Singapour ou la clef de la réussite / Reportage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Singapour ou la clef de la réussite / Reportage...

Message  Loatse le Mar 4 Oct - 1:06



Quartier de Chinatown

Aux débuts de la colonisation de Pulau Ujong (iles principale de singapour) par les Britanniques, la ville était située sur la côte sud, autour de l'embouchure de la rivière Singapour et était encore au début du XXe siècle un cloaque, avec ses entassements de jonques.

Cette région est aujourd'hui le Downtown Core (centre-ville). Le reste de l'île était alors composée de fermes, champs de culture et de forêt primaire. Le gouvernement construit beaucoup depuis les années 1960 ; aujourd'hui elle est presque complètement urbanisée, avec quelques exceptions notables, dont la Réserve naturelle de Bukit Timah et les terres gagnées sur la mer (polders), en attente de développement.

Toutefois, la plus grande partie des gratte-ciel et l'urbanisation la plus développée se concentrent dans la Central Area, où sont situées les districts financier et commercial, à proximité du port de Singapour.


C'est le Urban Redevelopment Authority qui s'occupe de l'urbanisme de l'île : il essaie d'utiliser la terre de manière plus efficace et de minimiser la pollution tout en maintenant la qualité du transport, chose importante dû à sa situation de cité-état. Un Development Guide Plan a été publié.

Pour améliorer la circulation dans la ville, un système de télépéage appelé Electronic Road Pricing fut installé aux rues menant au centre-ville. Les autres quartiers sont moins densément peuplés et sont surtout constitués de lotissements du type copropriété et construits par le Housing and Development Board singapourien. Pour diminuer la pression sur le centre-ville les autorités ont développé des districts commerciaux dans chaque quartier.



L'industrie légère tend à se concentrer dans les parcs industriels ainsi que dans des immeubles pour les entrepreneurs qui ne produisent presque pas de pollution, tandis que l'industrie lourde est concentrée dans le quartier de Jurong situé sur l'île homonyme.

Comme Singapour n'a ni lacs ni fleuves naturels, la première source d'eau potable est la pluie. Comme celle-ci n'est pas suffisante pour satisfaire la demande de la population, la cité-état importe la plus grande partie de son eau potable de la Malaisie et de l'Indonésie. Pour diminuer sa dépendance aux importations, les autorités singapouriennes ont construit des réservoirs pour collecter l'eau de pluie ainsi que des complexes d'épuration d'eau.

Il existe aussi une installation de dessalement sur la côte ouest, à Tuas. Celle-ci est pensée pouvoir finalement fournir la moitié de l'eau potable de l'île. Des installations NEWater, utilisant l'osmose inverse pour convertir les eaux usées de la ville en eau potable, ont également rencontré le succès : le gouvernement singapourien a ouvert trois nouvelles installations sur l'île pour faire face à la demande.

Singapour est relativement à l'abri des séismes, car la ligne de faille la plus proche est à des centaines de kilomètres, en Indonésie. Cependant, l'île est encline à être (peu) affectée par des secousses, qui ne sont pas rares, mais généralement ne causent pas de dégâts, et se résument à des petites vibrations et oscillations d'objets. Le contraste avec beaucoup de voisins sismiquement actifs est important...

Entre modernité et traditions voici une ville qui m'a étonnée, séduite par ses capacités à rendre harmonieux ce mélange de genres...

A voir absolument... I love you

http://www.france5.fr/echappees-belles/videos/

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Singapour ou la clef de la réussite / Reportage...

Message  Non2 le Mar 4 Oct - 1:37

Les manifestations sans autorisation et les grèves sont interdites.

La censure y est pratiquée :

* Certains magazines et journaux tels que le Far Eastern Economic Review ont leurs distributions restreintes. Les journaux malaisiens sont interdits à Singapour et réciproquement.
* La possession d'antennes paraboliques est interdite. Seule la télévision par câble est autorisée.
* Certains objets d'ordre politique ou pouvant nuire à l'harmonie religieuse et culturelle du pays sont interdits.
* La pornographie est interdite ; les représentations d’ordre sexuel sont très restreintes : Playboy et d’autres magazines adultes sont interdits. En général, les films qui comportent des scènes de nudité, d’érotisme et de violence sont classés R(A) [22].

Certaines pratiques sexuelles désignées par le gouvernement comme contre nature sont illégales bien qu'elles soient tolérées. Il s'agit en fait de l'héritage de lois britanniques de l'époque victorienne n’ayant pas été révoquées après l’indépendance (une nouvelle législation annulant les lois antisodomie est entrée en vigueur lundi 17 septembre 2007 mais est limitée aux hétérosexuels[23]). On y trouve la pratique du sexe oral si elle n’est pas suivie de pénétration vaginale et l’homosexualité masculine. L’homosexualité féminine, d’après le Code pénal singapourien, semble tolérée. Dans l'ensemble, la société serait donc plus tolérante que ses lois. La rigueur de cette législation est d’autant plus surprenante que Singapour est une ville ouverte aux influences extérieures puisqu'une communauté gay influente y est organisée.

La prostitution est autorisée uniquement dans certains districts.

Le comportement vis-à-vis des femmes, notamment en public, ne doit jamais être équivoque. Sur simple dénonciation, la police peut procéder à des arrestations pour « attentat à la pudeur ». Les cas se sont récemment multipliés, et plusieurs Européens de passage se sont retrouvés bloqués pour ce motif à Singapour pour une quinzaine de jours avant leur comparution devant le tribunal[21].

Les lois anti-drogues sont très strictes :

* Quiconque pris en possession de plus de 13-14 g d'héroïne, 28 g de morphine ou 480 g de cannabis est passible de la peine de mort. De 1991 à 2005, 420 personnes ont été pendues à Singapour, majoritairement pour trafic de drogue, selon un rapport d'Amnesty International. Le nombre d’exécutions capitales par habitant de Singapour est le plus élevé du monde[24].
* La possession d’ustensiles permettant la consommation de drogue (pipes, seringues, etc...) est également interdite[21].
* Des contrôles peuvent même être effectués à l’entrée dans le pays (test d’urine confirmé par un test sanguin). En cas de test positif, la personne est réputée avoir consommé de la drogue sur place[21].
http://fr.wikipedia.org/wiki/Singapour#Ordre_et_contr.C3.B4le_des_m.C5.93urs

La peine de mort à Singapour constitue le châtiment suprême de ce pays qui l'utilise couramment, en ayant recours à la pendaison. Les exécutions ayant lieu traditionnellement le vendredi matin. Avec 4,4 millions d'habitants, Singapour a le taux d'exécution capitale par habitant le plus élevé au monde avec environ quatre cent vingt détenus pendus entre 1991 et 2004, selon Amnesty International[1]. Il y a eu deux exécutions en 2007 à Singapour et deux condamnations à mort.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peine_de_mort_%C3%A0_Singapour

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Singapour ou la clef de la réussite / Reportage...

Message  Loatse le Mar 4 Oct - 7:05

Oui mais.................................. j'ai eu un coup de coeur pour ce pays !! Dans le reportage on parle de l'éducation des enfants, de l'égalité des citoyens... d'un brassage multi ethnique en apparence plutôt bien réussi.... et ca, c'est déjà un bon point... maintenant s'ils mettent les religions au pas, tant mieux... (y'a assez de bazar partout dans le monde à cause de cela...) quand à la pornographie et aux moeurs, j'approuve également... c'est assez le lupanar en occident... et puis chacun dirige son pays comme il l'entend... la parabole ? z'ont pas besoin vu les occupations et les distractions qui ne manquent pas...

La peine de mort ? ombre au tableau oui, sont pas les seuls... arabie saoudite, usa et autres...


tu n'as pas regardé le reportage... voilà sinon tu serais peut etre aussi sous le charme :D

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Singapour ou la clef de la réussite / Reportage...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum