Quand le rêve américain prend l'eau....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Loatse le Ven 15 Juil - 10:20



USA - Tension entre démocrates et républicains sur fond d'austérité

C'est bien la première fois que je vois le président Obama perdre son calme...(JT de 20 heures)

Barack Obama a fixé un ultimatum au Congrès, mais les positions restent très éloignées sur la façon dont les États-Unis pourront éviter le défaut de paiement le 2 août prochain.

L'absence de consensus à Washington sur les moyens d'éviter un défaut de paiement du Trésor américain début août était vendredi encore criante. «Nous sommes clairement en train d'épuiser le temps qui nous reste. J'ai donc demandé aux membres du Congrès de me donner, d'ici 24 à 36 heures, une indication du plan qui permettra de relever le plafond de la dette», a déclaré Barack Obama.

Le président américain s'est redit prêt à accepter des ajustements dans les programmes sociaux, ce que nombre d'élus de son propre camp refusent cependant. Mais il demande parallèlement aux républicains de céder sur les hausses d'impôts ou, à tout le moins, sur l'élimination de niches fiscales : «Les électeurs républicains sont prêts à (en) accepter», a-t-il souligné, invoquant de récents sondages.

«Nous ne sommes pas la Grèce ou le Portugal. Nous n'avons pas besoin de faire des choses radicales», a estimé Barack Obama. La situation des États-Unis est en effet très différente de celle des pays périphériques de l'Europe qui se débattent avec la crise des dettes souveraines. Il n'empêche : faute d'un vote du Congrès avant le 2 août, le Trésor américain ne pourra plus emprunter puisqu'il a déjà atteint le plafond de sa dette. Il serait acculé à ne plus payer certains de ses créanciers.

Dans l'Alabama la crise a déjà poussé des retraités privés de leur pension depuis 2 ans à retrouver un travail... Prof à 77 ans, c'est le nouveau modèle américain...



Les républicains rejettent le vote d'une telle mesure si elle n'est pas accompagnée de coupes budgétaires drastiques. John Boehner a jusqu'ici officiellement refusé d'envisager de renoncer aux cadeaux fiscaux pour les plus riches, hérités de l'ère du président républicain George W. Bush.

Barack Obama a, de son côté, accepté le principe d'une réduction importante des dépenses, mais a souhaité qu'elle s'accompagne d'une hausse de la fiscalité pour les plus aisés, afin de parvenir à réduire la dette des États-Unis de quelque 4 000 milliards de dollars cumulés sur 12 ans. La dette brute de l'État fédéral, de quelque 14 300 milliards de dollars, a atteint à la mi-mai le plafond autorisé par le Congrès.

S'il n'y a pas de d'accords trouvés entre le président et les membres du congrès d'ici août les USA seront en cessation de paiements, ce sont les fonctionnaires de l'état fédéral qui ne vont plus êtres payés et les créanciers non plus...

2 Août 2011 : Nouveau crash boursier ?

Il est à craindre que l'économie US s'effondre entrainant une nouvelle crise économique mondiale comme jamais vue même en 1929 ! La Chine premier créancier des USA a petit à petit réduit sa créance qui reste tout de même aux alentours de 2.400 milliards de dollars, le Japon deuxième créancier des USA n'a réussi à réduire sa créance qu'à 1. 200 milliards de dollars ! Il ne reste plus qu'à espérer qu'un accord sera trouvé aux USA pour porter l'autorisation de la dette autorisée à 16. 000 milliards de dollars, mais en sachant que la aussi il y aura une fin... (sources AFP/le figaro/ le point /dolie)



_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Non2 le Ven 15 Juil - 10:45

Mais de quelle résolution de la dette parlent-ils ? Que signifie "rehausser le plafond de la dette" ? Pour ce que j'en ai compris, il s'agit d'éviter de tomber dans l'inconstitutionnalité en autorisant les USA à s'endetter plus. S'endetter plus pour sortir des problèmes de la dette ? Décidément, le rêve américain porte bien son nom, il faut être sérieusement endormi pour y croire ... Rolling Eyes

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Loatse le Ven 15 Juil - 11:02

Je ne crois pas que je te répondrai mieux et plus clairement que ne le fait rue 89... (grrr lol), effectivement ceux ci pourront continuer à emettre des obligations !!! c'est sans fin leur histoire.... Rolling Eyes

Qu'appelle-t-on le plafond de la dette ?
Pour financer la différence entre ses recettes et ses dépenses, les Etats émettent des titres de dettes (des obligations, ou Bons du Trésor). C'est le cas de l'administration fédérale américaine, dont l'endettement continue de croitre sans arrêt depuis des années. Les Américains adorent fabriquer des petits compteurs vertigineux pour le figurer : (voir sur le lien plus bas)

Si aucune décision n'est prise, cet endettement atteindra le 2 août la limite autorisée par les parlementaires américains, ce fameux « plafond de la dette », au-delà duquel l'Etat fédéral n'a plus le droit d'émettre des obligations. Pour relever ce plafond, un accord est nécessaire entre le président (démocrate) Barack Obama et la majorité (républicaine) du Congrès. Mais ceux-ci s'étripent jusque-là sans résultat, entre éclats de voix et claquements de porte. Histoire d'agrémenter un peu l'ambiance, l'agence de notation Moody's vient de menacer de dégrader la note des titres d'endettement des Etats-Unis, comme s'il s'agissait d'un vulgaire pays latino-américain (ou européen).

Ce plafond global est fixé, depuis 1917, par le Congrès (auparavant, ce dernier donnait des autorisations au coup par coup).

Il est fixé depuis février 2010 à 14 294 000 milliards de dollars. Il a en réalité déjà été atteint le 16 mai, mais le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, a gagné du temps en cessant provisoirement d'alimenter certaines réserves prévues pour les retraites de fonctionnaires fédéraux.

http://www.rue89.com/explicateur/2011/07/14/mais-quest-ce-quon-appelle-le-plafond-de-la-dette-americaine-214067

Mais vont ils pouvoir longtemps comme cela encore pouvoir payer les chinois avec du PQ ???? Suspect



_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Non2 le Ven 15 Juil - 11:42

C'est donc bien ce que je pensais. scratch

T'en fais pas pour les Chinois, quand ils prendront la dragée fuca ds dollars dans les dents, ils risquent d'en avoir besoin, du pq ....

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Loatse le Ven 15 Juil - 11:45

Sans compter que s'ils cessent de payer les retraités, les ricains ils risquent de se prendre une révolution dans les gencives pas piquée des vers...

et la différence d' avec la france et les pays méditerranéens, c'est qu'ils sont tous armés là bas les citoyens...


Dernière édition par Loatse le Ven 15 Juil - 12:01, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Non2 le Ven 15 Juil - 11:48

Je ne pense pas, il y a belle lurette que l'army et les milices des états sont entrainées selon les techniques de contre-insurrection et que la fema a des "camps d'accueil" prêts pour tous ceux qui oseraient bouger.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Loatse le Ven 15 Juil - 12:07

C'est vrai, et pas rassurant du tout... pour tous ceux qui oseraient s'opposer à l'empire ou contester son hégémonie... carrément flippants, ils sont... brrrr ! pale

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le rêve américain prend l'eau....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum