La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

 :: Politique

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Jeu 1 Mar - 6:27

"Syrie: une libanisation fabriquée.

Compte-rendu de mission d'évaluation auprès des protagonistes de la crise syrienne ", Rapport rédigé en collaboration, Centre international de recherche et d'études sur le terrorisme et d'aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT) et Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), Paris, janvier 2012 (traduit en anglais et en arabe).

Après la Tunisie, l'Egypte, la Libye, le Bahreïn et le Yémen, la Syrie a été touchée par un vaste mouvement de contestation de l'ordre établi.

Mais le « printemps » syrien, expression d'un vrai mouvement populaire et d'une légitime revendication à la libéralisation politique, s'est rapidement transformé, à la fin du printemps, en une crise armée entre une opposition se radicalisant et un régime sécuritaire.

Si elle s'inscrit dans la dynamique des « révolutions » arabes, la situation syrienne s'en distingue toutefois par ses implications internationales.

Ce conflit donne lieu à une préoccupante désinformation et à une falsification des faits qui brouille totalement la réalité de la situation.

Le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) et le Centre international de recherche et d'étude sur le terrorisme et d'aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT) ont effectué, en décembre 2011, une mission d'évaluation auprès des protagonistes de la crise syrienne dont ils présentent ici le compte-rendu :

http://www.cf2r.org/images/stories/RR/rr11-syria-report-january-2012.pdf

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Lun 5 Mar - 14:38

Après les informations signalée ici, le quartier de Baba Amr à Homs a été libéré par l'armée syrienne (la vraie, pas l'asl).

Homs libérée : Nouvelles révélations sur le terrain à Baba Amr


Ça y est. L’armée syrienne a pénétré Baba Amr et en a chassé les groupes armés. Une occasion qui a permis aux caméras de presse de révéler toute la vérité sur ce qui s’est déroulé pendant les trois dernières semaines dans ce quartier de Homs.

A première vue, les images diffusées montrent une région fantomatique complètement dévastée. Plus rien n’y bouge. Des immeubles et unités résidentielles ont été transformés en ruine, laissant constater la dureté des combats auxquels se sont livrées les forces syriennes contre des groupes, sans aucun doute, armés jusqu’aux dents.

Près de 700 hommes armés, arabes et étrangers à la fois, ont mis bas les armes à Baba Amr, le bombardement des tunnels leur en ont coupé tout approvisionnement. Les gangs et leurs munitions se trouvent actuellement aux mains des forces sécuritaires syriennes, et personne ne peut dorénavant démentir les vérités suivantes suite aux aveux des insurgés qui viennent de capituler :



  • Les hommes armés arrêtés par les forces syriennes sont originaires des pays du Golfe, de l’Irak, et du Liban. Des membres de renseignements qataris, des combattants afghans, turcs, et des Européens, notamment des Français, ont eu aussi « l’honneur » de combattre côte à côte l’armée nationale syrienne. C’est ce qu’a révélé l’expert syrien des affaires stratégiques Salim Harba, dans une interview au site d’information d’alManar.

  • Des armes israéliennes, européennes et américaines ont été confisquées à Baba Amr. Ces armes sont tellement sophistiquées qu’elles n’ont pas encore été testées dans les pays producteurs, ajoute l’expert, qui promet la révélation prochaine par les autorités syriennes de nombreuses informations à ce sujet, tenues secrètes jusque là.

  • Des obus israéliens, des jumelles nocturnes, des roquettes, des systèmes de vision nocturne, des systèmes de télécommunications très sophistiqués ont été également saisis par l’armée syrienne.

  • Des stations de communications ont été mises en place sur le territoire libanais afin de superviser les opérations militaires à Baba Amr, et d’assurer le contact entre les commandants sur le terrain et un bureau de coordination dirigé par des membres de renseignements dans la capitale qatarie Doha.

  • Ces stations de communications ont été commandées à partir du Liban par des personnalités libanaises, dont des députés du Courant du Futur, révèle aussi l’expert syrien dans son interview. « C’est ainsi que la région de Wadi Khaled a constitué la profondeur stratégique de Baba Amr pendant les combats », a-t-il affirmé.




Le Mossad et Blackwater supervisent depuis Qatar les opérations à Homs

De même source on confirme qu’un bureau de coordination a été mis en place au Qatar, sous le parrainage des Etats-Unis et des pays du Golfe. Ce bureau regroupe des agents de renseignements américains, français, qataris et saoudiens, ainsi que des membres de l’agence de renseignement américaine, la CIA, du Mossad israélien, de la compagnie Black Water, et certes des figures éminentes du « conseil transitoire syrien ».

Le Qatar a en effet finalisé une transaction avec des compagnies d’armement israélo-américaines pour armer les gangs armés, et les pays du Golfe ont financé l’accord.

Et Harba d’ajouter que les autorités syriennes possèdent des documents et des aveux qui bouleverseront la situation contre tous les pays ayant participé à ce complot. « Même les pays voisins connaitront un changement sécuritaire et politique après ces révélations », a-t-il dit.

Les journalistes européens exfiltrés au Liban via des tunnels



Arrivés à leurs pays après neuf jours passés à Homs, les journalistes français Edith Bouvier et William Daniels, n’ont pas oublié de rendre hommage aux rebelles qui les ont exfiltrés. Il suffit de lire leur compte rendu publié dans Le Figaro de samedi pour faire taire toutes les allégations sur l’absence de tunnels de contrebande entre le Liban et la Syrie.

« Une première tentative à travers un tunnel a échoué sous les bombardements syriens, dans la nuit du 26 au 27 février, seuls Paul Conroy et Javier Espinosa parvenant à être exfiltrés par l’ASL (armée syrienne libre) et à gagner le Liban…L’ASL a alors décidé de sortir les deux journalistes par un véhicule, le long d’un itinéraire secret. Edith Bouvier et William Daniels sont allés de cachette en cachette… Leur itinéraire était ouvert par des éclaireurs qui reconnaissent les routes et les chemins détournés.

En changeant plusieurs fois de véhicule (pick-up, camion), sur des chemins de montagne, les deux journalistes ont atteint la frontière libanaise jeudi soir avant d’être rapatriés par avion vendredi en France », racontent les deux journalistes.

Preuve à l’appui, l’ASL usait bel et bien de tunnels qui liaient Baba Amr au territoire libanais, des tunnels servant à l’acheminement d’armes et de combattants, et non comme le prétendait le Telegraph sur la présence de tunnels pour abriter les civils.

Source : site AlManar, AFP, Le Figaro.
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=52869&cid=18&fromval=1
http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article5536
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article125913

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Jeu 8 Mar - 20:44


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Jeu 15 Mar - 12:47

Obama et le Pentagone préparent les plans de guerre contre la Syrie
par Bill Van Auken, le 12 mars 2012

C’est un fait avéré désormais, les Nations Unies sont bel et bien mortes en 2011 avec la guerre en Libye et le renversement du Colonel Kadhafi. La façade de la résolution 1973 établissant la "no-fly zone" au-dessus de la Libye n’avait dupé personne, malgré la propagande des médias occidentaux. Mais désormais, nul besoin de résolution de l’ONU pour lancer une offensive contre un pays souverain comme la Syrie : le Pentagone va prendre les choses en main, n’en déplaise à la Chine et à la Russie qui ont jusqu’ici retardé l’échéance en opposant leur véto lors des précédentes tentatives américaines au Conseil de sécurité, comme leur statut le leur permet. Ces règles internationales ne sont plus du goût du Prix Nobel de la Paix Barack Obama qui a donc demandé au Département de la Défense d’accélérer les choses, et d’envisager toutes les options "y compris militaires" pour renverser le régime syrien de Bachar al-Assad.

Témoignant devant le Comité du Sénat US mercredi dernier, les chefs civils et militaires du Pentagone ont confirmé qu’ils étaient en train d’élaborer les plans d’attaque de la Syrie sur demande de la Maison Blanche d’Obama.

Les déclarations du ministre de la Défense Leon Panetta et du chef d’état-major interarmes, le général Martin Dempsey, corroborent les preuves toujours plus nombreuses que Washington et ses alliés-clés européens, en collaboration avec l’aile droite des régimes d’Arabie Saoudite et du Qatar, sont en train de préparer une opération secrète visant à renverser le régime syrien.



Dans sa grande majorité, la couverture médiatique des auditions de mercredi s’est concentrée sur l’intervention empreinte de chauvinisme du sénateur McCain, l’ex-candidat républicain aux présidentielles. Il exige que les USA lancent des frappes aériennes contre la Syrie, pour aménager des « zones sécurisées » dans lesquelles les groupes armés soutenus par l’Occident pourront préparer des offensives militaires contre le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad.

« Combien faudra-t-il encore de victimes civiles pour vous convaincre que les mesures militaires que nous proposons sont nécessaires pour en finir avec les massacres et pour forcer le Assad à quitter le pouvoir ? » a demandé McCain à Panetta.

Le secrétaire à la Défense a répondu en disant, « Nous ne sommes pas divisés là-dessus. » Il a précisé que le Pentagone « étudie actuellement toutes les étapes supplémentaires nécessaires qui peuvent être mises en œuvre » pour accélérer la chute du régime d’Assad, « y compris des options militaires, si nécessaire. »

Le Général Dempsey a prévenu qu’une intervention US en Syrie serait plus difficile que ne l’avait été la guerre de l’OTAN en Libye, car le pays est « très différent aux niveaux démographique et ethnique, et plus complexe au plan religieux. » Cela dit, il a assuré le Comité du Sénat que « si nous sommes appelés à défendre les intérêts US, nous serons prêts. » Le chef d’état-major a ajouté que les opérations militaires envisagées incluaient l’imposition d’une « no-fly zone », l’ouverture d’un « corridor humanitaire », un blocus naval des côtes syriennes et des frappes aériennes.

Panetta et Dempsey ont tous deux répété les déclarations faites la veille par le président Obama lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, disant que ce serait une « erreur de lancer une attaque militaire de façon unilatérale. »

Pourtant, aucun d’entre eux n’a parlé de demander une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui autoriserait l’usage de la force militaire, comme condition préalable à une intervention militaire américaine en Syrie.

Un haut responsable du département de la Défense a clairement dit à CNN que l’Administration [Obama] ne considère pas une résolution de l’ONU – qui a jusqu’à maintenant été bloquée par la Russie et la Chine, tous deux opposant leur véto devant le Conseil de Sécurité – comme une chose indispensable. Le responsable a expliqué que « n’importe quelle forme de mandat d’une organisation locale » sera suffisante, ou toute alliance multilatérale soutenant l’intervention US, comme la « coalition de la volonté » que l’administration Bush avait rassemblée avant l’invasion de l’Irak.

Dans cette perspective, l’appui important est celui de la Turquie, qui accueille une conférence des « Amis de la Syrie » ce mois-ci. Même si elle s’oppose à une intervention militaire par toute force provenant « d’un pays étranger à la région, » la Turquie a appelé à la chute du régime d’Assad et a demandé à la Syrie de permettre l’ouverture de « couloirs pour l’aide humanitaire. »

De la même façon, les Nations Unies ont préparé un plan sur 90 jours pour gérer l’urgence et amener l’aide humanitaire aux civils syriens. Le département d’État US s’est empressé de soutenir ce plan, demandant l’accès immédiat, sécurisé et sans entraves à toutes les zones affectées [par les combats] en Syrie.

En réponse, le ministre des Affaires étrangères, Walid al-Muallem a déclaré que son gouvernement s’opposerait à toute intervention étrangère. L’établissement de « couloirs humanitaires signifie des couloirs militaires, » a-t-il affirmé. « Vous ne pouvez pas établir des couloirs humanitaires sans protection militaire. »

Durant sa déposition, il a été demandé à Leon Panetta si les USA fourniraient des « équipements de communication » aux groupes armés qui cherchent à renverser le gouvernement d’Assad. Panetta a répondu qu’il « préférait parler de cela en séance privée, » admettant que l’Administration Obama « étudiait un éventail d’assistances non létales. »

En réalité, de multiples rapports indiquent que le gouvernement US est allé bien plus loin que cela.

Dans un rapport paru mardi, le ministère des Affaires étrangères a cité certains hauts responsables du gouvernement qui confirmaient qu’une réunion des délégués du Comité au Conseil de sécurité nationale avait permis de valider le projet d’ « étendre l’engagement US auprès des militants syriens et de leur fournir tous les moyens pour [mieux] s’organiser. »

Un représentant officiel a dit au journal : « La politique des États-Unis consiste maintenant à aider l’opposition à renverser le régime Assad. Cela représente un changement significatif dans notre politique en Syrie. »

Ce fonctionnaire a ajouté que des mesures sont prises pour soutenir le comité militaire formé récemment par le Conseil National syrien, que Washington considère comme une marionnette plus fiable que l’Armée Syrienne Libre. « Nous reconnaissons qu’une assistance létale sera peut-être nécessaire, mais pas pour le moment, » a-t-il affirmé.

Cependant, un message révélé par Wikileaks parmi les documents internes de la société de renseignement états-unienne Stratfor indique qu’une telle "assistance létale" existe depuis plusieurs mois.

Le message, datant de décembre 2011, émane de Reva Bhalla, Directeur des analyses de Stratfor. Il rend compte d’une réunion avec des officiers du renseignement militaire du Pentagone, à laquelle assistaient également un officier britannique et un officier français. Ces officiers, éléments des groupes d’études stratégiques de l’armée de l’air états-unienne ont suggéré que « des équipes des Forces spéciales sont déjà sur place et se concentrent sur des missions de reconnaissance et d’entrainement des forces d’opposition. »

Ces officiers, d’après Bhalla, ont affirmé que l’objectif de ces équipes des forces spéciales était de « commettre des attaques de guérilla et des séries de meurtres pour briser le dos des forces alaouites et de provoquer leur implosion de l’intérieur. »

Le jour précédent la comparution de Panetta et Dempsey devant le comité sénatorial des Services de l’Armée, le général des marines James Mattis, chef du Centcom (commandement central états-unien) responsable de l’ensemble des forces états-uniennes au Moyen-Orient s’est adressé au même auditoire et a candidement fait l’aveu des objectifs US en Syrie.

« Si nous devions offrir des options, quelles qu’elles soient, pour accélérer la chute d’Assad, cela constituerait une grande source de préoccupation et de mécontentement pour Téhéran, » a attesté Mathis.

Désignant l’Iran comme « la menace la plus significative de la région, » Mattis a ajouté que « la chute d’Assad constituerait le pire revers stratégique de ces 20 dernières années pour l’Iran. »

Derrière les attitudes affichées de protection des civils en Syrie, les objectifs et les méthodes réels de l’impérialisme US commencent à apparaitre clairement. Ils consistent à mener une campagne terroriste en Syrie, en préparation d’une intervention militaire plus directe.

Ils cherchent à renverser Assad, non pas en vertu d’un quelconque intérêt pour la démocratie ou les droits de l’homme, mais plutôt pour faire progresser les intérêts US en affaiblissant l’Iran, allié de la Syrie, que Washington voit comme l’obstacle principal à sa tentative pour assoir sa domination sur les régions riches en pétrole que sont le Golfe Persique et l’Asie centrale. Ainsi, masquée derrière l’escalade croissante de l’intervention américaine en Syrie, se profile la préparation d’une guerre beaucoup plus vaste, aux conséquences globales.

Bill Van Auken

Article original en anglais : Pentagon prepares war plans for Syria, le 9 mars 2012.

Traduction STTC & GV pour ReOpenNews

VIDÉO : Audition de Leon Panetta et du Général Dempsey devant le Comité du Sénat américain, 7 mars 2012
(Vidéo non sous-titrée)
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29721

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Ven 16 Mar - 15:16

Y'a des trucs pas logiques dans ces deux derniers posts...

Des armes israéliennes, européennes et américaines ont été confisquées à Baba Amr
.

israel n'a aucun intérêt dans la disparition d'un régime qui lui garantit la stabilité sur ses frontières, donc armer les opposants, cela équivaut il me semble à se tirer une balle dans le pied...

c'est surtout la Turquie qui envisage une zone d'exclusion, qui comporterait un bout du territoire syrien.. la même turquie qui est soupconnée d'entrainer des combattants rebelles syriens.. (là je n'ai plus la source sous le nez, je chercherai)

Mais là encore la russie de poutine s'est opposée à cette zone d'exclusion.. et que dire de la réaction de l'iran en cas d'intervention de l'otan...

cela risquerait de finir en 3ème guerre mondiale, ca... M'étonnerait qu'ils n'en soient pas conscients les américains...

M'est avis que ca va plutôt s'enliser...

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Ven 16 Mar - 20:10

Depuis quand la Syrie garantit-elle les frontières d'Israël ?

Quoi qu'il en soit, à part des livraisons d'armes et peut-être la formation des "rebelles", Israël ne semble pas avoir fait grand' chose pour déstabiliser le régime syrien jusqu'à maintenant.

La Turquie a surtout aidé les troupes de l'ALS, mais ne semble pas apprécier l'idée de la zone non plus. Ce sont plutôt les pétromonarchies du Golfe qui semblent vouloir ça, et qui le voudraient en Turquie ou à sa frontière. Ça ne favoriserait que les extrémistes sunnites qui voudraient rassembler les allaouites pour les contrôler plus facilement (ou pire).

Bien sûr la Russie s'y oppose : leur but est de retrouver un peu de stabilité dans la région, et en plus de se protéger d'une approche trop importante de l'otan de leurs frontières et de leur zone d'influence. Nombreux sont les pipelines qui garantissent leurs livraisons de gaz vers l'Europe et de pétrole vers le Nord de l'Asie qui seraient menacés si la Syrie tombait.

Pour l'Iran, je ne suis pas sûr qu'ils interviendraient directement, mais la chute de la Syrie serait la chute d'un de leurs alliés et une menace directe sur leur 2e allié, le Hezbollah.

Les USA savent pertinemment bien que ça risquerait de finir en 3e guerre mondiale, et je me demande depuis un bout de temps si ce n'est pas ce qu'ils cherchent. Il y a juste qu'ils ne veulent pas en porter la responsabilité et qu'ils préfèrent que quelqu'un d'autre soit obligé de tirer en premier.

S'enliser ? C'est enlisé depuis l'occupation du Golan par Israël, là-bas ...

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Sam 17 Mar - 2:17

Depuis quand la Syrie garantit-elle les frontières d'Israël ?



ps : je ne partage pas l'opinion exprimée sur cette vidéo quand à la mise en place de régimes démocratiques.... (voir ce qu'il se trame en tunisie)

c'est tout de même fort de café de vouloir faire porter le chapeau à israel (tu fais une fixette on dirait) dés lors que l'arabie saoudite et le qatar semblent être à la source de la déstabilisation de la syrie...

Une chose semble changer et ce ne pas rien... le retrait du soutien de la population aux "rebelles" devant les exactions pratiqués par ceux ci...

http://french.irib.ir/analyses/interview/item/176384-thierry-meyssan-journaliste-fran%C3%A7ais



_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Sam 17 Mar - 4:19

Sur les frontières entre Israël et la Syrie, oui elles sont relativement stables. Mais c'est surtout parce que la Syrie sait n'avoir pas les moyens de récupérer le Golan ni n'avoir intérêt à provoquer un conflit qui risquerait de devenir majeur.

Tu peux d'ailleurs écouter l'émission entière dont a été extrait le texte de ta vidéo : elle est ici

Loatse a écrit:c'est tout de même fort de café de vouloir faire porter le chapeau à israel (tu fais une fixette on dirait) dés lors que l'arabie saoudite et le qatar semblent être à la source de la déstabilisation de la syrie...
Quel chapeau ? Regarde comment je commence ma phrase :
« Quoi qu'il en soit, à part des livraisons d'armes et peut-être la formation des "rebelles", Israël ne semble pas avoir fait grand' chose pour déstabiliser le régime syrien jusqu'à maintenant. »

Ce sont les États-Unis, les pays de l'OTAN et leurs alliés des monarchies absolues du golfe qui sont essentiellement responsables de cette tentative de déstabilisation de la Syrie. Les USA s'aperçoivent d'ailleurs maintenant que l'intégrisme religieux prôné par ces monarchies est encore plus risqué pour leurs intérêts que le pays tel qu'il est depuis la présidence de Bachar El-Assad. Israëll n'a semble-t'il fait que le strict minimum demandé par son (notre) actionnaire principal grand pays frère.

Loatse a écrit:Une chose semble changer et ce ne pas rien... le retrait du soutien de la population aux "rebelles" devant les exactions pratiqués par ceux ci...

http://french.irib.ir/analyses/interview/item/176384-thierry-meyssan-journaliste-fran%C3%A7ais
D'une partie de la population, et d'une petite partie seulement. La population dans son ensemble n'a jamais voulu de cette révolte armée.

Le plus gros de la population voulait des changements, oui, elle voulait des changements politiques et sociaux. Mais elle était favorable à un changement fait par la négociation, que ce soit avec ou sans B. El-Assad (divisés parce qu'une partie de cette grosse partie de la population voulait l'évincement du président). Il faut d'ailleurs remarquer deux choses : d'abord que ces changements étaient prévus par voies de référendums et/ou de votes avant l'agression pilotée par l'étranger, et ensuite que B. El-Assad n'avait jamais demandé à devenir président (Il était tranquille chirurgien ou anesthésiste (je ne sais plus) en Angleterre quand les militaires sont venus lui demander d'accepter la présidence pour éviter des troubles un peu semblables à ceux qu'il y a maintenant).

L'opposition armée n'a jamais constitué qu'une très petite partie de cette population, essentiellement des opportunistes manipulant des bandes de voyous qu'ils ont armé avec l'aide du Qatar, de l'Arabie Saoudite, etc. Le reste de l'opposition armée est composée d'extrémistes venus de l'étranger (dont des Syriens d'origine vivant à l'étranger avant les événements) et des mercenaires. L'ASL, basée en Turquie, elle, semble surtout composée de ces deux dernières composantes citées.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Sam 17 Mar - 6:34

merci pour les liens non2 . J'ai beaucoup de mal à m'y retrouver dans ce conflit, tout de même... entre les pro-assad, les rebelles divers, le hezbolah, le hamas, les sunnites wahabites des pays du golf, les usa, la Turquie, l'onu, nous (si l'on pouvait s'occuper plutôt de nos affaires intérieures ca serait mieux)...

et je ne compte pas les mouvements d'opposition dont certains se trouvent à l'étranger qui sont eux même divisés...

oui bien sur, quand je dis une partie de la population, je parle d'une petite minorité.. les vidéos sur le soutien du peuple à Bachar el Assad sont parlantes...





Dans les récentes manifestations de soutien au régime, on a pu voir des drapeaux de la russie... mais qu'en pense Poutine de tout ceci ?

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Sam 17 Mar - 13:23

Loatse a écrit:Dans les récentes manifestations de soutien au régime, on a pu voir des drapeaux de la russie... mais qu'en pense Poutine de tout ceci ?
Les drapeaux russes, c'était probablement pour l'aide apportée par la Russie au niveau du renseignement et pour son appui au niveau international.

Ce qu'en pense Poutine ? Bien malin qui pourrait le dire ! lol! Par contre, ce qu'il en dit est ici :
http://www.voltairenet.org/La-Russie-et-l-evolution-du-monde
http://www.voltairenet.org/La-Russie-et-l-evolution-du-monde,172990

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Dim 18 Mar - 1:34

Yves-Marie Laulan, né à Bordeaux en 1934, est un démographe, géographe, géopoliticien, et essayiste français. Il est aussi un ancien haut fonctionnaire de l'OTAN.

Ce 10 février 2012, il a écrit une lettre ouverte à Alain Juppé, une lettre qui vaut son pesant de cacahuètes ! http://www.laulan.fr/2012/lettre-ouverte-a-alain-juppe-sur-la-syrie/

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Dim 18 Mar - 3:18



".. ces coquins de chinois et ces fripons de russes.... (lol)"

"Et pourquoi ne pas intervenir au Tibet et en Tchetchenie tant que vous y êtes ? "

"et pour l'amour du ciel (fasse qu'il l'entende), cesser d'aller chercher conseil auprès de monsieur Bernard Henry Levy, l'homme par qui la catastrophe arrive inévitablement..."

Enfin les choses sont dites ! malgré l'humour-foutage de gueule, cette lettre ouverte n'est pas anodine ; elle désigne les responsables nomément... Cet homme a dû se contenir longtemps de dire son fait à celui à qui il voue "affection et admiration" (l'est capable de le prendre au 1er degré en plus; le juppé ! Rolling Eyes )

Tandis que le peuple libyen était massacré sous un tapis de bombes et que les habitants de Syrte se retrouvaient pris au piège, que fuir leur était impossible il était évident que cela préfigurait un massacre à venir sur fond de vengeance. Quand au lynchage de kadhafi " un homme peu fréquentable mais quand même " ce fut la goutte d'eau qui a fait déborder le vase déjà bien plein de l'intervention à visée humanitaire dont on peut se demander sans sombrer dans la complotite aigue, si elle n'a pas pour but également de réduire cette humanité à portion congrue... (histoire de faire d'une pierre deux coups)

Le pire sont les réactions sur les forums.. de gens éduqués, cultivés pour beaucoup et qui approuvaient (et approuvent encore) cette ingérence, malgré les conséquences qui sautent aux yeux...toujours au nom des droits de l'homme, de la paix.....parce que untel ou untel qui fut reçu hier avec les honneurs sur notre sol est soudain devenu infréquentable (selon quels critères ?), tous des dictateurs ! nous serinent à longueur de journée les médias qui considèrent sans doute nos gouvernances occidentales comme des modèles à suivre..

La récente campagne anti poutine, c'était gratiné aussi....

et à qui demandera t'on des comptes pour toutes ces saloperies ? A la France...

ps : merci pour l'info non 2, je fais circuler ton lien, notamment sur agoravox...
re ps : Y'en a qui doivent être dans leurs petits souliers, ces mois ci...

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/kadhafi-aurait-finance-sarkozy-112316


Dernière édition par Loatse le Jeu 22 Mar - 15:17, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Dim 18 Mar - 5:30

Loatse a écrit:re ps : Y'en a qui doivent être dans leurs petits souliers, ces mois ci...

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/kadhafi-aurait-finance-sarkozy-112316
Ce n'est pas nouveau ! Voici une vidéo postée par Euronews.fr le 16/03/2011, il y a un an :


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Dim 18 Mar - 6:21

Certes mais la question revient avec force sur le tapis en période pré electorale...Tenter d'obtenir une réponse claire (oui ou non) est toutefois un exercice périlleux.... geek



_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Dim 18 Mar - 6:59

Loatse a écrit:Certes mais la question revient avec force sur le tapis en période pré electorale...Tenter d'obtenir une réponse claire (oui ou non) est toutefois un exercice périlleux.... geek
Comme tu dis ! Non seulement il ne répond pas (il joue les outrés, mais ne dément pas), mais en plus son reproche à la présentatrice peut être clairement interprété comme une menace pour sa place (à voir sa tête, elle l'a bien compris).

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Dim 18 Mar - 13:27

Syrie : Regroupement de combattants étrangers aux frontières turque et jordanienne
17 mars 2012

Damas, 17h50 - Plusieurs centaines de combattants libyens d’Al Qaida (ex- Groupe islamique combattant en Libye) sont arrivés au cours des dernières semaines dans des hôtels d’Amman (Jordanie). Ils les ont soudain quittés vendredi 16 mars 2012 pour se regrouper dans un lieu inconnu.

Simultanément, un va-et-vient d’autobus a acheminé au moins 2000 combattants dans un camp de "réfugiés" à Hatay (Turquie) dans les journées de vendredi 16 et samedi 17 mars. Ce transport se poursuit, il est encadré par l’Armée turque.

Le colonel Riyad Al Asaad, qui avait été un moment assigné à résidence après l’accord syro-turc du 7 février, assure à nouveau pleinement le commandement de l’Armée "syrienne" libre depuis la Turquie.

On estime que les forces déjà regroupées sont constituées par 500 à 1000 takfiristes à la frontière jordanienne et 2000 à 3000 à la frontière turque. Aucun groupe jihadiste d’importance n’est signalé à la frontière libanaise, l’Armée libanaise ayant démantelé au cours des dernières semaines un camp de regroupement et une base de communication.

Il reste encore plusieurs centaines de combattants étrangers sur le sol syrien après la chute de l’Émirat islamique de Baba Amr et le nettoyage de Deraa et d’Idlib. Bien que totalement désorganisés et à bout de souffle, ils peuvent préparer les attaques de ces nouvelles troupes.

L’Armée nationale syrienne est en train de renforcer son dispositif aux frontières pour empêcher toute infiltration dans le pays.
http://www.voltairenet.org/URGENT-Syrie-Regroupement-de

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Jeu 22 Mar - 13:40

Alain Juppé accusé par sa propre administration d’avoir falsifié les rapports sur la Syrie
Réseau Voltaire, le 20 mars 2012

Un haut fonctionnaire français a invité , le 19 mars 2012, des journalistes arabes basés à Paris pour leur révéler la bataille qui se livre actuellement au sein du gouvernement français en général et du Quai d’Orsay en particulier à propos de la Syrie.

Selon cette personnalité, l’ambassadeur de France à Damas, Éric Chevallier, dont l’ambassade vient d’être fermée et qui est rentré à Paris, a pris à partie son ministre devant ses collègues. Il a accusé Alain Juppé de ne pas avoir tenu compte de ses rapports et d’avoir falsifié les synthèses pour provoquer une guerre contre la Syrie.

Au début des événements, en mars 2011, le Quai avait dépêché des enquêteurs à Deraa pour savoir ce qui s’y passait. Leur rapport, transmis à Paris, indiquait qu’après quelques manifestations, la tension était retombée, en contradiction avec les reportages d’Al-Jazeera et de France24 qui indiquaient à l’inverse que la ville était à feu et à sang. L’ambassadeur demanda la prolongation de la mission pour suivre l’évolution des événements. Furieux de ce premier rapport, le ministre des Affaires étrangères lui téléphona pour exiger qu’il le modifie et fasse état d’une répression sanglante. L’ambassadeur plaça alors le chef de mission à Deraa en conférence téléphonique avec le ministre pour lui redire qu’il n’y avait pas de répression sanglante. Le ministre menaça l’ambassadeur et la conversation se termina de manière glaciale.

Immédiatement après, le cabinet d’Alain Juppé fit pression sur l’AFP pour qu’elle publie des dépêches mensongères confortant la vision du ministre.

Durant les mois qui suivirent, les incidents opposant Éric Chevallier et Alain Juppé ne cessèrent de se multiplier, jusqu’à l’affaire des otages iraniens et la mort du « journaliste » Gilles Jacquier. À cette occasion, l’ambassadeur reçu l’ordre d’exfiltrer les agents de la DGSE travaillant sous couverture de presse. Il réalisa l’importance de l’action secrète entreprise par Alain Juppé [1].

Ancien ministre de la Défense, Alain Juppé a semble t-il conservé de solides amitiés au sein des services militaires dont certains agents lui restent dévoués.

La même source assure que des rapports de l’ambassadeur auraient été négligés ou falsifiés et que celui-ci, pour étayer ses dires, aurait fait parvenir au Quai des rapports d’homologues européens attestant tous que la Syrie n’est pas confrontée à un cycle de manifestations/répression, mais à une déstabilisation par des groupes armés venus de l’étranger. À son arrivée à Paris, Éric Chevallier aurait demandé une enquête administrative interne pour confondre son propre ministre.

Ces révélations en appelant d’autres, un autre haut fonctionnaire a révélé qu’Alain Juppé n’est pas seulement en conflit avec son administration, mais aussi avec ses collègues de l’Intérieur et de la Défense. Claude Guéant et Gérard Longuet auraient non seulement négocié avec le général Assef Chawkat l’exfiltration des agents français présents dans l’Émirat islamique de Baba Amr, comme le Réseau Voltaire l’a relaté [2], mais aussi la libération de trois commandos français détenus par la Syrie [3].

Dimanche 18 mars, le quotidien pro-syrien Ad-Diyar, édité à Beyrouth, a confirmé que trois prisonniers français ont été remis au chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Édouard Guillaud, lors d’un déplacement au Liban, prétendument effectué à l’occasion de la réorganisation du contingent français de la FINUL. Selon une source syrienne de haut niveau, l’amiral aurait en échange personnellement veillé au complet démantèlement de la base arrière que les services militaires français avaient installée au Liban.

Le conflit entre l’ambassadeur Chevallier et le ministre Juppé est connu depuis longtemps. Le 4 avril 2011, le journal électronique Rue89 avait publié un article attribué à un auteur franco-syrien anonyme [4]. On pouvait y lire que l’ambassadeur « se serait fait le porte-parole du régime, prétendant que les révoltes de Daraa et Lattaquié sont manipulées depuis l’étranger et que les médias mentent sur la réalité ». Dix jours plus tard, c’était au tour de Georges Malbrunot d’affirmer sur son blog du Figaro que l’ambassadeur « est complètement basharisé » [5]. Enfin, le 5 mai, France24, la chaîne placée sous la tutelle d’Alain Juppé, avait accusé l’ambassadeur de « minimiser la révolte » [6]

Le conflit entre le chef d’état-major des armées et Alain Juppé est également connu depuis longtemps. L’amiral Edouard Guillaud n’avait pas apprécié qu’Alain Juppé, alors ministre de la Défense, planifie à l’avance le renversement de Mouammar el-Kadhafi. Avec le discret soutien de son nouveau ministre de tutelle Gérard Longuet, il avait fait savoir publiquement son désaccord lorsqu’il avait reçu instruction de mobiliser les forces françaises contre la Libye.

Quant aux relations Guéant-Juppé, elles sont notoirement exécrables. On se souvient qu’avec l’arrogance qu’on lui connaît Alain Juppé avait posé comme condition pour son entrée au gouvernement Fillon que Claude Guéant quitte le secrétariat général de l’Élysée parce qu’il ne voulait pas avoir à lui parler.

Après l’accord survenu entre Washington, Londres et Moscou pour calmer le jeu en Syrie, Alain Juppé peut toujours compter sur l’appui d’Ankara, de Riyad et de Doha, ainsi que sur les principaux médias, mais se trouve isolé en France et privé des moyens nécessaires à sa politique … à moins, bien sûr, que le président Sarkozy ne pousse à la guerre pour faire remonter dans les sondages le candidat Sarkozy.

[1] « Le fiasco des barbouzes français à Homs », par Boris V., Komsomolskaïa Pravda, 18 janvier 2012, version française de New Orient News disponible sur le site du Réseau Voltaire.
http://www.voltairenet.org/article172371.html
http://kp.ru/daily/25819/2797223/

[2] « Les journalistes-combattants de Baba Amr », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 3 mars 2012.
http://www.voltairenet.org/article172956.html

[3] « La France rétablit la censure militaire », Réseau Voltaire, 4 mars 2012.
http://www.voltairenet.org/article172994.html

[4] « À Damas, le régime de Bachar el-Assad prépare un bain de sang », par Sadik H., Rue89, 4 avril 2011.
http://www.rue89.com/2011/04/04/a-damas-le-regime-de-bachar-el-assad-prepare-un-bain-de-sang-198433

[5] « Syrie : quand l’ambassadeur de France déjeunait avec la bête noire des frondeurs », par Georges Malbrunot, L’Orient indiscret/Le Figaro, le 14 avril 2011.
http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2011/04/syrie-quand-lambassadeur-de-fr.html

[6] « L’ambassadeur de France en Syrie a clairement minimisé la révolte », par Julien Pain et Peggy Bruguière, France24, 5 mai 2011.
http://observers.france24.com/fr/content/20110505-syrie-france-ressortissants-francais-quai-dorsay-juppe-eric-chevallier-revoltes-repression-bachar-securite
http://www.voltairenet.org/Alain-Juppe-accuse-par-sa-propre

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Jeu 22 Mar - 15:31

En lisant tout ceci, je me dis que, puisqu'il n'y a que peu d'années que je m'intéresse à la politique internationale, il serait judicieux, non2, que tu puisses me faire une sorte de récapitulatif des principaux conflits de ces dernières décennies au moyen orient...

là j'ai l'impression que tout s'est déclenché en même temps alors qu'on parle depuis bien longtemps de cette région du monde comme d'une poudrière..


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Jeu 22 Mar - 20:26

Rien que ça ?
Ça demande un passage en revue détaillé de toute l'histoire de l'Asie et de l'Afrique depuis les débuts de la colonisation (pas seulement l'histoire de l'empire ottoman) pour en comprendre les différentes implications et interactions. Et cette page d'histoire, pour être comprise, demande une bonne connaissance de base de l'histoire depuis les grandes explorations du XVIe siècle, ainsi que de l'histoire de l'islam et des grands empires non européens, au moins depuis les grands comptoirs chinois en Asie et en Afrique au moyen-âge ... on peut même remonter jusqu'aux crises économiques de l'empire romain au IIIe siècle dues aux importations de soie !

Je m'intéresse à l'histoire depuis tout petit, et j'ai mis des années avant d'en avoir une vue générale encore très approximative et lacunaire (je ne suis pas historien, ça n'a jamais été qu'un hobby, une curiosité de ma part). Donc, avant de pouvoir faire ce "résumé", il me faudra au moins un an à n'avoir que ça à faire ... Rolling Eyes

Ce topo sur l'histoire, franchement, je ne m'en sens pas vraiment capable, ça prendrait un bouquin de plusieurs milliers de pages ... tongue

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Jeu 22 Mar - 23:35

c'était juste une idée comme ça heing... peut on avoir l'histoire en concentré comme le lait en tube me suis je dit... drunken

en attendant, j'ai 949 pages de lectures qui m'attendent avec "la religion" de tim willocks... déjà j'aurai un petit bout sur les ottomans... Smile 1565, c'est déjà pas mal comme départ.. lol!

ps : on retient mieux par le biais du roman historique je trouve..

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Ven 23 Mar - 0:59

Oui, tout dépend de la façon dont l'histoire est utilisée dans le roman, mais il y en a de très bons. Je ne connais pas bien les romans historiques, mais c'est par là au début que j'avais abordé l'histoire des Amériques depuis le début de la colonisation de ce continent.

Pour le Moyen-Orient, c'est vraiment complexe. Mais si tu as des questions plus précises, je pourrais te faire un résumé de la situation. Je continue à en apprendre, et j'ai commencé à découvrir il y a peu l'histoire des rapports entre la Syrie et le Liban, ce qui faisait partie des gros trous dans mes connaissances. Ce que je veux dire, c'est que même si je ne connais pas la réponse, je peux chercher les réponses.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Sam 24 Mar - 8:21

Bon, j'ai été effrayé par l'ampleur de ta demande ... par contre, j'ai une idée bien plus accessible, même si ça demanderait quand même une certaine recherche.
Mais est-ce que ça pourrait aller, une sorte de topo pays par pays depuis une période relativement récente (aux alentours du 19e s. par exemple en fonction du coin) ?

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Sam 24 Mar - 12:11

L’ultimatum d’Amnesty International à la Russie
Amnesty International demande à la Russie d’autoriser les Etats-Unis et l’OTAN à commencer la ruine et le pillage de la Syrie

Amnesty International est dirigé par Suzanne Nossel. Nossel a terminé une pige comme secrétaire assistante des organisations internationales auprès du ministère des affaires étrangères états-unien, avant d’avoir été nommée à la tête D’Amnesty International. Elle fut également vice-présidente des opérations stratégiques pour le Wall Street Journal et fut une consultante médiatique pour McKinsey & Co (membre fondateur corporatiste du Council on Foreign Relations – CFR -). La manipulation de l’opinion publique est une de ses spécialités, une qui est certainement pleinement utilisée en ce qui concerne la Syrie.

Nossel alors au ministère des affaires étrangères, parle du “printemps arabe” créé par les Etats-Unis et le rôle des Etats-Unis dans le soutien des groupes d’opposition. Elle parle au National Iranian American Council et elle cite spécifiquement la Brookings Institution pour bâtir le cas sur les abus des droits de l’Homme en Iran. On peut se demander si Nossel ne s’est pas négligemment inspirée de rapport de la Brookings “Which path to Persia”, qui conspire ouvertement pour renverser le régime iranien en soutenant une “révolution colorée”, en armant des groupes terroristes dûment répertoriés (tout comme les Etats-Unis le font maintenant en Syrie), et provoquer l’Iran dans une guerre dont elle ne veut absolument pas. Nossel continue de manière évidente son travail de déstabilisation de nations souveraines en utilisant comme levier la cause des droits de l’Homme au sein d’Amnesty International.

Plus de détails sur : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29846


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Non2 le Ven 30 Mar - 19:58

La France est prête à soutenir une guerre régionale
17 mars 2012

Les faux courriels des époux el-Assad diffusés par le Guardian surprenaient par leur innocence, chacun s’attendaient donc à de nouveaux développements. C’est chose faite : le Daily Telegraph assure que le shopping sur Internet attribué à Asma el-Assad viole les sanctions unilatérale de l’Union européenne et est passible de deux ans de prison. Surtout, après que le Guardian ait assuré ne pas révéler les e-mails à caractère privé, le Daily Telegraph publie des détails sur une prétendue liaison extra-conjugale du président el-Assad pour casser l’image idéale de son couple.

Cette opération de propagande intervient principalement pour masquer les actions en cours. L’Armée turque envisage d’entrer en territoire syrien pour y sécuriser une base rebelle sous prétexte de protection des civils. L’OTAN reproduirait ainsi ce qu’elle avait fait au Kosovo en violation du droit international, mais sans apparaître en première ligne. Cette nouvelle guerre pourrait trouver un semblant de légitimité internationale si elle était appuyée politiquement par un nombre significatif d’États, réunis le 2 avril lors de la Conférence des « Amis » du peuple syrien. L’OTAN pourrait ainsi se mesurer indirectement avec l’Organisation de coopération de Shanghai.

Dans un entretien au Monde, Alain Juppé avertit qu’en cas d’extension de la guerre vers Israël, Paris se tiendrait aux côtés de Tel-Aviv.
http://www.voltairenet.org/La-France-est-prete-a-soutenir-une

Revue de presse rapide
• Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a accordé un entretien au Monde. Il y dénonce le soutient des patriarches chrétiens au régime syrien. Surtout, il assure que « dans l’hypothèse où Israël serait attaqué, nous (la France) nous rangerions à ses côtés ».

• S’appuyant sur les faux e-mails du couple el-Assad, le Guardian assure que le président syrien court-circuite ses conseillers hommes et s’entourent de belles jeunes femmes. Le quotidien dresse un portrait d’Hadeel al-Ati, une de ses conseillères en relations publiques.

• Confirmant le passage opéré depuis un mois de la propagande classique à la fiction pure (cf. les nouvelles de Jonathan Littell et Tahar ben Jelloun), le National Post publie des carnets imaginaires d’Asma el-Assad. Le roman se substitue au reportage et aux documents dans les pages des grands quotidiens.

• Gulf News rapporte que l’influent cheik égyptien Saywat Hejazi a déclaré que tuer le président el-Assad est un devoir pour tout musulman. « Celui qui a la possibilité de tuer el-Assad et qui ne le fait pas est un pécheur », a t-il déclaré.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Loatse le Sam 31 Mar - 3:37

J'avais remarqué... Certains de nos médias sont devenus l'équivalent de la press people...

Tout est fait pour convaincre le péquin moyen de l'ignominie de la cible...

Lors de la campagne de Poutine, on a tout entendu comme horreurs de ce genre, jusqu'à une hypothétique détention forcée de son épouse en HP... (laquelle épouse se trouvait au coté de son mari lors de son élection)...

Alain Juppé, a accordé un entretien au Monde. Il y dénonce le soutient des patriarches chrétiens au régime syrien. Surtout, il assure que « dans l’hypothèse où Israël serait attaqué, nous (la France) nous rangerions à ses côtés ».

Comment dire ce que je pense de Juppé sans devoir m'auto censurer.... !

Sont pas bêtes les patriarches chrétiens, savent bien ou est leur intérêt et que dés lors que le régime ne sera plus en mesure de faire régner l'ordre.. on verra les monastères flamber et les chrétiens et autres communautés religieuses minoritaires persécutées...

Pour que le conflit ne s'étende pas jusqu'à Israël, il serait peut être judicieux d'éviter le conflit avec la syrie... que je sache la révolte à Bahrein a bien été réprimée sans que nous intervenions... juste un entrefilet dans les journaux...

L'indignation selective sur fond de surmédiatisation...cela dépend de quel coté du monde on se bat* auquel cas, on brandit les atteintes aux droits de l'homme légitimant une intervention armée de l'OTAN

(*je ne dis pas on massacre, terme que je ne pense pas adéquat quand l'opposition est armée jusqu'aux dents)

Gulf News rapporte que l’influent cheik égyptien Saywat Hejazi a déclaré que tuer le président el-Assad est un devoir pour tout musulman. « Celui qui a la possibilité de tuer el-Assad et qui ne le fait pas est un pécheur », a t-il déclaré

Rolling Eyes

Mais quel merdier ! en plus on veut intervenir et prendre parti dans un conflit religieux (sunnites vs chiites) !


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Syrie, les médias, les religions, les intérêts, les gens ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Politique

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum