De drôles de péquins !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De drôles de péquins !

Message  Loatse le Sam 7 Juil - 12:00



Ce samedi 7 juillet 2012. Un restaurant dans lequel j'ai mes habitudes... Nous sommes en fin de journée ; le temps est beau et encore chaud, la température toutefois supportable...

Je pousse la porte et rentre donc dans "l'antre des délices"... Assise à l'une des tables du fond, une femme d'un certain âge.. Debout face à elle un homme plus jeune... J'aperçois derrière le passe plats le patron, affairé et décide finalement de faire quelques courses le temps que celui-ci prépare le repas de ses clients..

Quelques instants plus tard, je franchis à nouveau le seuil du restaurant... Après un coucou au cuisinier qui s'est rendu compte de ma présence, je passe commande.. puis m'assied en face de cette dame semblant attendre patiemment son repas à emporter..

Les épices en cuisine, avec la fraîcheur de cette fin de journée exalent leurs arômes.. j'en ai l'eau à la bouche... et comme je suis d'une nature papoteuse, j'en profite pour amorcer la conversation avec mon vis à vis..

" humm ca sent bon" lancai-je souriante...

ce à quoi ma voisine de table, après m'avoir regardée fixement dans les yeux, au terme d'une courte hésitation, me répond tout sourire dans un français parfait (cela a son importance pour la suite du récit) :

"oui, cela donne envie ! " suivi d'un petit rire....

Quelques minutes passent, les bruits de cuisine se succèdent (on attend mais cela vaut largement le coup)

Je tente une deuxième approche (sait on jamais, je m'ennuie un peu là Smile )

" Puis-je vous emprunter le menu ? "

"oui bien sûr" me répond cette personne aimable quoique laconique...

N'insistons pas donc et épluchons ce menu (que je connais par coeur), dans le cas peu probable ou celui ci afficherait de nouveaux plats...

Première page ; rien !

Un mouvement en face de moi me tire de ma lecture ; ma voisine de table se lève... me tourne le dos pour faire face à son compagnon.. J'en profite pour l'observer en détail.. vêtue d'une saharienne légère en coton, d'un pantalon de même matière, une écharpe unie nouée autour de son cou telle une baroudeuse bc bg, les cheveux coupés mi-long d'une couleur d'un blanc sable (cela existe ?) très mince, bien droite, le geste souple ; On pourrait prendre celle-ci sans problème pour une jeune femme de 35 ans...

Ma baroudeuse toujours debout s'adresse au patron.. puis c'est au tour de l'homme que j'observe également.. Lui aussi s'adresse à l'homme de lard de l'art, lui demandant dans un francais parfait sans aucun accent, de séparer la commande en deux... L'homme est vêtu de façon pour le moins insolite d'un tee shirt rouge sur lequel est sérigraphiée une phrase dans la langue de Goethe, d'un short beige en coton, d'une paire de baskets, la tête coiffée d'un chapeau haut et rond en paille péruvien. Lui aussi très mince..

Tous les deux ont les yeux bleus, et des visages aux expressions douces.. tout en laissant une impression d'étrangeté lorque l'on croise leurs regards, impression accentuée par le fait que je n'arrive pas à y décerner le moindre indice de leur personnalité...

Pourtant, je me sens bien en leur présence sans que plus de mots soient échangés entre nous.

Je replonge dans mon menu... attaquant sans grand enthousiasme la deuxième page, quand soudain le couple se met à dialoguer..... me plongeant aussitôt dans une autre dimension...

......... le son qui sort de leur bouche, cette langue dans laquelle ils communiquent ne ressemble à aucune langue ou dialecte de ma connaissance !

J'en reste comme deux ronds de flan, surprise mais pas effrayée pour un sou (je devrai pourtant), en apparence impassible et concentrée sur ma liste de plats ; je me met en mode "toute ouie".

Le dialogue se poursuit par intermittence... Le son que ces deux là produisent, entrecoupé de mots exprimés dans un français parfait tel que "appareil photo"...consiste en une sorte de mélange de syllabes saccadées, heurtées, avec des bruits de palais que la langue heurterait au passage, à un rythme qui n'a rien à voir avec le nôtre dans lequel on inspire à intervalles différents... la tonalité me parait également très étrange, plus grave (le mot grave ne convient même pas, je dirai inconnue, voilà ! une tonalité inconnue...

Puis, le couple paye sa commande après avoir adressé au propriétaire des lieux ses voeux de prospérité (rhaaa les sales copieurs de moi !!! Smile ) et s'en va....

Aussitôt après, le patron se rue sur moi, les yeux comme des soucoupes dans lesquelles se mêlent incompréhension et inquiétude... (je suis très observatrice lol) bafouillant, avec son délicieux accent de l'autre bout du monde :

"Eux, ce sont etrangers ? hein, eux étrangers ! mais de ouuuu ? de ouuuuu ??? Vous savoir ???? Smile

Je décide de lui répondre le plus sincèrement possible, ce qui implique que je lui avoue que je n'en sais fichtrement rien.
Celui-ci ayant prit l'habitude (flatteuse il faut l'admettre) de me confondre avec l'encyclopédie universelle et le mode d'emploi des formulaires administratifs réunis - parmi lesquels je patauge autant que lui mais n'en montre rien -, s'en trouve fort marri.. clown

Insatisfait par ma réponse, mon talentueux affolé insiste , tendant sa tête par le passe plat tout en emballant prestement mes plats dont le fumet me met dans un état proche de la transe tongue ;

C'est à cet instant précis que je lui assène le coup de grâce, affamée et exaspérée devant tant de manque de sang froid :

"Oh ! surement des extra terrestres.... !" lol!

L'avait pas l'air dans son assiette quand nous nous sommes quittés, mon ami du bout du monde... et ce, malgré mon sourire XXL, mon "à bientôt" sous entendant : "on en rediscutera la prochaine fois, là j'ai la dalle" et simultanément ou presque... une brouette de remords..

20 heures.

Me revient en mémoire, une autre sensation ou plutôt absence de sensation et ce, dés que je me suis retrouvée à proximité de mes deux "touristes"... Ceux-ci ne dégagaient aucune odeur corporelle ! et quand je dis aucune, c'est aucune... pas une endorphine qui se la secrèterait en douce ; Que dalle ! Nada !

fois de ma pomme qui ai l'odorat surdéveloppé et, à défaut de réponse satisfaisante , à cette heure l'estomac bien plein... sunny



Cette histoire vous a plu ?......................

On dira donc que je possède une imagination débordante...















Dernière édition par Loatse le Lun 9 Juil - 3:59, édité 21 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: De drôles de péquins !

Message  Non2 le Sam 7 Juil - 12:43

Et j'ai marché !

Je me disais déjà "bizarre, des Finnois qui parlent Bochiman ..." scratch
Après le Tinois, les z'Îtis, tu les attires ! lol!

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De drôles de péquins !

Message  Loatse le Sam 7 Juil - 13:11

M'enfin.... tout le monde sait bien que les extra terrestres, ça n'existe pas !.... tongue

(j'aurions bien tenté la version "Elohim" mais le raël s'est déjà approprié le copyright .. clown )

Ps : Toi aussi tu regardes les documentaires sur les bochimen ? Wink

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: De drôles de péquins !

Message  Non2 le Sam 7 Juil - 15:11

Loatse a écrit:Ps : Toi aussi tu regardes les documentaires sur les bochimen ? Wink
Heu, ... j'ai pas la télé. Par contre, j'ai déjà entendu parler de leurs langages "à clics". Peut-être du temps où j'avais encore une boîte à bêtises ... lol!

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De drôles de péquins !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum