Les subtilités de la langue Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les subtilités de la langue Française

Message  minette le Lun 7 Nov - 8:15


Dictée , pour un Dimanche -

Nous portions nos portions. Les portions, les portions-nous ?

- Les poules du couvent couvent.-

Mes fils ont cassé mes fils.-

Il est de l'est. -

Cet homme est fier; Peut-on s'y fier ? -

Nous éditions de belles éditions.-

Nous relations ces intéressantes relations.-

Nous acceptions ces diverses acceptions de mots.

- Nous inspections les inspections elles-mêmes.-

Nous exceptions ces exceptions.-

Je suis content qu'ils nous content cette histoire.-

Il convient qu'ils convient leurs amis.-

Ils ont un caractère violent et ils violent leurs promesses.-

Ces dames se parent de fleurs pour leur parent.-

Ils expédient leurs lettres; c'est un bon expédient.-

Nos intentions c'est que nous intentions un procès.-

Ils négligent leur devoir; moi, je suis moins négligent.-

Nous objections beaucoup de choses à vos objections.-

Ils résident à Paris chez le résident d'une ambassade étrangère.-

Ces cuisiniers excellent à composer cet excellent plat.-

Les poissons affluent d'un affluent de la rivière.

etc., etc.,....

...............

Il y a, en effet, de quoi perdre la tête ! Vous rendez-vous compte combien notre langue est difficile à apprendre par les étrangers !

Dans la même série cette dictée est incroyable mais vraie. Ne manquez pas de la lire, c'est surprenant. On dira après que le français n'est pas compliqué ! Ce petit texte est une dictée trouvée dans un vieil almanach :

Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère.De ce mariage, est né un fils aux yeux pers*. (*pers = entre vert et bleu).

Monsieur est le père, Madame est la mère.Les deux font la paire. Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d'être Lamère était Lepère.

Le père est donc le père sans être Lepère, puisqu'il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère. Aucun des deux n'est maire.

N'étant ni le maire ni la mère, le père ne commet donc pas d'impair en signant Lamère. Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire. Il sera le maire Lamère, aux yeux pers, fils de Monsieur Lamère, son père, et de Mademoiselle Lepère, sa mère.

La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd. Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils.

Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, ne trouvent que le maire et Lepère père de la mère du maire, venu de la mer, et chacun s'y perd !

Je l'avoue ça donne un peu la migraine




avatar
minette

Messages : 666
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : bande de p'tits curieux va !!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum