démarche hésitante…

Remarquez, lorsque vous parlez de « vision » à propos de BHL, c’est le pluriel que vous devriez utiliser…

Q – Pourquoi donc ?

Jacques Borde – Parce qu’à l’évidence, la logorrhée béhachélienne sur la Libye repose davantage sur des visions de la Libye, et non sur une vision objective de la Libye…

Q – Mais en quoi ?

Jacques Borde – Bon, commençons !

Vision n°1. La prise de Tripoli par les insurgés pro-occidentaux. À moins d’être sourd et aveugle, personne ne peut, raisonnablement, soutenir pareille ineptie. Sans me prendre pour M. de la Palisse, il est clair que si la Bataille de Tripoli se poursuit depuis le mardi 23 août 2011, c’est qu’elle n’a pas été gagnée la veille, le lundi 22 août ! Idem pour ce « journaliste » (sic) qui nous affirmait dans la même phrase que les loyalistes ne tenaient plus que le quartier du QG de Kadhafi et que l’on se battait à « tous les coins de rues » dans la ville ! À ce jour, les combats n’ont pas cessé !

Vision n°2. L’un des fils Kadhafi est aux mains des rebelles. Partiellement vrai, ce Kadhafi-là a, semble-t-il était empêché de se déplacer par des insurgés. Mais la reprise en main par les loyalistes de ladite zone fait qu’il a recouvré l’intégralité de sa capacité de mouvement.

Vision n°1. Les insurgés pro-occidentaux n’ont besoin de rien ni de personne pour progresser. Ceux qui prétendent le contraire tentent d’amoindrir la gloire de ces vaillants combattants. Même le très régimiste Figaro s’est fait l’écho de l’appui des forces occidentales, à commencer par ses fournitures d’armes aux insurgés.

Vision n°1. Le plus funeste fils de Kadhafi (dans l’univers mental béhachélien, je veux dire, Seïf el-Islam, a été pris vivant par les insurgés ! La fable durera dans les rédactions, jusqu’au passage, en coup de vent, de l’intéressé, visiblement en pleine forme physique et morale, à l’hôtel de Tripoli, d’où pérorent la plupart des journalistes occidentaux qui y refont la guerre et le monde sans sortir de son lobby !

Avec une mention spéciale – onanisme débridée – pour les tenanciers du Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale qui, dans la foulée, nous avaient annoncé, comme imminent, le transfèrement de Seïf el-Islam, dans leurs locaux. Conseils pratiques à l’Argentin Luis Moreno Ocampo et à ses sbires :

1. Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué…
2. Se procurer un lot de serpillières avant de se lancer dans des délires aussi débridés (ça n’est pas bien de se « soulager » ainsi pendant ses heures de service).
3. Apprendre le tango et entamer une carrière d’amuseur public.

Q – Et la Russie ?

Jacques Borde – Fidèle à elle-même. Comme depuis le début du conflit, elle a fait preuve de son plus bel onanisme diplomatique, annonçant être prête à travailler avec le pouvoir qui se dégagerait des combats tripolitains. Pire, la Russie – telle une hyène, guettant la mort du lion – attend, c’est elle qui le dit, le « transfert imminent » du pouvoir aux rebelles. Quelle petitesse, quelle bassesse d’âme ! À quoi sert précisément, la clique des ex-apparatchiks soviétiques qui se disputent le pouvoir ? À part se goberger des rentes de Gazprom ? Je me le demande…

Mais pour plagier, à la fois, Staline et Rafi Eitan6, « Quand on ne fait pas partie de la solution, c’est qu’on fait partie du problème » ! C’est à se demander si pour éclaircir, enfin, le paysage géopolitique à l’Est, il ne serait pas opportun qu’un « printemps russe » ne nous débarrasse, une fois pour toutes, de petits hommes qui encombrent inutilement les allées du pouvoir russe. Tabula rasa, en somme !…

Q – Où serait le Guide déchu ?

Jacques Borde – Déchu, mais pas mort ! Aucune certitude à son sujet.. N propres sources auprès des organes de sécurité d’un pays voisin font état de sa présence en… Algérie. Mais rien n’est confirmé. Il y a de fortes chances qu’il soit toujours en Libye.

Note(s) :

[1] Ou Zastava Arms, filiale de la firme Zastava, qui est, au même titre que la firme russe, Izhmash, le principal fabricant d'armes légères, serbes. La firme a vu le jour à Kragujevac (60 km au sud de Belgrade). Collabore depuis 1990 avec les IMI et d'autres entreprises israéliennes de l'armement.
[2] Security Firm faces Criminal charges in Iraq, James Gkantz & Sabrina Tarnerwise, New York Times (23 septembre 2004).
[3] Blackwater, l’ascension de l'armée privée la plus puissante au monde, p.119, Jeremy Scahill, Actes Sud, 2008.
[4] Blackwater, l’ascension de l'armée privée la plus puissante au monde, p.119, Jeremy Scahill, Actes Sud, 2008.
[5] Blackwater, l’ascension de l'armée privée la plus puissante au monde, p.119, Jeremy Scahill, Actes Sud, 2008.
http://www.geostrategie.com/4156/libye-bataille-pour-tripoli-%E2%80%93-la-nuit-des-dupes/

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Ven 26 Aoû - 20:45

merci pour ces informations non 2, comme le dit ce monsieur, on est écoeuré par ce massacre qui est en train se se perpétrer en libye... et ce n'est pas fini .. selon certains observateurs, le nombres de morts depuis le début de cette guerre s'élèverait à 20.000 !

«Les opérations militaires cesseront quand elles n'auront plus lieu d'être, quand M. Kadhafi et ses séides ne représenteront plus une menace pour le peuple libyen», a également déclaré M. Sarkozy.



nicolas sarkozy recevant moustapha abdel jalil (représentant du CNT) à Paris..

Du coté de l'Afrique, on se veut prudent...

Le Conseil national de transition ne représente pas un gouvernement « légitime », a estimé Jacob Zuma, président sud-africain et membre du comité ad hoc sur la Libye.

http://www.rfi.fr/afrique/20110826-addis-abeba-union-africaine-afrique-sud-reconnaissent-pas-le-cnt

L'Afrique comme nul ne l'ignore bénéficiait de la générosité du colonel kadhafi... en sera t'il de même avec le CNT ?...

CNT dont le représentant n'est autre que l'ancien ministre de la justice moustapha abdel jalil nommé juge en 1978. En tant que président de la cour d'appel de Tripoli, celui ci a confirmé par deux fois la peine de mort des infirmières bulgares.

Lequel détiendrait la preuve que kadhafi aurait commandité les attentats de lockerby

Il est désigné comme président du Conseil national intérimaire de transition de la République libyenne le 5 mars 2011, par les conseils dirigeants des villes libyennes tenues par l'opposition. Il déclara alors souhaiter l'instauration d'« un État libre, démocratique, fondé sur des institutions gouvernementales sans caractère ni nature religieux

nous dit wiki qui raconte n'importe quoi...(une mise à jour s'impose nan ?) la constitution du CNT est identique sur ce point à la constitution libyenne établie sous kadhafi.. la charia reste la base de la législation... (personnellement je m'en fiche mais faudrait pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes tout de même !)

Thierry Meyssan et les journalistes présents au Rixos ont tous été évacués tout d'abord par la croix rouge puis mis dans un avion... la lybie est isolée du monde médiatique (enfin de celui qui présente une autre face du conflit)

En ce qui concerne l'intervention de l'otan... que l'onu avait autorisée dans la limite d'une "no fly zone"...nous sommes passés de la couverture aérienne aux bombardements puis en troisième phase à l'attaque au sol des troupes de l'otan en soutient aux insurgés... pale

A cette heure, Tripoli résiste encore...



Dernière édition par Loatse le Sam 27 Aoû - 5:53, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Ven 26 Aoû - 21:50

(suite des infos de ce samedi 27 août)

Vu avant hier aux actu (sur télé foutaise donc... Embarassed ) un tripolitain agé qui prie mustapha abdel jalil de procurer au moins de quoi boire et manger aux femmes et aux enfants de tripoli...(lui même dit-il connait la privation mais les petits et les femmes ont besoin de se nourrir)

bon, je ne voudrai pas dire mais qui est ce qui a coupé l'approvisionnement en nourriture et en eau de tripoli ??? :evil:

Mais faire venir de la nourriture alors que les convois alimentaires se sont évanouis dans les sables libyens n'est pas mince affaire... et ce n'est pas gagné :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Les-rebelles-Libyens-font-appel-a-l-Orne-pour-se-fournir-en-viande_39382-1970484_actu.Htm



Dernière édition par Loatse le Sam 27 Aoû - 5:58, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 26 Aoû - 23:18

Loatse a écrit:
Le Conseil national de transition ne représente pas un gouvernement « légitime », a estimé Jacob Zuma, président sud-africain et membre du comité ad hoc sur la Libye.
Il n'y a pas de gouvernement puisqu'ils ne sont pas d'accord entre eux sur qui doit les représenter civilement.

Loatse a écrit:L'Afrique comme nul ne l'ignore bénéficiait de la générosité du colonel kadhafi... en sera t'il de même avec le CNT ?...
L'OTAN ne le permettrait pas, même s'ils en avaient l'intention.

Loatse a écrit:... Lequel détiendrait la preuve que kadhafi aurait commandité les attentats de lockerby
S'ils ont réellement ces preuves (ce qui est peu probable), le simple fait qu'ils ne les aient pas encore présentées (depuis le temps) fait d'eux des complices.

Loatse a écrit:
Il est désigné comme président du Conseil national intérimaire de transition de la République libyenne le 5 mars 2011, par les conseils dirigeants des villes libyennes tenues par l'opposition. Il déclara alors souhaiter l'instauration d'« un État libre, démocratique, fondé sur des institutions gouvernementales sans caractère ni nature religieux
Ce qui n'empêche pas que leur "leader" (pas le représentant) est un terroriste avéré, libéré par Saïf al Islam Kadhafi après qu'il aie promis de renoncer à la lutte armée ( http://www.legrandsoir.info/+tripoli-ex-leader-d-un-groupe-islamiste-a-la-tete-des-insurges+.html ) !

Loatse a écrit:Thierry Meyssan et les journalistes présents au Rixos ont tous été évacués tout d'abord par la croix rouge puis mis dans un avion... la lybie est isolée du monde médiatique (enfin de celui qui présente une autre face du conflit)
Pas Meyssan ni les journalistes sur lesquels l'OTAN a posé une fatwa. Ceux-là auraient été conduits jusque dans un autre hôtel par la croix-rouge, puis laissés à leur sort. Ils pourraient avoir été évacués vers un autre endroitt moins dangereux depuis (hors Libye ?) mais je n'ai plus de nouvelles depuis vendredi :
Mise à jour du jeudi 25 août à 04h00

Nous avons eu Julien Teil au téléphone. Il nous a confirmé qu’il était maintenant, avec Thierry, Mahdi et Mathieu, en sécurité. Il nous a également confirmé que ce n’était pas exactement le cas auparavant.

Nous donnerons plus de détails lorsqu’ils seront sorti de Libye.

Ceci sera la dernière mise à jour de cette page.

Nous remercions Salim, Le Libre Penseur, sans qui nous n’aurions pas fait la moitié de ce travail et qui nous a relayé cette nuit afin que nous puissions trouver quelques heures de sommeil, notre hébergeur, Infomaniak, pour son support technique sans faille, les signataires du communiqué et bien sûr tous nos lecteurs qui ont relayé nos informations ainsi que pour leurs messages à l’attention de nos amis.

Bien à vous tous,

Mecanopolis
Communication importante, 18h00 :

A peine pensions nous que nos amis étaient tiré d’affaire que nait une polémique. Julien Teil, dans un courrier envoyé à diverses personnes, dont Mecanopolis, indique qu’il se « désolidarise complètement de Thierry Meyssan », et le qualifie de « parano dangereux ».

Nous n’allons pas, pour l’heure, publier ce document et contribuer à alimenter une polémique invérifiable, puisque nous n’avons toujours pas pu avoir de contact direct ni avec Julien Teil, ni avec Thierry Meyssan.

Selon l’ampleur que prendra cette affaire, nous publierons un deuxième communiqué.

Néanmoins, nous mettons en garde tous ceux qui auraient envie de s’aventurer dans une entreprise de manipulation. Nous avons, avec sincérité, impliqué des personnalités dans notre action, de même que de nombreux lecteurs qui nous ont apporté leur soutien. Pour eux comme pour nous, il est inenvisageable que nous acceptions de diffuser ce communiqué, devant lequel nous restons incrédules. Ce que nous pouvons dire c’est que ce texte ne ressemble pas au Julien Teil que nous connaissons. Nous sommes également surpris que d’autres l’aient repris dans son intégralité sans effectuer les vérifications d’usage et surtout sans entendre le principal intéressé, Thierry Meyssan.

A toutes fins utiles, nous nous devons de rappeler cette phrase qui figue dans la présentation de Mecanopolis : « La trahison est le seul crime pour lequel il n’existe pas de pardon ».

Claude Covassi, fondateur de Mecanopolis.org
Mise à jour du vendredi 26 août à 12h00

Nous venons d’avoir un contact téléphonique avec Thierry Meyssan, qui est sur le point de quitter la Libye. Nous ne pouvons en dire plus pour l’instant mais nous continuerons à actualiser cette page dès que d’autres informations nous parviendrons.
Mise à jour de 12h40 :

Nous venons à nouveau d’avoir Thierry Meyssan au téléphone, en compagnie de Julien Teil, qui a tenu à ce que nous fassions passer ce message :

« Lorsque j’ai diffusé mon communiqué hier, je n’avais pas tous les éléments en main pour comprendre la situation, cela en raison de la confusion générale à Tripoli et les diverses manipulations en cours, de même que les pressions exercées à mon endroit. Ma position concernant la guerre en Libye en général et Thierry Meyssan en particulier reste inchangée. Je suis en totale solidarité avec Thierry Meyssan. »

Julien Teil, Tripoli, le vendredi 26 août 2011, 12h32
http://www.mecanopolis.org/?p=24133

Loatse a écrit:En ce qui concerne l'intervention de l'otan... que l'onu avait autorisée dans la limite d'une "no fly zone"...nous sommes passés de la couverture aérienne aux bombardements puis en troisième phase à l'attaque au sol des troupes de l'otan en soutient aux insurgés... pale

A cette heure, Tripoli résiste encore...
Oui, et Tripoli n'est pas toute la Libye ... mais qui peut résister à une telle force de frappe ? Mais de fait, tous les pays qui ont participé à cette agression se sont placés automatiquement comme criminels de guerre, voire pire, et l'ONU s'en est fait complice au même titre que la Chine et la Russie qui n'ont pas bronché.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 26 Aoû - 23:21

http://www.voltairenet.org/Le-Reseau-Voltaire-denonce-la

Réseau Voltaire, jeudi 25 août 2011, 14h25 GMT - Les journalistes bloqués à l’intérieur de l’hôtel Rixos de Tripoli depuis dimanche ont pu être évacués par la Croix Rouge Internationale, mercredi 24 août 2011 à 17 heures. Les quatre collaborateurs du Réseau Voltaire, les journalistes Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Mathieu Ozanon et Julien Teil, étaient bien parmi eux.

Cependant, lors de sa sortie, des rebelles ont tenté d’arrêter Thierry Meyssan, connu pour ses articles dénonçant les crimes de l’OTAN. La Croix Rouge Internationale a empêché cette arrestation.

Les journalistes ont été conduits dans un autre hôtel, mais ils ne sont plus protégés par la Croix Rouge Internationale.

Les journalistes n’ont pas pu, pour le moment, rejoindre le bateau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui aurait accosté à Tripoli.

Le Réseau Voltaire est extrêmement préoccupé de l’attitude des rebelles à l’égard de ses journalistes. Il lance un appel à la communauté internationale pour que ses journalistes soient protégés et puissent quitter la Libye sains et saufs.

EDIT : suite :

Thierry Meyssan est ressortissant français résidant au Liban. Il est immatriculé au consulat de France à Beyrouth. Journaliste depuis plus de vingt-cinq ans, il écrit dans des publications arabes, latino-américaines et russes, comme Odnako en Russie ou La Jornada au Mexique. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de politique internationale et collabore avec des télévisions comme Russia Today, Telesur ou PressTV. Il est le président du Réseau Voltaire, un réseau de presse internationale, rassemblant une dizaine de publications à travers le monde.

Mahdi Darius Nazemroaya est ressortissant canadien. Il vit à Ottawa et est actuellement correspondant à Tripoli. Journaliste indépendant, il a publié et donné des entretiens dans divers médias, dont Russia Today, Press TV, Al Jazeera, Pacifica KPFA, Global Research, China Life Magazine. Il publie aussi de nombreux articles sur le Réseau Voltaire.

Tous deux ressortissants français, Mathieu Ozanon et Julien Teil écrivent aussi pour le Réseau Voltaire.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Politique

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum