La Libye, un nouvel Irak ?

 :: Politique

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Dim 6 Mar - 14:17

Oui, ce n'est vraiment pas clair du tout... Te dire : j'en suis à suivre l'évolution de la situation en images sur TF1 Embarassed

Apparemment, les insurgés auraient eu le temps de faire une razzia dans les entrepots de munitions du pays avant que ceux-ci ne soient bombardés. Un nombre indéterminé de militaires les auraient rejoints, mais selon ce média officiel ci, il resterait 75000 soldats (malgré les tentatives de désertions) fidèles à kadhafi (! ?), basés à Tripoli...

De temps en temps on dit que ceux ci auraient reprit une ville (information du pouvoir) mais chose étrange, nous est montré que des images de la place verte à tripoli..

Les images qui nous parviennent via nos journalistes, elles, nous montrent benghazi, et la route menant a Ras Lanouf.. (je vais finir par croire que la lybie ne comporte que 2 agglomérations).. Rolling Eyes

_________

RAS LANOUF, Libye (Reuters) - Des rebelles libyens se sont repliés dimanche sur Ras Lanouf après avoir quitté leurs positions à l'ouest de ce port pétrolier en Libye, a constaté un journaliste de Reuters.

Durant leur retraite, ces rebelles ont tiré sur un hélicoptère.

Plusieurs dizaines de véhicules de rebelles équipés de mitrailleuses sont arrivés à Ras Lanouf en provenance de l'ouest, où se trouve Bin Djaouad.

Des rebelles ont signalé un assaut des forces de Mouammar Kadhafi contre cette ville.

(Mohamed Abbas, Bertrand Boucey pour le service français)


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Dim 6 Mar - 16:27

Une autre analyse des événements, en se basan sur l'histoire, et, concernant l'actualité, en faisant le tri entre ce qu'on en dit et ce dont on a les preuves (ce qui n'est manifestement pas la même chose) :
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23455

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Lun 7 Mar - 2:47

"Si les soi-disant gouvernements des pays occidentaux étaient sérieux au sujet de la démocratie, ils auraient coupé les liens commerciaux avec la Libye, et spécialement le secteur énergétique, avant 2011."

et le pétrole ? 85% du pétrole lybien est destiné à l'europe.. on fait comment ? on va a vélo ? Vu la répercution de cette guerre sur les prix du baril, ce n'était sans doute pas la meilleure solution.. de toute façon, ce marché aurait été conclu avec d'autres puissances..

Etonnant ce whisley clark, il dénonce comme cela aux médias un mémo impliquant une stratégie de déstabilisation et d'occupation dans les pays arabes (sauf l'iran qui n'est pas un pays arabe), et cela passe comme une lettre à la poste... Shocked Ce monsieur n'est pas inquiété et personne au niveau international ne s'inquiète de ces révélations ! Shocked

En ce qui concerne les attaques d'avions lybiens, aucune vidéo jusqu'à présent n'en a démontré la trace.. des journalistes avaient questionné les habitants là dessus et la seule réponse était : " j'ai bien vu un hélicoptère, mais aucun avion..."

Kadhafi dément (lol) avoir donné l'ordre de tirer sur son peuple et demande une enquête de... l'ONU

Quand aux conséquences sur les pays extérieurs, on voit encore ce week end des barcasses contenant des centaines de tunisiens et autres ressortissants venant de tunisie accoster à Lampelusa en italie.. le flot ne semble pas se tarir, on croirait le camp des saints (ce n'est pas un hasard si ce livre a fait la une des ventes juste avant les révolutions dans le monde arabe)..

Comment ces pauvres gens peuvent il encore penser que l'europe c'est l'eldorado alors que se loger en france c'est la croix et la bannière, que le gaz va encore augmenter, que les prix de l'alimentation augmentent et je ne parle même pas de l'essence.. Cerise sur le gateau, le nombre de chomeurs...

Heureusement on a pu maintenir l'AMM (l'aide médicale aux étrangers) malgré la volonté de notre gouvernement de la supprimer.. et puis admirons au passage la solidarité européenne quand Guéant (ca s'écrit comment ca ? lol) dans la droite ligne d'aliot marie question diplomatie, dit à l'italie en gros : demerdez vous avec vos migrants... ! Shocked

Finalement c'est assez kafkaien tout cela..il apparait bénéfique pour ces pays (et je pense particulièrement à la tunisie, au niger) que nos entreprises restent implantées à l'étranger pour permettre aux population d'avoir accès à l'emploi et d'un autre coté, on ne peut se permettre économiquement parlant de laisser celles ci se délocaliser...

Impression de chaos... avec à court terme repli sur soi des pays européens et l'adhésion des européens aux idées d'extrème droite.



_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 7 Mar - 4:34

Je suis grosso modo d'accord avec ça, sauf sur un point :
il apparait bénéfique pour ces pays (et je pense particulièrement à la tunisie, au niger) que nos entreprises restent implantées à l'étranger pour permettre aux population d'avoir accès à l'emploi
Ben non ! Les pays qui ont nationalisé tout ou partie de leurs ressources et leurs entreprises s'en sortent plutôt mieux que celles qui restent sous domination des multinationales.

Bel et bien kafkaïen, donc !

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Lun 7 Mar - 11:29

tu as de l'efferalgan sous la main, non 2 ??? Sad (fais un pack avec la clé usb mdr et n'oublies pas le gateau aux pommes aussi)




_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Lun 7 Mar - 13:44

Heu, ... j'ai juste trouvé la clé USB-mdr :


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Jeu 10 Mar - 7:26

Embarassed M'enfin !!!

Du nouveau du côté de la lybie : Kadhafi d'un naturel coriace et sans doute un poil rancunier, abat toutes ses cartes...

Sueurs froides du coté de l'UMPS ?

http://www.liberation.fr/monde/01012324835-kadhafi-menace-sarkozy-de-la-revelation-d-un-grave-secret

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Jeu 10 Mar - 8:47

Oui, oui, tout a filtré déjà, Carla est la fille de Mouammar. Et après ? :D :king:

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Jeu 10 Mar - 11:59

Suspect tsss tssss ! Il a dit un "grave" secret ! Smile

Spoiler:
Nicolas Sarkozy utilise encore Internet Explorer 6 :affraid:

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 11 Mar - 2:57

L'opération des USA et de l'OTAN en préparation seraient-elles, entre autres, une mesure de rétorsion contre les propositions établies par Kadhafi en 2009 au 15e sommet des non-alignés ? Depuis la chute du bloc soviétique, l'expression "non-alignés" n'a plus vraiment de sens, mais ces pays existent toujours, mais dans un monde où l'équilibre des forces n'existe plus. Jusqu'à présent, comme tout le monde, je le considérais comme un fou. Mais après lecture de son discours (qui n'a rien de fou), et considérant qu'on n'a apporté aucune preuve des exactions dont on l'accuse (encore une fois, il n'y a que répétition d'accusations), les menaces et intimidations dont il fait l'objet semblent de plus en plus infâmes ... Mais qu'a-t'il donc proposé de si terrible ?

Il constate que si les pays du Tiers-monde sont bien représentés à l'égal des autres à l'Assemblée générale des Nations Unies qui est un organe non-décisionnel de l'ONU, ce n'est pas du tout le cas au Conseil de sécurité des Nations unies qui a, lui, un vrai pouvoir de décision. En cause la présence de "membres permanents", à savoir les USA, la Chine, la Grande-Bretagne, la France et la Russie qui disposent ainsi d'un droit de veto sur toutes les décisions. Kadhafi a donc fait remarquer que la majorité des pays du monde avaient le droit de dire oui ou de se taire alors qu'une minorité pouvait dire oui ou non aux décisions.

C'est donc en 2009 qu'il a commencé à préparer le terrain pour l'établissement d'au moins deux membres permanents supplémentaires, à savoir l'Union Africaine et un organisme qui représenterait les intérêts de l'Amérique du Sud. Il n'y a donc qu'un petit pas à franchir pour comprendre pourquoi il se rendait régulièrement dans des pays comme le Vénézuela ou la Bolivie, il est probable qu'il pensait à l'ALBA. L'hégémonie étasunienne dans toutes les décisions de l'ONU auraient donc été mise en péril, que ce soit dans les décisions qui concernent le FMI, la Banque Mondiale, l'OMC ou l'AIEA. Or, sa position en ce qui concerne l'énergie atomique est claire, il dit oui à son utilisation à des fins pacifiques, et non à son utilisation à des fins militaires, ce qui dans le cas de l'Iran par exemple n'est pas du tout le même point de vue que celui des USA. Pire, il prône que l'AIEA doit contrôler TOUS les états, y compris les membre permanents (il évite soigneusement de citer un membre non-permanent qui n'y est pas non plus soumis, ouf !), et qu'il faut d'abord vérifier la véracité des accusations de transgression avant de prendre des mesures punitives.

Il critique également les cours de justice internationales qui s'occupe illégalement d'affaires relevant simplement du droit pénal pour fustiger les pays qui ne plaisent pas aux membres permanents de l'ONU. Il souligne aussi l'importance des avis et des actions des pays non-alignés en ce qui concerne le climat ou la lutte contre le trafic de drogue.

Il souligne l'importance d'une redéfinition claire du terrorisme, en notant qu'il est incroyable que quelqu'un qui a le pouvoir de lancer un missile balistique n'est pas considéré comme terroriste, alors que ceux qui ne disposent que d'une grenade à main le sont. Ceux qui utilisent des grenades à main ou des ceintures d'explosifs sont des terroristes, ceux qui utilisent des porte-avions ou des missiles de croisière aussi, dit-il.

Il invite également tous les pays non-alignés qui ont des bases étrangères sur leur territoire à les fermer en tant que menaces sur la paix.

Cerise sur le gâteau, il invite à la création d'un tribunal pénal international des pays non-alignés qui les mette à l'abri du du terrorisme des tribunaux internationaux des pays industrialisés.

Ce discours est reproduit ici en français

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Ven 11 Mar - 13:45

Malheureusement, plus on cherche à demêler le faux du vrai, plus la conclusion qui s'impose est que les dés sont pipés...

Les 27 se sont réunis pour "enterrer" kadhafi, discuter avec l'opposition comme si celle ci s'était arrogée le droit de s'approprier le pays alors qu'une partie non négligeable de la population ne le voit pas de cet oeil et surtout ne veut pas de l'intervention de la france... (quand je dis que ca me fait penser un peu à la côte d'ivoire)

Je sens que "ca part en c....s grave " alors qu'il serait encore possible de négocier avec kadhafi. Merkel (que je trouve de plus en plus sensée) est plutôt méfiante et réticente...

Manquerait plus qu'on se mette à dos les pays arabes... Rolling Eyes

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 11 Mar - 13:52

Les pays arabes à dos, c'est déjà le cas si on parle des populations. Et là, on dirais que le scénario du pourrissement "à l'irakienne" est bien en marche. pale

A voir maintenant si l'opération militaire débute, quelle sera la réaction de la population (la vraie, pas les quelques manipulés). Là aussi on risque d'avoir des surprises ... scratch

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Ven 11 Mar - 13:54

J'ai lu ton lien là.... bordu !

imagine la tête des américains, l'union de ces pays avec l'amérique latine... :P

autre phrase choc..

Nous luttions contre l’impérialisme, contre le colonialisme occidental, le capitalisme, l’impérialisme militaire

c'est sur que tout ca, ca ne passe pas trop bien.... Rolling Eyes


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 11 Mar - 14:01

Ben, c'était la réalité de l'indépendance et du coup de '69-'70, chasser les Anglais les Italiens, puis Idriss vendu à BP.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 11 Mar - 15:06

Du neuf malgré le blackout sur les infos :
... La mission d’experts envoyée par l’Union européenne (UE) à Tripoli Libye (capitale) pour obtenir des informations de première main sur la crise dans le pays, n’a pas pu corroborer l’existence de signes de combats ou de bombardements dans la capitale . En ce sens, le groupe a appelé au déploiement d’une équipe indépendante pour évaluer la situation et déterminer les responsabilités, ont déclaré les hauts fonctionnaire.

Les envoyés ont décrit une scène éloignée des crimes contre l’humanité pour lesquels le Tribunal Pénal International enquête sur Mouammar Kadhafi.

La mission, ordonnée par le chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, est retourné à Bruxelles et a annoncé mardi que la visite, qui a été limité à une partie de la ville, se passa sans incident et sans avoir reçu "aucune menace".

Un des fonctionnaires a souligné que l’atmosphère était "assez tranquille", avec du trafic et "des enfants jouant" dans les rues, et qu’il n’a pas observé de signes des bombardements et qu’il n’a à aucun moment entendu des coups de feu même si son impression de la situation a été d’un "calme avant la tempête."

...

Le leader de la Révolution libyenne a exhorté la communauté internationale de venir dans le pays et vérifier les faits. À cet égard, Mouammar Al-Kadhafi a rejeté la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) qui sanctionne le pays pour violences sur la base des rapports des médias.

Le président a condamné le fait que l’organisme se soit basé sur les rapports de presse pour prendre une décision sans avoir ouvert d’enquête.

Il critique le fait que "les amis de la Libye" aient soutenu cette décision de l’ONU, sans avoir d’abord enquêté sur la situation que vit la nation et a averti que de telles résolutions sont susceptibles de menacer la souveraineté de nombreux pays.
http://www.legrandsoir.info/Black-out-sur-les-conclusions-de-la-commission-europeenne-a-Tripoli.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Ven 11 Mar - 15:51

voui, je m'étais faite cette réflexion sur les infos bizarres qui nous parvenaient ou l'on nous disait que kadhafi bombardait son peuple... or il semblerait que seuls les dépots de munitions aient été attaqués afin que les rebelles ne puissent les piller...

ces avions qu'on ne voit pas lors des combats à Ras Lanouf derrière les dunes, ce dictateur qui massacre son peuple alors qu'on ne déplore que 4 morts lors des attaques par les insurgés vers les raffineries... y'a trop de choses qui ne collent pas...

c'est une excellente nouvelle ca, qu'une enquête approfondie soit menée.. Enfin ! Smile

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Ven 11 Mar - 22:06

Tu as parfaitement résumé la situation .... en espérant que notre grand pays frère ne fasse pas son caca nerveux. :x

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Sam 12 Mar - 1:12

Peu importe la réalité des faits, semble-t'il, le scénario de guerre se précise. pale
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23631
...
Ironiquement, l'« Opération Yougoslavie » est maintenant sur les lèvres des responsables de la politique étrangère des États-Unis : le sénateur Lieberman a « comparé la situation en Libye aux événements dans les Balkans dans les années 1990 lorsqu’il a dit : les États-Unis "sont intervenus pour arrêter un génocide à l’endroit des bosniaques. Et ce que nous avons fait en premier lieu a été de leur fournir des armes pour qu’ils se défendent. Je crois que c’est ce que nous devrions faire en Libye". » (Clinton: US ready to aid to Libyan opposition - Associated, Press, 27 février 2011, c’est l’auteur qui souligne)

Le scénario stratégique consisterait à faire des pressions en faveur de la formation et de la reconnaissance d’un gouvernement intérimaire dans la province sécessionniste dans le but de faire éclater le pays tôt ou tard.

Cette option est déjà en cours. L’invasion de la Libye a déjà débuté.

« Des centaines de conseillers militaires étasuniens, britanniques et français sont arrivés en Cyrénaïque, la province séparatiste de l’est de la Libye [...] Les conseillers, incluant des agents du renseignement, sont débarqués des navires de guerre et des bateaux lance-missiles dans les villes côtières de Benghazi et Tobrouk. » (DEBKAfile, US military advisers in Cyrenaica, 25 février 2011)

Les États-Unis et les Forces spéciales alliées sont sur le terrain dans l’est de la Libye et fournissent un appui clandestin aux rebelles. Cela a été admis lorsque des commandos des Forces spéciales SAS britanniques ont été arrêtés dans la région de Benghazi. Ils agissaient à titre de conseillers militaires pour les forces de l’opposition :

« Le Sunday Times révèle aujourd’hui qu’alors qu’ils étaient en mission secrète pour mettre des diplomates britanniques en contact avec des opposants majeurs du colonel Mouammar Kadhafi en Libye, huit commandos des Forces spéciales britanniques ont été humiliés après avoir été détenus par des forces rebelles dans l’est de la Libye.

Les hommes, armés, mais en tenue civile, ont affirmé qu’ils étaient là pour vérifier les besoins de l’opposition et offrir de l’aide. » (Top UK commandos captured by rebel forces in Libya: Report, Indian Express, 6 mars 2011, c’est l’auteur qui souligne)

Les forces SAS ont été arrêtées alors qu’elles escortaient une « mission diplomatique » britannique entrée au pays illégalement (sans aucun doute à bord d’un navire de guerre britannique) pour discuter avec les chefs de la rébellion. Le Foreign Office britannique a admis qu’« une petite équipe diplomatique britannique [avait été] envoyée dans l’est de la Libye pour prendre contact avec l’opposition soutenue par des rebelles ». (U.K. diplomatic team leaves Libya - World - CBC News, 6 mars 2011).

Ironiquement, les reportages confirment non seulement une intervention militaire occidentale (comprenant des centaines de forces spéciales), ils reconnaissent également que la rébellion était fermement opposée à la présence illégale de troupes étrangères en sol libyen :

« L’intervention des SAS a irrité les opposants libyens qui ont ordonné que les soldats soient enfermés sur une base militaire. Les opposants de Kadhafi craignent qu’il utilise toute preuve d’interférence militaire occidentale pour former un appui patriotique en faveur de son régime. » (Reuters, 6 mars 2011)

Le « diplomate » britannique capturé avec sept soldats des Forces spéciales était un membre du service de renseignement britannique, un agent du MI6, en « mission secrète ». (The Sun, 7 mars 2011)

Des armes sont fournies aux forces de l’opposition et cela est confirmé par des déclarations des États-Unis et de l’OTAN. Malgré l’absence de preuves établies à ce jour, des signes indiquent que des armes ont été livrées aux insurgés avant l’attaque contre la rébellion. Selon toute probabilité, des conseillers militaires et du renseignement des États-Unis et de l’OTAN étaient également sur le terrain avant l’insurrection. C’est le modèle appliqué autrefois au Kosovo : des forces spéciales ont entraîné et soutenu l’Armée de libération du Kosovo (ALK) dans les mois précédant la campagne de bombardement et l’invasion de la Yougoslavie en 1999.
...

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Sam 12 Mar - 1:37

Ils étaient pressés on dirait ! Crying or Very sad

De toute façon c'était semble t'il programmé de longue date..

La Libye est dans le collimateur du Pentagone depuis des années. Selon Wesley Clark, le général en retraite qui était le commandant en chef de l’OTAN, la Libye était sur la liste des pays à envahir après l’Afghanistan contrôlé par les Talibans. La liste incluait l’Irak, la Somalie, le Soudan, le Liban, la Syrie et enfin l’Iran. Les propos de Clark :


"Alors je suis rentré pour le voir [un officier de haut rang au Pentagone] quelques semaines après, nous étions alors en train de bombarder l’Afghanistan." "- allons nous toujours faire la guerre avec l’Irak ?" "- Oh, c’est pire que ça." Il rejoint son bureau. Il prit une feuille de papier" - Je la rapporte tout juste du 1er étage aujourd’hui." - ce qui voulait dire du bureau du Secrétaire de la Défense -. Il ajouta : "C’est un mémo qui explique comment nous allons prendre sept pays en cinq ans, d’abord l’Irak puis la Syrie, le Liban, la Somalie, le Soudan et pour finir l’Iran." [18]
D’une manière ou d’une autre, toutes les nations de la liste ont été attaquées de manière directe ou indirecte, et toutes, sauf la Syrie et l’Iran, ont succombé aux Etats-Unis et à ses alliés. Je répète, les seules exceptions sont l’Iran et son alliée la Syrie. Au Liban, les Etats-Unis ont partiellement gagné, mais il y a un recul avec le déclin de l’alliance du 14 mars conduite par Hariri.

(sources mondialisation.ca)


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Sam 12 Mar - 1:48

Qui est le représentant de l'opposition ?

http://gaboneco.com/show_article.php?IDActu=21835

Son écho a été entendu partout en Libye, lorsqu’il avait annoncé sa démission après le déclenchement de la révolte populaire, le 17 février dernier.

Mustapha Abdeljalil a vivement critiqué et condamné les crimes perpétrés par le régime du colonel Kadhafi. Il propose de constituer un Conseil national provisoire, dont il sera le président, tout en faisant de larges consultations pour créer un gouvernement qui sera composé de personnalités civiles et militaires qui seront à même de prendre en charge la gestion des «régions libérées» depuis près de 3 mois.

Ceci sera ensuite accompagné d’organisation des élections qui seront déroulées dans un climat marqué de démocratie et de transparence. Le peuple choisira, alors, son président et ses députés. Beaucoup d’observateurs, estiment que ce sera le juge Mustapha Abdeljalil connu par sa lutte contre la corruption et de sa détermination de poursuivre les responsables de ce phénomène en justice.

L’ancien ministre de la Justice libyen, est né en 1952 à El Beïda située à l’Est de la Libye. C’est dans cette ville qu’il a étudié lors de son cycle primaire, préparatoire et secondaire. En 1970, il avait rejoint l’Université de Garyounis à Benghazi, puis a regagné à El Beïda après que l’annexion de l’université islamique à l’université libyenne. Diplômé du département de la Charia et de droit de la faculté de la langue arabe et des études islamique avec une mention excellente en 1975. Bien qu’il soit nommé au poste de ministre de la Justice lors du règne de Mouammar Kadhafi, il s’est lancé dans d’autres mouvements hors de ce que le régime le confie de faire.
Force est de souligner que la raison de sa démission est due à la non exécution des verdicts prononcés et la persistance des services de sécurité leurs campagnes de détention de plus de 300 prisonniers politiques dans les camps de détention politique à Ain Sara ainsi qu’à la prison de Abou Salim, en dépit de leur libération par les tribunaux libyens.

Interrogé sur la question de publication de communiqués officiels accusant les autorités algériens d’être impliqué dans le transport des mercenaires en ce pays. A ce sujet, Abdeljalil a catégoriquement démenti ces informations accusant l’Etat algérien dans cette affaire.
« L’Algérie ne s’implique jamais dans telle affaire », a-t-il déclaré. Quant au nombre de mercenaires qui soutiennent les milices libyennes, le nombre dépasse les 5 000 mercenaires, selon l’ex-ministre de la Justice libyen. « C’est pourquoi nous supplions la communauté internationale de mettre en place une zone d’exclusion aérienne en Libye », a-t-il ajouté.

Ceci permettra de ne pas recruter d’autres mercenaires auxquels Kadhafi leur a délivré des visas à des Ghanéens et des Kenyans.

A propos de la situation actuelle en Libye, Abdeljalil a expliqué qu’il n’y a pas ni de tribus, ni des communautés en Libye qui gouvernent, mais plutôt Mouammar Kadhafi le dictateur, seul qui prend le pouvoir en main. Quant aux katibat armées, ce sont des milices loyales aux fils de Kadhafi qui sont Mouatassem, Hannibal et Khamis.

Abdeljalil a également confirmé que Kadhafi qui compte sur des mercenaires africains pour affaiblir et avorter les mouvements de protestation qui secouent le pays, avait délivré des visas à des citoyens d’origine tchadienne, nigériane et kenyane. L’ex-ministre de la Justice libyenne a estimé que Kadhafi a délivré des visas à qui, selon lui, ont effectué leur service militaire dans les champs de bataille en Afrique, car Kadhafi ne fait confiance à aucun Libyen.

Au sujet de son lien avec le leader libyen, Mustapha Abdeljalil, a annoncé qu’il exerçait sa fonction de juge pendant 22 ans, et avait prononcé des verdicts dont tout le monde se souvient. Cela a fait que Seïf Al Islam le nomme au poste de ministre de la Justice pour satisfaire le peuple libyen, dans le but de mettre en place des réformes effectives.

« Ces réformes ont commencé à donner leurs fruits en instaurant, d’ailleurs, la liberté d’opinion ainsi que le lancement d’une chaîne satellitaire libre », a-t-il déclaré. Selon l’interlocuteur, ces réformes violées par Kadhafi, ont engendré ces événements sanglants dans ce pays.



_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Sam 12 Mar - 2:17

Avec ta liste des pays menacés et l'évolution au Liban, ça confirme ce que j'avais lu sur le réseau Voltaire et qui me paraissait un peu trop fort que pour être totalement vrai ... C'est un article de Mondialisation.ca que j'ai du louper.

Quant à la recherche de Mustapha Abdeljalil, elle me parait logique et cohérente. Si l'opposition doit être acceptée pour qu'un régime puisse être considéré comme libre, une insurrection armée est rarement acceptée. Mais la raison qui me parait vraiment valable, c'est qu'il appelle un (des) autre(s) pays à commettre des actes de guerre contre le sien (la mise en place une zone d’exclusion aérienne en Libye). Là, dans tous les pays du monde, ça s'appelle de la haute trahison ...

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 15 Mar - 0:12

En Libye, les troupes gouvernementales avancent et reprennent une à une les villes qui étaient tombées aux mains des rebelles. L'opposition semble désorganisée, et les rebelles locaux pourraient avoir laissé seuls les militaires déserteurs et les manipulateurs de révolte. "La télévision d'Etat a annoncé, lundi, qu'une amnistie serait accordée aux soldats qui ont déserté, à condition qu'ils rendent leurs armes.".

La France et la Grande-Bretagne ne sont pas parvenus à convaincre leurs partenaires du conseil de sécurité de l'ONU de la nécessité d'une opération militaire. Les USA ne semblent plus disposés à intervenir militairement, du moins pas de suite. Même Clinton n'ose plus faire de promesse de livraison d'armes aux rebelles. La Russie, si elle soutient volontiers les rebelles libyens, ne semble pas vouloir d'une confrontation militaire externe à la Libye.

Kadhafi reste un paria au niveau international, et il est probable qu'il chutera à terme, mais il pourrait avoir réussi à sauver son pays d'une invasion externe.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jFtZAjBAxIikcHejs3prz7vVbAhg?docId=CNG.2c19667ddcc691f5ac6dd06318940722.81
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_libye-les-troupes-du-colonel-kadhafi-reprennent-le-dessus?id=5773983
http://fr.rian.ru/world/20110314/188864748.html
http://www.romandie.com/infos/news2/110312164314.wzurpeyv.asp



Au Bahreïn, les affrontements continuent à faire rage contre le régime. Mais le "troupes du Golfe" ont été envoyées contre la population. Il s'agit des troupes d'élite des principales pays à monarchies sunnites du Golfe, Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis. Ils "craignent" que la population du Bahreïn, essentiellement chiite, ne soit aidée par l'Iran, le grand méchant loup de la région ...

Pourtant même le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a dit n'avoir "aucune preuve suggérant que l'Iran ait initié l'une ou l'autre des révolutions populaires ou des manifestations dans la région".

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/les-revolutions-arabes/20110315.OBS9681/les-troupes-du-golfe-a-bahrein-un-message-a-l-iran.html



Au Yémen, la police a ouvert le feu sur les manifestants.

Il y a des agitations également au Maroc, en Algérie et en Jordanie, mais rien d'aussi grave (pour le moment ?).

http://lci.tf1.fr/monde/afrique/2011-03/bahrein-sous-tension-apres-l-arrivee-de-troupes-du-golfe-6310161.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Mar 15 Mar - 1:49

La situation était de toute façon très délicate pour la france... Intervenir selon les souhaits des insurgés (qui sont passés du stade de révolutionnaire à celui de rebelles dans les médias, ce qui implique un changement d'opinion plutot défavorable à leur encontre)

soit on intervenait et c'était considéré comme de l'ingérence, soit maintenant on n'intervient pas et on va nous le reprocher durement... Il pouvait pas fermer son bec le sarko avant de s'avancer comme ca, tout seul avec ses petits bras ! les anti kadhafi avaient mis leur espérance dans la france. Dans un reportage on voyait les habitants de benghazi crier ; vive la France !...

J'ai honte ! Sad
(on ne sait pas comment ca va tourner cette affaire là malgré les déclarations "rassurantes" de kadhafi... on pourrait pitêtre faire pression pour que on n'est plus crédibles là.... Rolling Eyes

La ligue des pays arabes ne sont pas tombés d'accord pour une intervention..

En ce qui concerne le yemen et barheim, j'ai suivi de loin.. étant donné la prioprité de l'actualité.. rien compris.. et tu me dis l'algérie, le maroc.... bon là c'est peut etre un peu trop pour les petits bras de notre héros national..

sinon juste une question en passant à propos de barheim, qui c'est les "gentils" et les "méchants" des sunnites et des chiites ?

je sais plus moi dans tout ca....

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Non2 le Mar 15 Mar - 2:16

En Algérie, ce sont surtout les étudiants qui demandent une réforme de l'enseignement.

Au Maroc, c'est une manifestation prévue pour demander des réformes démocratiques, mais qui ont déjà été en partie initiées par le gouvernement.

En Jordanie, le problème social, un peu semblable à ce qui s'est vu en Tunisie et en Égypte, se mêle au problème palestinien.

Au Bahreïn, les bons et les méchants ? :D
Au pouvoir, dans les grands cadres des entreprises et de l'état, ce sont essentiellement des sunnites. Le pouvoir est une pétro-monarchie qui a été mise en place avec l'aide de l'Arabie Saoudite et les États-Unis (peut-être aussi la Grande-Bretagne, à vérifier). La majorité de la population est chiite. Mais cette division n'est que partiellement réelle, il y a aussi des pauvres sunnites et des riches chiite, mais la presse de chez nous n'aime pas parler de lutte des classes.

Dès les premiers jours, l'armée tirait sur les manifestants à belles réelles, y compris des mitrailleuses installées sur les toits des camions. Ce qui a impressionné, c'est que les manifestants n'ont pas voulu reculer face aux tirs, ça a été un vrai jeu de massacre. La nuit même, on voyait des camions emporter les corps ramassés par la police passer les ponts vers l'Arabie Saoudite. De toute façon, avec la Ve flotte US qui a le Bahreïn comme base permanente, les jeux étaient faits d'avance. Ces révoltes continuaient dans l'île sans que presqu'aucune nouvelle ne filtre.

En fait, ils craignent un pouvoir qui serait moins complaisant vis-à-vis de l'Occident (pas seulement les USA), mais aussi une possible récupération par le chiisme iranien.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Loatse le Mer 16 Mar - 0:56

c'est complexe tout ça Rolling Eyes

Des nouvelles de kadhafi

Dans un entretien au quotidien italien Il Giornale, Mouammar Kadhafi s'estime trahi par ses anciens alliés européens, comme l'Italie de Silvio Berlusconi, qui se sont retournés contre lui, et prévient que les liens économiques avec l'Europe risquent d'en souffrir durablement."Je suis réellement choqué par l'attitude de mes amis européens", déclare Kadhafi. "Ils ont mis en péril et porté atteinte à toute une série de grands accords sur la sécurité, dans leur intérêt, et à la coopération économique que nous avions.

Le président français Nicolas Sarkozy, qui a demandé à ses partenaires occidentaux d'examiner l'hypothèse de frappes ciblées et reconnu le Conseil national libyen, instance mise en place par les insurgés, "a un problème de désordre mental", déclare le colonel libyen. "Il a dit des choses qui ne peuvent sortir que du cerveau d'un fou", selon le colonel libyen.

"Nous vaincrons", ajoute-t-il dans cette interview parue mardi alors que ses forces gagnent chaque jour du terrain sur l'insurrection.




_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libye, un nouvel Irak ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Politique

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum