Projet ACTA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Projet ACTA

Message  cepabete le Ven 27 Jan - 7:32

Si le traité ACTA venait à être appliqué, l'internet tel qu'on le connait aujourd'hui serait radicalement changé. Apres le projet SOPA et PIPA il semblerait que l'Europe sy mette serieusement d'ici peu...

http://www.youtube.com/watch?v=Qo00pGk8FkQ&feature=youtu.be
avatar
cepabete

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  Non2 le Ven 27 Jan - 8:49

Bonjour Cepabete,

Le traité ACTA est en effet au moins aussi dangereux que les SOPA et PIPA. Selon la RTBF, ce projet de 2006 aurait jusqu'au 1ier mai 2013 pour être ratifié.

Ce 21 janvier, Numérama (mis à jour le 24) rappelait un article de la Quadrature du Net du 14 décembre 2011 dans lequel était signalé que les parties de ce pacte (USA, U€, Japon) étaient de plus en plus pressées de parvenir à la signature de cet accord.

Ce 26 janvier, un article de Numerama signalait que "le rapporteur de l'ACTA au Parlement européen a démissionné", pour protester contre cette politique du pas de charge qui empêchait la commission INTA (Commission du commerce international sur le contenu de l'accord anti-contrefaçon) d'analyser sereinement les différents articles de l'accord.

Une vidéo expliquant les dangers de l'ACTA est disponible au format mp4 ici :
http://mediakit.laquadrature.net/formats/20/716_big.mp4
et au format ogg ici :
http://mediakit.laquadrature.net/formats/18/716_big.ogg
(librement téléchargeables en licence Creative Commons)

C'est en anglais, mais les sous-titres en français sont disponible au format srt ici :
http://mediakit.laquadrature.net/srt/2.srt

Il suffit de placer le fichier srt dans le même répertoire que le fichier vidéo pour qu'un logiciel de lecture correct (VLC par exemple) les affiche automatiquement à la lecture.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  cepabete le Ven 27 Jan - 9:23

Bonsoir Non2,

voici ton lien VOstfr http://www.youtube.com/watch?v=lAIlpuT-w20

malheureusement ca s'engage assez mal :

"L’ACTA (accord commercial anti-contrefaçon) a été signé ce matin à Tokyo par l’Union européenne et ses 22 membres. Cet accord vise les marchandises, notamment la contrefaçon, les médicaments génériques ainsi que les infractions au droit d’auteur sur Internet. Nous avons beaucoup parlé de SOPA et PIPA ces derniers temps et du mouvement qui avait été fait contre ces lois américaines liberticides et c’est désormais contre ce projet de loi international que les défenseurs de la liberté sur Internet devront se battre.

Projet ACTA :
Ce projet n’est pas récent, puisqu’il a été développé en 2006 par les USA et le Japon et négocié en 2007 (par les USA, la Suisse, la Commission Européenne et le Japon). Un projet qu’ils se sont efforcés de garder secret, mais pas si longtemps que ça puisqu’en 2008 des documents ont ‘fuité‘ par l’intermédiaire de Wikileaks. En octobre 2011, ACTA est signé par l’Australie, le Canada, les US, le Japon, la Corée du Sud, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, Singapour et aujourd’hui, par l’Union européenne.

La quadrature du Net demande d’agir contre ACTA :
Le site de la quadrature du Net (une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet), vous explique comment agir contre ACTA, incitant les internautes à contacter et informer les commissions du Parlement européen, car tant que le Parlement européen n’aura pas donné son vote final, il y a encore une chance pour qu’ACTA soit rejeté. "

source : http://www.journaldugeek.com/2012/01/26/signature-de-lacta-par-lunion-europeenne/ datant d'hier matin !!!!

avatar
cepabete

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  Non2 le Ven 27 Jan - 9:45

Merci pour le lien. Il contient aussi le lien vers la Quadrature et ses méthodes de lutte. cheers

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  cepabete le Ven 27 Jan - 9:50

:x52x: belle conclusion :x54x:
avatar
cepabete

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  cepabete le Ven 27 Jan - 10:24

avatar
cepabete

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  Non2 le Ven 27 Jan - 10:52

Je me demande sérieusement si les pétitions servent vraiment à quelque chose ... déjà que les gens dans la ue, ils n'en n'ont rien à faire (sinon les matraquer et les gazer ...). :evil:

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  Non2 le Mer 11 Avr - 9:45

L'ACTA pour censurer le net ? Oui, mais pas seulement. L'ACTA s'intéresse à toutes les formes de contrefaçons, y compris celle des produits réels (non logiciels).

Comment l’ACTA pue le tabac
David Cronin, le 11 avril 2012

Une industrie qui cause cinq millions de morts par an devrait-elle avoir son mot à dire dans l’élaboration des politiques publiques ? Dès le début, Big Tobacco a été une force motrice de l’Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA). A mon grand étonnement, cette information capitale a généralement été écartée du débat sur l’accord controversé.

Peu de temps après qu’il soit devenu directeur général de British American Tobacco (BAT) en 2004, Paul Adams a participé à une conférence sur la contrefaçon organisé par l'Organisation mondiale des douanes à Bruxelles. Dans son discours, Adams a fait valoir que la contrefaçon affecte les cigarettes plus que la plupart des autres produits. La contrefaçon "sape la valeur des marques et l'intégrité du produit," a-t-il dit.

Adams a ensuite prononcé une conclusion risible, prétendant que BAT est une compagnie éthique alors que les contrefacteurs n’ont aucun scrupule : « Même dans ma propre industrie où les produits comportent des risques bien connus pour la santé, les contrefaçons réalisées de toutes sortes avec des additifs non testés et parfois illégaux, et sans notre rigoureux contrôle de qualité, exposent les consommateurs à des dangers supplémentaires. »

BAT fait partie de la Chambre de commerce international (CCI) qui s’est sérieusement impliquée dans le processus de négociations de l’ACTA. En 2008, Jeffrey Hardy de l’ICC envoyait un memo à l’UE, aux Etats-Unis et aux autres gouvernements élaborant l’accord. L’ACTA était nécessaire, écrivait-il, parce que « le vol de la propriété intellectuelle n’est pas moins un crime que le vol de la propriété physique ».

Hardy a été fort occupé récemment dans des voyages éprouvants en Australie – un autre signataire de l’ACTA – pour tenter d’empêcher que toutes les cigarettes soient vendues dans des emballages neutres (sans utilisation de logos, de couleurs ou d’images de marque, ndlr). Le fait que la déclaration prononcée par Hardy en avril dernier est presqu’identique à celle avancée par Paul Adams sept ans plus tôt est très instructif. En effet, Hardy a avancé que « les emballages neutres sont plus faciles à copier pour les contrefacteurs, exposant ainsi les consommateurs à des produits aux ingrédients inconnus et potentiellement dangereux ; il en devient plus difficile pour les consommateurs d’identifier le fabricant responsable susceptible de répondre à des plaintes ou des problèmes ».

Depuis son bureau parisien, Hardy s’est efforcé d’empêcher l’introduction de mesures similaires en Europe. Il a, par exemple, conseillé vivement à John Dalli, le commissaire à la Santé de l’UE, de ne pas proposer l’emballage neutre dans la révision prévue de la législation sur le tabac dans l’UE. (Dalli s’est engagé à publier de nouvelles recommandations anti-tabac avant la fin de l’année).

Alors que se passe-t-il ici ? Preuve semble être faite que Big Tobacco entreprend une offensive sur de multiples fronts pour préserver ses gains mal acquis. L’une des industries les plus nocives de l’histoire de l’humanité ne fait pas seulement semblant d’être préoccupée par la santé publique ; elle entend aussi défendre les lois sur la propriété intellectuelle qui sont théoriquement conçues pour stimuler la créativité et l’innovation.

L’introduction des emballages neutres serait un moyen adapté pour rendre la cigarette moins attrayante auprès des jeunes. Certaines marques ont développé une forme de cachet autour d’elles : tirer sur une Gitane aide à cultiver un air d’insouciance gaulois ; Marlboro a longtemps été associé à la liberté de l’Ouest sauvage. Mais si tous les paquets de clopes se ressemblent et que les logos sont interdits, les fabricants de tabac seront privés de ce que les stratèges du marketing appellent « les propositions uniques de vente ».

Qu’il soit de contrebande ou légal, le tabac demeure une substance toxique. Dans son nouveau livre l’Holocauste doré, Robert Proctor préconise que la fabrication et la vente de cigarettes soient interdites ; j’ai tendance à être d’accord avec cela. Néanmoins, si le tabac doit encore être vendu, il serait préférable que les cigarettes soient réglementées et soumises à une taxation élevée, plutôt que colportées par des gangs criminels (selon moi cependant, l’industrie « régulière » du tabac est aussi criminelle ; il n’y a pas d’autres mots pour décrire précisément ses tentatives de supprimer toutes les informations sur les risques de cancer liés à la cigarette).

Il n’en demeure pas moins que la police et les agents de douanes ont de larges compétences – si ce n’est les ressources – pour sévir contre la contrebande de cigarettes. Il n’y a pas de raison convaincante d’introduire un nouvel accord comme l’ACTA pour lutter contre ce fléau. Et la façon dont l’industrie du tabac a tenté de torpiller les tentatives d’introduire les emballages neutres devrait éveiller nos soupçons sur son agenda et sa tentative de se repositionner comme une entreprise socialement responsable.

La convention sur le contrôle du tabac de l’Organisation mondiale de la santé oblige les autorités publiques à ignorer les intérêts économiques des fabricants de cigarettes dans le processus politique. Les membres du Parlement européen doivent dès lors poser de sérieuses questions sur le rôle que Big Tobacco a joué dans l’ACTA. Si, comme ça semble être le cas, l’industrie de la cigarette a recouru à des arguments trompeurs pour défendre ses intérêts, les parlementaires européens doivent brûler l’accord.

Evidemment, il y a des tas d’autres raisons pour lesquelles l’ACTA devrait être rejeté. Il a été négocié en secret ; il pourrait avoir de profondes implications sur la libre circulation des idées en interdisant de nombreuses formes de partage de fichiers sur internet ; et il pourrait permettre aux grosses compagnies pharmaceutiques de faire restreindre ou même cesser le transport de médicaments génériques vers les pays les plus pauvres.

Les citoyens concernés ont un devoir d’interroger les motivations des supporters de l’ACTA. Johnson & Johnson a fait des pieds et des mains pour empêcher l’OMS d’apporter aux malades du Sida trois nouveaux médicaments pour lesquelles la compagnie pharmaceutique détenait les brevets. L’implication de cette firme dans la coalition pro-ACTA ne devrait pas être analysée séparément de sa position méprisable sur ce sujet.

Plus de neuf millions de personnes atteintes du VIH en Afrique, en Asie et en Amérique latine manquent d’accès aux médicaments dont ils ont besoin. D’ici 2030, huit millions de personnes mourront de tabagisme à travers le monde si la tendance actuelle se maintient.

Hollywood, les Big Pharma et Big Tobacco ont rejoint les forces qui veulent nous vendre l’ACTA. Pourquoi devrait-on acheter n’importe quel produit de cette alliance toxique ?

Source originale : davidcronin blogspot

Traduit de l'anglais par Inesvtig'Action
http://www.michelcollon.info/Comment-l-ACTA-pue-le-tabac.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  Non2 le Mar 26 Juin - 9:51

ACTA, l'accord anti-contrefaçon que les lobbies de la commission européenne veulent imposer pour asseoir définitivement la prédominance des grosses multinationales contre les droits des simples humains, devrait passer dimanche au vote du parlement européen. Ou plutôt ne devrait pas passer, puisqu'il semble qu'une majorité d'euro-députés soient contre.

La Quadrature en appelle à la mobilisation des citoyens pour faire pression contre cette loi.

Les pro-ACTA comme Marielle Gallo jurent qu'ils passeront au plan B et aux suivants pour faire passer l'ACTA coûte que coûte, oubliant au passage les principes mêmes de la démocratie (ce qui d'ailleurs fait réagir SebSauvage).
Marielle Gallo a écrit:Maintenant dans les autres commissions, il se passe ce que vous avez pu voir : on applaudit… on applaudit quoi ? Que la rue ait fait la loi dans cette affaire ? Je ne sais pas…

Quoi qu'il en soit, les membres de la commission européenne (non élus) annoncent qu'ils se torchent de la décision que prendront les parlementaires (élus) européens.
Karel de Gucht a écrit:Si vous décidez d’un vote négatif avant que La Cour européenne ne statue, laissez-moi vous dire que la Commission continuera cependant à poursuivre la procédure actuelle devant la Cour de Justice, comme nous y sommes engagés. Un vote négatif ne stoppera pas la procédure devant la Cour de Justice.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  Non2 le Mer 4 Juil - 3:11

Victoire par 478 voix contre 39, Acta est rejeté au parlement européen ! cheers

Il ne reste plus qu'à édifier une réforme des droits d'auteurs qui tienne compte des droits des citoyens ... y'a du boulot. geek
https://www.laquadrature.net/fr/acta-victoire-totale-pour-les-citoyens-et-la-democratie

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet ACTA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum