Week-end lecture...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Week-end lecture...

Message  Loatse le Ven 4 Nov - 10:03

Pas pu résister... Un pavé de 950 pages en édition de poche dans mon supermarché et qui me tendait les bras... Smile Selon les critiques, l'un des meilleurs romans historiques qui soit... :



"La Religion", c'est le nom que se donne l'ordre des Hospitaliers, mais c'est aussi la banière sous laquelle se rallie parfois la folie des hommes..

En 1565, claustrés sur leur petit archipel au sud de la Sicile, les chevaliers de Malte, s'apprêtent à recevoir les furieux assauts de l'armée Ottomane... A un contre cinq, les chrétiens tiennent le siège au prix de combats effroyables. Un déchaînement de violence dans lequel se trouve entraîné Mattias Tannhauser, un ancien janissaire qui a connu les deux camps.



Pour les beaux yeux de la comtesse Carla le Penautier, le trafiquant d'armes et d'opium embarque pour l'enfer....




Malte et ses bastions...

Extrait

Le shah Solliman (le magnifique), était réellement le roi des rois. Mais grand ou petit, c'était le jeu qui donnait saveur à sa vie et qui rendait la guerre, au-dessus de toute autre entreprise, si éternellement irrésistible à l'espèce.
Aussi enhardi par l'exemple de Soliman, Tannhauser chevauchait dans ce tourbillon incessant. Il portait un magnifique caftan vert, un turban blanc et un cimeterre....

......Les odeurs, les couleurs et les sons, la précision raffinée de la machine ottomane malgré le chaos de la conquête, ravivaient en lui plus que des souvenirs. Au delà des murs du Borgo, Malte faisait déjà partie du royaume du Sultan et cela lui évoquait une manière d'être, de sentir et de percevoir, de marcher, de parler et de rire qui avait été forgée jusqu'au plus profond de lui. Comme tout homme revenant dans un monde ou il avait habité jadis avant de l'abandonner, il ressentait une douce amertume, qui devenait nostalgie poignante quand un orta de janissaires passait avec leurs longs borks blancs, lerus mousquets de neuf paumes et leur maintien parfais...
..... il avait été un kullar, l'esclave du sultan............

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum