L'Europe des guerriers...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Europe des guerriers...

Message  Loatse le Lun 19 Sep - 21:59




L'Europe ce n'est pas :
Le plein emploi
Des salaires décents
La paix
Le recul des inégalités sociales
La résistance au néo libéralisme mais son apologie..

L'europe c'est aussi cela :



Le Secours populaire, les Restos du cœur, la Croix-Rouge française et le réseau des Banques alimentaires poussent un cri d’alarme. Ces associations sont très inquiètes des projets de coupes sévères dans le budget du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD). La Commission européenne veut le diviser par quatre et le ramener de 480 millions à 113,5 millions d’euros.

Si tel était le cas, Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, prédit un «tsunami alimentaire», puisque le PEAD, est l’un des financeurs principaux de l’aide distribuée aux plus pauvres par les associations dans les pays européens. Une réunion de la dernière chance des ministres de l’Agriculture de l’UE doit se tenir aujourd’hui à Bruxelles. http://www.liberation.fr/societe/01012360817-ue-tsunami-alimentaire-en-perspective


Le maître mot : "économies"... Sur fond de coupes budgétaires, nous voici en train de concurrencer les pays du tiers monde... demain on mourra de faim en france sous l'oeil indifférent de nos élus.
Pendant que se décide en "haut lieu" ce qui plongera encore un peu plus nos sociétés dans le moyen age (déjà un peu partout on voit surgir ces espèces de cour des miracles, lieux ou les plus pauvres, les sans logis se regroupent et que l'on fait déguerpir manu militari);

les bombes pleuvent en libye, nos jeunes gens se font tuer en afghanistan et en iraq... Les conflits à 1, 2 million d'euro/JOUR s'éternisent...et les marchands de mort prospèrent.. tandis que dans les grandes villes (lyon, paris, marseille) la détresse humaine ne rencontre qu'indifférence...




Juillet 2011
Les dessous du sommet européen
Pour ceux qui n’auraient toujours rien compris au film, signalons donc que la Commission européenne a décidé lundi de diminuer l’aide alimentaire destinée, dans notre Union de bonne humeur, aux plus pauvres d’entre les nôtres.

Et aussi, l‘Europe va mettre les pauvres à la diète en taillant dans son budget d’aides

Comme on dit en vocabulaire administratif et comptable, il s’agit là d’une diminution drastique. Avant, dans le langage médical, le mot drastique indiquait ce qui ressortait d’une purge fort énergique et, si vous voulez bien, nous allons nous en tenir à cette vision laxative des choses, car voilà: l’aide alimentaire aux plus pauvres européens passera de 513 millions d’euros à 113 millions, c’est un nettoyage, un coup de balai, que dis-je un coup de balai? Un équarissage.

Ah, on le sait bien: il est terrible le petit bruit de l’œuf dur cassé sur le comptoir d’étain, il est terrible ce bruit quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim… (c’est du Prévert), mais la loi de la pesanteur aussi est dure certes, mais c’est la loi (c’est du Brassens).

Et c’est effectivement une décision juridique — de la Cour de Justice européenne — qui est à l’origine de cette diminution drastique. En cause : les stocks alimentaires de l’Union autrefois florissants (on avait tout en trop), aujourd’hui désertés (on manque de tout). Ce sont ces produits-là, le beurre, le lait, la farine, qui allaient, par exemple, aux restos du cœur ou aux banques alimentaires. Quand les stocks ont diminué (eux aussi), cette fourniture en nature s’est transformée en subventions en cash.

C’est cela que la Cour de justice conteste, au motif que l’agriculture est une chose et que le social en est une autre. Autrement dit, le pauvre européen n’est utile que s’il peut contribuer à vider les surplus déjà financés. Mais s’il faut payer pour lui remplir l’estomac, au pauvre européen, on lui fera passer le goût de la soupe. Déjà qu’on a payé les concombres que même les pauvres européens ne voulaient pas, de quoi se plaint-on ?

C’est aujourd’hui l’été et un sommet européen est agendé du côté du rond-point Schuman. 80 millions d’Européens vivent sous le niveau de pauvreté. Le sommet se souciera-t-il du niveau, c’est la question à 500 millions.

On discutera des concombres, en revanche. Et aussi des Grecs. Et de leur niveau d’austérité, à ces nouveaux pauvres qui vont venir gonfler les rangs des 80 millions privés de rations alimentaires. Et puis on se dit : heureusement que les Grecs n’ont pas des restos du cœur puisqu’ils n’auront pas de rations non plus.
Et alors, on se demande ce qu’aurait pensé de tout cela Coluche, mort il y a tout juste 25 ans. On pense qu’on sait. On pense qu’il aurait dit : « Putain de Commission ».

http://nouvellesduprogres.skynetblogs.be/archive/2011/07/12/les-dessous-du-sommet-europeen.html

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe des guerriers...

Message  Non2 le Mar 20 Sep - 3:03

pale

Edit :
et parce que Prévert vaut le détour ...

La grasse matinée

Il est terrible
le petit bruit de l'oeuf dur cassé sur un comptoir d'étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim
elle est terrible aussi la tête de l'homme
la tête de l'homme qui a faim
quand il se regarde á six heure du matin
dans la glace du grand magasin
une tête couleur de poussière
ce n'est pas sa tête pourtant qu'il regarde
dans la vitrine de chez Potin
il s'en fout de sa tête l'homme
il n'y pense pas
il songe
il imagine une autre tête
une tête de veau par exemple
avec une sauce de vinaigre
ou une tête de n'importe quoi qui se mange
et il remue doucement la mâchoire
doucement
et il grince des dents doucement
car le monde se paye sa tête
et il ne peut rien contre ce monde
et il compte sur ses doigts un deux trois
un deux trois
cela fait trois jours qu'il n'a pas mangé
et il a beau se répéter depuis trois jours
ça ne peut plus durer
ça dure
trois jours
trois nuits
sans manger
et derrière ces vitres
ces pâtés ces bouteilles ces conserves
poissons morts protégés par les boîtes
boîtes protégées par les vitres
vitres protégées par les flics
flics protégés par la crainte
que de barricades pour six malheureuses sardines...
Un peu plus loin le bistro
café-crème et croissants chauds
l'homme titube
et dans l'intérieur de sa tête
un brouillard de mots
un brouillard de mots
oeuf dur café-crème
café arrosé rhum
café-crème
café-crème
café-crime arrosé sang!...
Un homme très estimé dans son quartier
a été égorgé en plein jour
l'assassin le vagabond lui a volé
deux francs
soit un café arrosé
zéro franc soixante dix
deux tartines beurrées
et vingt-cinq centimes pour le pourboire du garçon
Il est terrible
le petit bruit de l'oeuf dur cassé sur un comptoir d'étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim.

Jacques Prévert

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe des guerriers...

Message  Loatse le Mar 20 Sep - 9:48

DEMAIN.

Les poches tournées et retournées
à la recherche d'une pièce oubliée
ne rencontrant du bout des doigts
que quelques brins de tabac;

L'homme marche dans la ville.
Ils sont cent, ils sont mille
à le croiser, sans jamais le voir;
lui qui cache si bien son désespoir..

Propre dans son meilleur vêtement,
Quand il le faut le visage souriant...
Ses bras sont à louer. Qu'importe le labeur,
il s'y dévouerait corps et âme sur l'heure....

Mais d'autres se pressent aussi; Anonymes aux visages fermés
aux cheveux ternes, aux vêtements de couleurs délavés,
Prêts à se battre pourtant pour quelques heures
de tout, de rien, de n'importe quoi. Ici ou ailleurs..

L'homme est encore jeune, il veut croire en sa chance;
Que demain c'en sera fini de ce sentiment d'impuissance..
Il ne croise pas son regard dans le reflet des vitrines
lac étoilé dans son visage blême, aux cernes bleu marine..

Soudain, une odeur familière le heurte de plein fouet
une porte s'est entrouverte, laissant s'échapper
des effluves de levain, de pain chaud, de vie...
Derrière une vitrine sont disposées quelques viennoiseries..

Au fond de ses poches ses doigts se sont crispés;
émiettant les brins de tabac maintenant déssechés

L'homme marche dans la ville.......

Loatse.


Dernière édition par Loatse le Mar 20 Sep - 11:47, édité 17 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe des guerriers...

Message  Non2 le Mar 20 Sep - 10:20

Ah mince ! J'ai cru un moment à une suite de celui de Prévert ...
Chapeau ! cheers

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe des guerriers...

Message  Loatse le Mar 20 Sep - 10:32

euh.... Embarassed (je viens de finir là, après avoir remanié quelques passages.. Pas facile..)

merci non2 Smile

zzzzzz


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe des guerriers...

Message  Non2 le Mar 20 Sep - 10:36

zzzzzz aussi. Wink

Mais c'est vrai, c'est superbe !

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Europe des guerriers...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum