Le cauchemar des jurés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cauchemar des jurés...

Message  Loatse le Lun 15 Mar - 15:12

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20100315.OBS9927/une_femme_jugee_pour_le_meurtre_de_six_de_ses_nouveauxn.html

Juger quelqu'un qui n'a pas tué sous l'effet de la colère, ni d'un sentiment d'injustice, ni par passion...

Une affaire délicate dans la lignée d'autres affaires similaires récentes..

Au delà de l'horreur qu'inspire un tel acte, on reste dans l'incompréhension la plus totale du mécanisme qui, échappant à toute empathie à toute compassion (cela existe dans les cas de dépression sévère), a permis à cette femme d'éxécuter froidement son plan et d'occulter ceci complètement de sa vie puisque cela ne l'a pas empêché de s'occuper de son fils ainé, d'accomplir ses obligations familiales et de mener une vie amoureuse dans le même temps..

La question que je me pose est celle-ci : est-il réellement possible, même si l'on est privé totalement du sentiment d'empathie ou mettons que celui-ci soit sélectif (je complique les choses mais apparemment il en est ainsi), que la raison ou, du moins, les valeurs morales, n'aient pas pris le relai ???

C'est là un grand mystère que recelent ces cas... Ces personnes, en dehors du fait qu'elles soient coupables, bien entendu, ont l'air de vivre complètement coupées de la réalité..

Sont-elles des cas (je n'aime pas le mot, mais je n'en trouve pas d'autre) relevant de la psychiatrie ou de la justice ??? Pouvons nous chaque jour "remercier le ciel" qu'il nous ait donné une conscience alors que d'autres en sont dépourvus.. Celle-ci est-elle un "ajout" récent à l'espèce humaine ou a t'elle existée de tous temps..

je sais : Cela fait beaucoup de questions.. Embarassed
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemar des jurés...

Message  Non2 le Lun 15 Mar - 20:08

Et comme d'habitude, on dit tout de la violence du fleuve qui déborde, mais on ne dit rien de la violence des berges qui l'enserrent.
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum