La SCIENCE et le divin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La SCIENCE et le divin...

Message  Loatse le Jeu 1 Sep - 10:52



Aaaahhh, le sujet qui fâche..... Smile

Petite promenade dans mon rayon librairie cette semaine...un livre de poche attire mon attention. Il s'agit du livre très controversé des frères bogdanov : "le visage de Dieu"...
Ouvrage que je feuillette mais dont je ne fais pas l'acquisition bien qu'il me semble intéressant... (pas assez feuillu pour moi)..

Petit tour sur youtube pour avoir une idée du contenu du "brûlot"...



Mal m'en a prit de poster ce lien dans un article agoravoxien ou l'athée était sureprésenté... malgré l'humour (prouvez moi que dieu n'existe pas ?) qui fut prit au premier degré, et mon post écrit au conditionnel, me voilà taxée d'ignorante...

Je comprend aussitôt que les frères bogdanov sont à classer dans la même catégorie que nicolas tesla... persona non grata... Rolling Eyes

Du coup alors que j'espérais exposer mon intérêt pour la théorie quantique des univers multiples, je me suis écrasée d'une force... Rien que des "physiciens" sur le fofo d'un coup... pas au niveau la loa... :D

Une petite dernière pour la route... Pour me remonter le moral aussi.... Wink


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Non2 le Jeu 1 Sep - 12:05

(prouvez moi que dieu n'existe pas ?)
Et si je te parle des Schmirblurps qui vivent sur Alpha du Centaure, sera-ce à toi de me prouver qu'ils n'existent pas ou à moi de t'en prouver l'existence que j'en supposerais ?

Quant au bien et au mal, ce ne sont que des jugements de valeurs sur des faits ou des actes.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Loatse le Jeu 1 Sep - 13:09

Non 2 dit : Et si je te parle des Schmirblurps qui vivent sur Alpha du Centaure, sera-ce à toi de me prouver qu'ils n'existent pas ou à moi de t'en prouver l'existence que j'en supposerais ?

Suspect Ca se discute..... tongue

Le bien, le mal aussi, je te l'accorde..... Petite histoire pour illustrer cela :


Le pauvre paysan chinois et son cheval blanc.



Un pauvre chinois suscitait la jalousie des plus riches du pays parce qu’il possédait un cheval blanc extraordinaire. Chaque fois qu’on lui proposait une fortune pour l’animal, le vieillard répondait :

- « Ce cheval est beaucoup plus qu’un animal pour moi, c’est un ami, je ne peux pas le vendre. »

Un jour, le cheval disparut. Les voisins rassemblés devant l’étable vide donnèrent leur opinion :

- « Pauvre idiot, il était prévisible qu’on te volerait cette bête. Pourquoi ne l’as-tu pas vendue ? Quel Malheur ! »

Le paysan se montra plus circonspect :

- « N’exagérons rien dit-il. Disons que le cheval ne se trouve plus dans l’étable. C’est un fait. Tout le reste n’est qu’une appréciation de votre part. Comment savoir si c’est un bonheur ou un malheur ? Nous ne connaissons qu’un fragment de l’histoire. Qui sait ce qu’il adviendra ? »

Les gens se moquèrent du vieil homme. Ils le considéraient depuis longtemps comme un simple d’esprit. Quinze jours plus tard, le cheval blanc revint. Il n’avait pas été volé, il s’était tout simplement mis au vert et ramenait une douzaine de chevaux sauvages de son escapade. Les villageois s’attroupèrent de nouveau :

- « Tu avais raison, ce n’était pas un malheur mais une bénédiction. »

- « Je n’irais pas jusque là, fit le paysan. Contentons-nous de dire que le cheval blanc est revenu. Comment savoir si c’est une chance ou une malchance ? Ce n’est qu’un épisode. Peut-on connaître le contenu d’un livre en ne lisant qu’une phrase ? »

Les villageois se dispersèrent, convaincus que le vieil homme déraisonnait. Recevoir douze beaux chevaux était indubitablement un cadeau du ciel, qui pouvait le nier ?

Le fils du paysan entreprit le dressage des chevaux sauvages. L’un d’eux le jeta à terre et le piétina. Les villageois vinrent une fois de plus donner leur avis :

- »Pauvre ami ! Tu avais raison, ces chevaux sauvages ne t’ont pas porté chance. Voici que ton fils unique est estropié. Qui donc t’aidera dans tes vieux jours ? Tu es vraiment à plaindre. »

- « Voyons, rétorqua le paysan, n’allez pas si vite. Mon fils a perdu l’usage de ses jambes, c’est tout. Qui dira ce que cela nous aura apporté ? La vie se présente par petits bouts, nul ne peut prédire l’avenir. »

Quelque temps plus tard, la guerre éclata et tous les jeunes gens du village furent enrôlés dans l’armée, sauf l’invalide.

- « Vieil homme, se lamentèrent les villageois, tu avais raison, ton fils ne peut plus marcher, mais il reste auprès de toi tandis que nos fils vont se faire tuer. »

« Je vous en prie, » répondit le paysan, « ne jugez pas hâtivement. Vos jeunes sont enrôlés dans l’armée, le mien reste à la maison, c’est tout ce que nous puissions dire. Dieu seul sait si c’est un bien ou un mal. »

Nous avons tous un cheval blanc mais veut-il nous conduire quelque part où simplement nous apprendre à voyager ?

Lao tseu


Dernière édition par Loatse le Ven 2 Sep - 1:40, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Non2 le Jeu 1 Sep - 17:44

Et au fait, non, les frères Bogdanov ne sont pas à mettre dans la même catégorie que Tesla.

Tesla était tout à la fois un technicien et un scientifique. Or, les deux frères, s'ils ont essayé la formation scientifique, et par là même ont acquis une grande quantité de connaissances scientifiques, n'ont jamais réussi à en intégrer la communauté. Leurs thèses ont toujours été considérées comme insuffisantes pour ça. La raison exacte de ce fait, je l'ignore, mais il en apparait un indice dans ta vidéo : mélanger les bondieuseries et la science, c'est un peu comme vouloir expliquer des recettes de cuisine à travers la mécanique automobile, c'est mélanger des sujets qui n'ont rien à voir.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Loatse le Ven 2 Sep - 1:15

Bah ils se tirent toujours dans les pattes dans la communauté scientifique..je ne cherche pas à comprendre... ou plutôt que le gus qui a bossé toute sa vie sans optenir une quelconque reconnaissance fasse un caca nerveux si deux petits "morveux" qui en plus vulgarisent tout ce savoir (qui se voudrait le plus hermétique possible; question d'élitisme), accèdent à la notoriété...

on peut etre scientifique de haut niveau et jaloux comme un pou... ca n'empêche pas... :D

Non 2 dit : mélanger les bondieuseries et la science, c'est un peu comme vouloir expliquer des recettes de cuisine à travers la mécanique automobile, c'est mélanger des sujets qui n'ont rien à voir
.

Oublions les bondieuseries et le nom "Dieu"... pour le mot "Intelligence", "Créateur" ou "Encodeur/programmeur" si tu le veux bien....

As tu lu l'un des livres de bernard werber, l'école des dieux ???

J'aime assez cette théorie fantaisie d'élèves "dieux" à qui Atlas, à chaque atelier, amène une terre.. et ceux ci sont responsables de leurs créations....

Les virus et bactéries qui vivent en nous sont elles conscientes que leur petit monde est contenu dans un autre monde plus grand et que, quand c'est l'hecatombe chez elles, ce n'est pas un phénomène naturel mais bien leur hôtesse qui boulotte des antibiotiques.... :P

Suis je le "Dieu" d' Escherichia coli ???? Suspect

et pourtant c'est grace à l'ovule de ma maman et aux spermatozoides de mon papa que leur petit monde (ma pomme donc) a pu voir le jour...

Transposons ceci à nous... pourquoi pas ?.. pourquoi rejeter tous les possibles ???? sommes nous le centre, le nombril du monde ??? ou bien c'est notre suffisance à vouloir tout expliquer, rationnaliser qui nous coupe de l'approche même intuitive d'une vérité incompatible avec nos croyances matérialistes ????





Dernière édition par Loatse le Ven 2 Sep - 1:38, édité 4 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Loatse le Ven 2 Sep - 1:31

Suite...


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Non2 le Ven 2 Sep - 3:02

Il y a certainement bon nombre de scientifiques aigris, mais aussi beaucoup qui ne demandent pas mieux qu'une présentation vulgarisée pour tous publics, y compris pour enfants, et aussi certains qui vivent dans leur monde sans même se douter du ravin qu'il y a entre leurs connaisances et celles de gens comme nous. Par contre, je ne pense pas qu'un seul d'entre eux, à moins qu'il ne soit plus mystique que scientifique, voie d'un bon œil qu'on se serve de la science pour faire passer des idées qui n'ont rien de scientifiques, comme par exemple les idées dites du "dessein intelligent".

Laotse a écrit:Oublions les bondieuseries et le nom "Dieu"... pour le mot "Intelligence", "Créateur" ou "Encodeur/programmeur" si tu le veux bien....
Et tant qu'on y est, pourquoi ne pas abandonner le mot "fromage" pour ne plus parler que de camembert, de roblochon, de gouda ou de maredsous ?

Laotse a écrit:As tu lu l'un des livres de bernard werber, l'école des dieux ???
J'avais lu la quasi totalité des livres de Werber jusqu'au premier de la série des dieux (nous les dieux ?). Là, j'ai été complètement lassé de l'entendre ressasser toujours les mêmes idées. Depuis, je ne l'ai plus lu (à l'exception du papillon des étoiles qui m'a confirmé mon impression).

Quant à la conscience bactérienne, tu sembles oublier que Werber écrit des romans. Il place dans ses livres des connaissances et des hypothèses scientifiques qui donnent du corps à la trame des récits, mais il n'a jamais prétendu être autre chose qu'un romancier et un ancien journaliste de presse de vulgarisation scientifique. C'est cette honnêteté qui fait une grosse différence entre lui et des élucubrateurs comme les Bogdanov. Wink

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Loatse le Ven 2 Sep - 4:23

Je ne suis pas d'accord... ceux ci ne méritent pas la réputation qu'on leur prête.. ni d'être traités d'enfumeurs.... voir d'escrocs comme je l'ai lu de la part de personnes qui n'ont jamais écrit la moindre thèse scientifique de leur vie...

Un contexte peu courant

Afin de mieux saisir ce qui s’est réellement passé; la chronologie a son importance. Voici, dans leur déroulement, plusieurs événements surprenants.

a) Peu après l’inscription des Bogdanoff en 1991, des interventions ont été effectuées auprès du directeur de thèse d’alors, puis des autorités de l’Université de Bordeaux I, incitant au non renouvellement de leurs inscriptions. `A la suite de cette inadmissible censure a priori eut lieu, au printemps 1994, le transfert d’inscription mentionné plus haut. Le contexte extra scientifique a été évoqué dans la presse ; il ne devrait pas intervenir à ce niveau.

b) Peu avant les soutenances de 1999, le général, directeur de l’ Ecole Polytechnique, a informé par courtoisie son directeur des études doctorales de la soutenance prochaine, dans les locaux de l’ Ecole, de thèses de l’Université de Bourgogne, hors du ressort du directeur des études doctorales.
C’est après cela que les rapporteurs d’Igor, tout en continuant à reconnaître que le manuscrit contenait des parties intéressantes (cela se retrouve dans le rapport de soutenance) ont brusquement manifesté des doutes sur la maîtrise des sujets évoqués. On ne peut manquer de se demander s’il n’y a pas, dans cette succession d’ évènements, la marque d’une action inconnue.

c) Les articles ont été publiés, pour les deux principaux, au printemps 2002. La thèse de Grichka a été soutenue publiquement en 1999 et celle d’Igor le 8 juillet 2002.

Le 5 octobre les Bogdanoff ont lancé une nouvelle émission sur FR2, le lundi à la fin du journal télévisé de 20h, où en deux minutes ils évoquent un sujet montrant que la recherche scientifique est importante.

Le 22 octobre est apparue la rumeur sur Internet. La chronologie est troublante.
Sous-jacent à tout cela il y a aussi en France d’antiques querelles d’école en physique théorique, qui remontent au moins au milieu du vingtième siècle, ont connu divers avatars et s’ajoutent à des divergences d’ordre philosophique entre (pour schématiser) idéalistes et rationalistes. Le succès de l’ouvrage que les Bogdanoff ont publié avec le philosophe et académicien Jean Guitton en 1991, et l’audience de leur émission sur TF1 des années 80, n’ont pas arrangé les choses. C’est peut-être même un des facteurs occultes dans les évènements mentionnés ci-dessus.

Une approche non-standard

Les options scientifiques et philosophiques des Bogdanoff ne sont pas les miennes : cela n’autorise ni à les censurer ni à ne pas sanctionner par un diplôme un travail effectué comportant un intérêt et une originalité reconnus par les rapporteurs extérieurs. Au delà des commentaires extrêmes suscités par les Bogdanoff, dont l’enthousiasme sympathique est parfois irritant, il reste qu’ils ont, en matière scientifique, un point de vue qui interpelle et mérite interêt.

Pour ce qui est de la recherche, celle-ci concerne la question complexe et hautement spéculative de la Singularité Initiale de l’espace-temps au voisinage du «Big Bang» ainsi que les outils mathématiques utilisables pour la traiter. Selon leur approche, à l’echelle de Planck – avant le Big Bang – l’Univers etait en équilibre thermique («état KMS»).

Alors le temps, complexe, oscille entre temps réel et temps imaginaire ; la métrique (distance d’espace-temps) fluctue entre la forme minkowskienne de la relativité restreinte (notre Univers) et la forme euclidienne (la Singularité Initiale). Dans ce cadre les idées conventionnelles sur le debut de l’Univers sont considerablement modifiées, particulierement la notion de Singularite Initiale. L’approche des Bogdanoff, selon les rapporteurs, presente des idées nouvelles qui ont des implications plausibles en cosmologie et dans d’autres phénomènes gravitationnels.

La partie mathematique de la these de Grichka (dont le resultat mentionné plus haut) est motivé par ces idées. Certes, leur style est non-standard dans les publications scientifiques. Mais ceux qui (comme les rapporteurs et d’autres qui ont passé du temps a discuter avec eux) veulent s’en donner la peine peuvent decouvrir un point de vue original et, le cas echeant, s’en inspirer. La recherche ne procède pas autrement.

La diversité est une bonne chose en science. Le «pape» de la physique
théorique du milieu du siècle dernier; Wolfgang Pauli, avait d’ailleurs coutume de dire d’articles corrects mais sans âme qu’ils n' étaient «même pas faux», tant il est vrai qu’une erreur inspirée peut être féconde. Il est même admissible, en physique, de prendre des libertés avec la rigueur mathématique s’il s’agit de promouvoir une direction de recherche, non d’en interdire une.

http://www.arretsurimages.net/media/pdf/daniel_sternheimer-CNRS-Bogdanoff.pdf


Dernière édition par Loatse le Ven 2 Sep - 7:35, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Non2 le Ven 2 Sep - 5:18

Alors d'où vient leur manie de mélanger sciences, science-fiction et religiosité ? Conclurais-tu donc à une volonté délibérée d'embrouiller les esprits en mélangeant tout ?

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Loatse le Ven 2 Sep - 7:25

Pourquoi dis-tu "embrouiller les esprits"??? Suspect je viens d'acheter le livre tiens, pour me faire une idée plus complète du raisonnement qui les a poussé à émettre cette conclusion/hypothèse... car il s'agit bien d'une hypothèse

après c'est à chacun d'adhérer ou pas... de garder son esprit critique... La théorie quantique qui mène au "rien" Smile m'intéresse également//

J'ai trop longtemps délaissé sciences & vie. Du retard à rattraper... Mais curieusement alors que "tout le monde" portait aux nues ce magazine dans les années 80, aujourd'hui il est de bon ton de dire que c'est de la daube.... Rolling Eyes

Cet espèce de snobisme ambiant m'énerve à un point.... :x


ps : je mettrai quelques extraits choisis que tu pourras démonter à loisir si tu en éprouves le besoin... :D

re ps : les lecteurs également sont les bienvenus....


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Non2 le Ven 2 Sep - 8:27

car il s'agit bien d'une hypothèse
Hypothèse de science-fiction, si tu veux.

S&V de la daube, certainement pas. Mais à mon avis s&v est maintenant trop inféodé aux grosses compagnies, tant pharmaceutiques que de recherche ogm ou de l'armement. Je n'ai plus envie d'acheter de la pub pour ces gens-là.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Loatse le Ven 2 Sep - 21:06

Lorsque des scientifiques au-dessus de tout soupçon utilisent le mot « Dieu », comment faut-il l’entendre ? Une partie du monde scientifique a lancé contre les frères Bogdanov une accusation de détournement métaphysique pour leur utilisation des propos de Stephen Hawking et de George Smoot.

Le premier a déclaré : « Si nous trouvions une théorie qui explique tout, alors nous connaîtrions l’esprit de Dieu ». Mais dans son récent livre, « The Grand Design », il réfute précisément la théorie du « grand dessein ». Le second, auteur de la découverte du rayonnement fossile, qui atteste l’existence du big bang, s’est exclamé avoir vu « l’empreinte du créateur » ou encore « le visage de Dieu », suivant les versions. Mais il a précisé depuis que cette métaphore n’avait, dans son esprit, aucune connotation religieuse. Les Bogdanov en tirent, au contraire, l’idée d’un « code cosmique » de l’univers qui serait inscrit dans la radiation fossile, laissée par le big bang.

Pour autant, il faut relever pour être juste, que les théories exposées par les frères Bogdanov ont aussi des partisans parmi les physiciens les plus respectables. Ainsi Trinh Xuan Thuan, professeur d’astronomie à l’Université de Virginie, adhère aux théories du « réglage fin » de l’univers en vue de produire la vie et la conscience. Pour ce courant, qu’on réfère au « principe anthropique fort », le nombre de coïncidences entre les constantes fondamentales nécessaires à l’apparition de la vie ne saurait résulter du seul hasard. Il y aurait, derrière, une intention fondatrice originelle.

http://www.franceculture.com/emission-du-grain-a-moudre-ce-que-nous-savons-du-commencement-du-monde-est-il-compatible-avec-l-idee

***

A-t-on le droit de se demander si l'univers est le résultat du hasard ou bien si, au contraire, il est puissamment ordonné ????

Osons ! :twisted:

Quelques questions pour commencer :




Lorsqu'on observe les flocons de neige, on peut constater que les formes de ceux ci sont très variées et pourtant, TOUS, SANS AUCUNE EXCEPTION, ont SIX POINTES...
Pas quatre ou cins. ou sept.
Même si cela provient de l'eau dont sont formés les flocons, qui donc en a décidé ainsi ???

Autre loi étrange :

Cueillez quelques marguerites cet été dans un pré. Puis comptez leurs pétales. La première en a cinq, une autre en a treize. Une autre encore huit.. Mais vous ne trouverez aucune marguerite avec sept pétales. Ou seize. Pourquoi ?

On peut répondre à cette question ; parce que le nombre de pétales d'une fleur n'est pas distribué au hasard.. En réalité, il existe une loi mathématique caché dans les profondeurs de la fleur.

Mais à nouveau, d'où vient cette loi ?????
(extrait du "visage de dieu" p 32)


En recherchant une réponse à cette question, je ne suis guère plus avancée avec le hasard qui s'éloigne encore plus.....

Celle ci me mène à la suite de Fibonacci et au fameux nombre d'or....

http://www.roblesjy.com/nombredor/nombredanslanature.html

RUBRIQUE ACCESSIBLE LIBREMENT AUX INVITES.

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Non2 le Sam 3 Sep - 10:42

Loatse a écrit: Lorsque des scientifiques au-dessus de tout soupçon utilisent le mot « Dieu », comment faut-il l’entendre ?
C'est à eux qu'il faut le demander ! Rien n'empêche un scientifique d'être croyant, mais je suppose que tu auras une interprétation de la croyance différente par scientifique croyant.
Loatse a écrit:A-t-on le droit de se demander si l'univers est le résultat du hasard ou bien si, au contraire, il est puissamment ordonné ????
Heureusement que tu as le droit ! Non seulement c'est une question à laquelle tu cherches réponse, ce qui est ton droit le plus strict, mais en plus, c'est en se posant ce type de questions que l'on est arrivés à jeter à bas nombre de superstitions.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La SCIENCE et le divin...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum