Fukushima : Les risques réels....

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Dim 15 Mai - 2:16

Loatse a écrit:Dommage qu'ils n'aient pas de banquise sous la main (c'est loin la dérive des iceberg ?), ce serait une bonne solution, 1) c'est froid 2) c'est de l'eau douce....
Oui, c'est assez loin, non, ce n'est pas froid pour assez longtemps dans ce genre de cas, et que l'eau soit douce n'est pas une raison pour la rendre radioactive, et de plus ce qui est déjà fait ne serait pas résolu pour autant.
Loatse a écrit:En ce qui concerne les fameuses cendres utilisées dans le batiment, cela peut il être plus dangereux que le granit ????
Je ne connais pas la dangerosité du granit à ce niveau, mais lui au moins n'est pas radioactif pour des centaines ou des milliers d'années.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mar 17 Mai - 4:09

augmenter les normes de tolérance aux taux de radiation de 1 à 20 pour les enfants scolarisés dans la zone de fukushima; voici ce qui a été décidé par le gouvernement japonais...

L'enfant cobaye est né.... ! pale

Soyez nombreux à venir signer cette pétition et à la faire circuler... merci/

http://groupes.sortirdunucleaire.org/spip.php?page=petition-japon


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mar 17 Mai - 6:01

J'ignorais cette pétition, merci.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mar 24 Mai - 2:55

Toujours des questions, des réponses qui laissent dubitatifs...

Trois cuves contenant du combustible nucléaire endommagées dont l'une plus gravement.. du corium (combustible fondu) dans les trois cuves dont l'une serait une vraie passoire...

et vingt années pour arriver au bout du démantèlement des trois monstres... SI, je dis bien si, les fonds ne manquent pas pour couvrir tous ces travaux...

la radioactivité s'échappant de la centrale qui on le sait depuis tchernobyl s'arrête aux frontières semble ne plus exister... une sorte de fatalisme prédomine.. Etonnant tout de même cette faculté d'adaptation psychologique à l'inacceptable...!

En quoi consiste le chantier en cours ? D’abord à installer des dispositifs permettant de refroidir définitivement les coeurs par une circulation d’eau en boucle fermée, associée à des échangeurs de chaleur. Mais le plan initial, fondé sur la possibilité de remplir les cuves et les enceintes, est mis en échec par les fuites. Le nouveau plan consiste à «pomper l’eau qui sort des réacteurs, la faire passer par un dispositif de décontamination fourni par Areva, puis à la réinjecter dans les réacteurs», explique Thierry Charles.

Ce chantier suppose d’assembler des tuyaux et des pompes, de construire plusieurs échangeurs de chaleur, d’installer le dispositif de décontamination, de pomper les dizaines de milliers de tonnes d'eau contaminée des parties basses des bâtiments. Ce travail a commencé, et pourrait prendre deux mois environ. En parallèle, le site dévasté doit être traité afin d’autoriser des activités de plus en plus intenses : couverture des réacteurs, renforcement des structures supportant la piscines du réacteur 4, travaux d’ampleur encore inconnue pour extraire les combustibles usés des piscines...

Or, les limites de doses autorisées par le gouvernement - jusqu’à 250 millisieverts - sont réservées à une situation d’urgence. Il est probable que cette autorisation ne sera pas prolongée, alors que l'on compte déjà 30 travailleurs ayant subi une dose de plus de 100 millisieverts. Pour diminuer les doses subies par les équipes, il faut décontaminer le site, récupérer les débris les plus irradiés - la Tepco vient de mettre en service une sorte de bulldozer à la cabine plombée à cet effet - et les stocker dans un espace confiné.

L’horizon de ce chantier, c’est le démantèlement complet des réacteurs, le découpage des cuves et la récupération des corium. Cet horizon, Thierry Charles le situe dans... «20 ans». Un tel chantier dépasse sans doute les capacités de financement de la TEPCo, dont les ressources seront drastiquement amputées par la destruction du site et les avaries survenues sur d’autres centrales nucléaires.

En outre, il n'est pas impossible que la société japonaise décide de mettre fin à son usage du nucléaire pour ses besoins électriques comme vient de le proposer le parti d’opposition, le parti social-démocrate.

Par ailleurs, le gouvernement japonais vient de nommer une commission d'enquête indépendante, afin de tirer au clair toutes les circonstances de l'accident, dirigée par Yotaro Hatamura, Professeur émérite à l'Université de Tokyo. Elle doit rendre son rapport à la fin de l'année.

sources libé-sciences

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mar 24 Mai - 3:42

20 ans ? Il est optimiste ! Pour Tchernobyl, qui est survenu en 1986, on n'a pas encore totalement maitrisé la radioactivité et on espère trouver les fonds pour un nouveau sarcophage, pour remplacer l'ancien dont les structures se dégradent. Or, les Soviétiques, eux, étaient intervenus beaucoup plus rapidement que Tepco et n'avaient pas laissé dégénérer la situation à ce point.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 25 Mai - 7:57

La CRIIRAD vient de sortir un rapport concernant les contaminations par Fukushima en France depuis le 22 mars. Ce sont des liens vers d'autres pages et vers des documents .pdf qui valent la peine d'être consultés :
http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/sommaire.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 1 Juin - 23:05

Un post pour signaler deux articles, l'un sur des informations Greenpeace sur la contamination des eaux maritimes, l'autre est un communiqué de l'AIPRI, l'Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants.

J'ajoute un commentaire à propos de ce dernier article à cause des difficultés d'accès aux documents mis en lien. Je les rapporte en numérotation (1), ... pour plus de sûreté.

Grave contamination marine au Japon révélée par Greenpeace

Mondialisation.ca, Le 26 mai 2011
Communiqué de presse de Greenpeace

Montréal, le 26 mai 2011 – Greenpeace révèle aujourd’hui les résultats des analyses effectuées sur des échantillons marins en provenance de la côte de Fukushima. Le taux de radioactivité constaté dans les algues, pourtant prélevées en dehors des eaux territoriales japonaises (à plus de 22 km des côtes), est 50 fois supérieur à la limite autorisée.

« Ces résultats montrent que la contamination se propage sur de longues distances, et que la radioactivité ne diminue pas par dilution ou dispersion comme le prétendent les autorités », explique Jan Vande Putte, expert en radiation de Greenpeace International qui a participé à l’expédition scientifique sur le Rainbow Warrior. « Le gouvernement a fait une grave erreur en supposant que l'absence de données signifiait qu’il n’y avait pas de problème. Le Japon doit maintenant prendre ses responsabilités et mettre en place un programme de surveillance global et continu de l'environnement marin et rendre l’information accessible à tous. »

Les Japonais doivent savoir

Le Rainbow Warrior, un des trois navires de Greenpeace, a aussi permis de prélever des poissons et des coquillages au large de Fukushima. Ces échantillons de vie marine sont eux aussi contaminés.

« Les niveaux de radioactivité constatés sont pour la plupart en dessous de la limite conseillée. Mais, même ainsi, la contamination des aliments est l'une des sources les plus dangereuses d'exposition à la radioactivité », ajoute Shawn-Patrick Stensil, expert nucléaire de Greenpeace Canada. « Les Japonais ont le droit de savoir comment la centrale nucléaire de Fukushima affecte leur vie afin de pouvoir se protéger et protéger leurs familles. Les autorités japonaises doivent être complètement transparentes sur la contamination radioactive. »

La Suisse annonce la sortie du nucléaire, statu quo au Canada

Hier le gouvernement suisse a recommandé au parlement de ne pas remplacer les cinq réacteurs nucléaires du pays au terme de leur durée d’exploitation et de développer les énergies renouvelables. La Suisse sera donc sortie du nucléaire en 2034.

« Après l’Allemagne, c’est la Suisse qui décide d’entamer une transition vers un système énergétique moderne et durable », conclut Shawn-Patrick Stensil. « Le Canada pour qui il n’est pas question de remettre en cause le choix du nucléaire devrait suivre l’exemple de ces deux pays ».
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=24980



Fukishima : 3000 milliards de doses létales potentielles.

Mondialisation.ca, Le 26 mai 2011
Communiqué de l'AIPRI

L'Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants. L'AIPRI a pour but la divulgation scientifique dans le domaine de la physique nucléaire et des dangers radiologiques de la contamination interne.

<="" létales="" doses="" de="" milliards="" 3000="">

Sans attendre les dix ans que prendront le prochain rapport de l’Onu, l’AIPRI anticipe son second inventaire des produits de fission et d’activation des 6 réacteurs de Fukushima d’une puissance globale de 4696 MWe.

L’AIPRI, rappelant que quasiment tous les carburants « actifs » et « éteints » sont là en probable fusion, considère qu’au moins 8 tonnes de matière ont été fissionnées à Fukushima dans les 577 tonnes de combustible utilisées.

Ceci signifie qu’au moins 13,8 kg de matière ont été fissionnés par tonne de carburant pour un burnup putatif moyen d’environ 13 GwJ/t.

Dans cette hypothèse, les 6 coeurs « actifs » de Fukushima contiennent 80% des produits de fission et d’activation engendrés par les explosions atomiques atmosphériques de fission.

Fukushima, en outre, dispose de 3 fois plus de carburant que Tchernobyl et 4 fois plus de produits de fission. Si l’on tient maintenant compte de l’ensemble « coeurs » -577 tonnes- + le carburant « éteint » -2800 tonnes- [Inventaire détaillé des 2800 T de matières radioactives du site nucléaire de Fukushima DaiIchi](1)c’est 8 fois plus de produit de fission et d’activation que l’ensemble des essais atmosphériques de fission et 39 fois plus que Tchernobyl.

En terme de doses létales potentielles par inhalation (multiplier les Bq de chaque élément par le facteur de dose et diviser le tout par 5), calculées avec les facteurs de doses OFFICIELS les plus bas fournis par l’AIEA, celles-ci correspondent au chiffre apocalyptique de plus de 3000 milliards de doses létales potentielles dont un pourcentage indéfini est déjà équitablement réparti dans l’hémisphère nord.

Sachant cela, et très inquiète pour la santé des élites dont aucun garde du corps ne sait hélas protéger les poumons, l’AIPRI lance un appel pour résoudre cette question stochastique. Combien de banquiers, savants, politiciens, propagandistes nucléaristes de tout poil subiront-ils un cancer radiologique induit avant dix ans ?

4956 Travailleurs contaminés par les particules radioactives(2), sur seulement 10 % des travailleurs qui ont été contrôlés pour une contamination interne. Mais c'est hélas aussi le lot de tous les Japonais et de la plupart des habitants de l'hémisphère nord, en cours, (pour l'instant l'hémisphère sud est mieux loti, mais c'est question de temps). Les particules fines de Fukushima viennent à nous. Nul besoin de se rendre sur place …

http: // w w w. next-up. org/ pdf/ AIPRI Fukushima 3000 milliards de doses letales potentielles_25_05_2011. pdf (3)

http: // w w w. next-up. org/ Newsoftheworld/ 2011. php #1 (4)

Paolo Scampa Presidente dell’AIPRI w w w. aipri. blogspot. com (5)

25 05 2011 w w w. cartoradiation. fr (6)

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=24984

Sécurité ou censure ?

Certains des liens que j'ai transformé (ajout d'espaces) pour qu'ils ne soient pas accessibles m'envoient cette image :



Lorsqu'on clique pour avoir une explication, on tombe sur cette page :



Notons bien ce qui est inscrit : ces pages sont refusées alors qu'aucun risque n'est décelé !
  • Au cours des 90 derniers jours, next-up.org ne semble pas avoir servi d'intermédiaire pour l'infection de sites Web.

  • Non, ce site n'a pas hébergé de programmes malveillants au cours des 90 derniers jours.


Vérification faite, les PDF pointés ne posent aucun problème. Je ne saurais bien sûr pas vérifier l'intégrité du site mis en cause. Point par point donc je vais mettre ces liens avec les explications sur chacun d'eux. Les deux derniers n'ont pas de problème de sécurité mentionné, mais de simples problèmes techniques.

(1) - Il s'agit d'un fichier pdf téléchargeable ne présentant aucune trace de virolage, mais il est en italien. On peut sans problème le consulter ou le télécharger en cliquant sur "ignorer cet avertissement" :
http://www.next-up.org/pdf/AIPRI_Inventario_dei_prodotti_di_fissione_e_di_attivazione_delle_2800_tonnellate_di_carburante_esausto_di_Fukushima_25_04_2011.pdf

(2) - Il s'agit d'un fichier pdf téléchargeable ne présentant aucune trace de virolage. On peut sans problème le consulter ou le télécharger en cliquant sur "ignorer cet avertissement" :
http://www.next-up.org/pdf/Fukushima_Un_desastre_sanitaire_4956_Travailleurs_contamines_par_les_particules_radioactives_23_05_2011.pdf

(3) - Il s'agit d'un fichier pdf téléchargeable ne présentant aucune trace de virolage. On peut sans problème le consulter ou le télécharger en cliquant sur "ignorer cet avertissement" :
http://www.next-up.org/pdf/AIPRI_Fukushima_3000_milliards_de_doses_letales_potentielles_25_05_2011.pdf

(4) - Il s'agit du site lui-même. Lorsqu'on clique sur "ignorer cet avertissement", Firefox affiche ce bandeau :



J'ai cliqué sur "Ce site n'est pas malveillant", et je suis tombé sur la page de StopBadware, un site censé protéger les ordinateurs des malwares. J'ai donc désactivé ce genre de protections momentanément pour Firefox, et je suis arrivé sur le site qui n'a posé aucun problème chez moi. Mais je rappelle qu'étant sous Linux, ma machine est beaucoup moins sensible aux malwares que des machines Windows. Ceci n'a finalement guère d'importance puisque cette page a un double au point (6) (cartoradiation en (6) ci-dessous).

(5) - Ici, pas de problème de sécurité, www.airpri.blogspot.com n'est pas trouvé, il s'agit juste d'une faute de frappe. En corrigeant l'adresse par www.aipri.blogspot.com (un 'r' supprimé), on arrive sans peine sur le site.

(6) - http://www.cartoradiation.fr renvoie sur http://guide.opendns.com/?url=www.cartoradiation.fr , je ne sais pas pourquoi. Taper l'adresse dans Google suffit à trouver le site lui-même.

Pourquoi est-ce que je parle de possible censure ?

Tant par Google que par Firefox et par StopBadware, le site et ses fichiers sont mis sous surveillance. Ça devrait suffire à les considérer comme potentiellement dangereux. Et pourtant ce site est bien coté par WOT, une communauté d'internautes qui cote les sites selon leur fiabilité grâce à un module complémentaire dans Firefox.

Comme je n'ai repéré aucun problème en visitant ce site et que tant Google que StopBadware sont des multinationales aux intérêts multiples, je soupçonne (sans pouvoir apporter aucune preuve, il faut bien le dire) que les intérêts pro-nucléaires pourraient être de la partie. C'est mince, je sais, d'autant plus que Mozilla Firefox (libre)dit la même chose qu'eux, mais ma confiance dans les infos officielles sur le nucléaire est extrêmement limitée.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Jeu 2 Juin - 0:58

M'étonne pas !

tes informations non2, confirment le fait que cette catastrophe est minimisée.. et que tchernobyl à coté c'était un "pet de mouche..."

Voici une partie des infos que j'ai trouvé sur ce blog hier dont je met le lien en fin de post...

a) Depuis l'accident, le japon et le reste du monde est contaminé en permanence...
b) Le corium fondu aurait traversé sa protection de béton en dessous de cuve et malgré les baches posées pour éviter une radioactivité par le dessus, la matière fissile fondue s'enfoncerait dans la terre... avec comme conséquence possible, une réaction explosive lorsque celle ci rentrera en contact avec l'eau en sous sol...

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=1002077




_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Jeu 16 Juin - 8:37

Un service de traitement des eaux radioactives doit être mis en service demain vendredi 17 juin : Le Nouvel Obs

Là où la santé du monde importe moins que les revenus des actionnaires : les femmes et les enfants après !

La ville de Fukushima (qui se trouve au delà des 20 km autour de la centrale) a annoncé que les enfants de la commune seraient équipés de dosimètres à partir de la rentrée de septembre, "pour rassurer les parents". Europe 1

La ville de Tokio procède à des mesures de radioactivité, toujours pour rassurer .... 20 minutes

TEPCo annonce qu'il a commencé les travaux préparatifs en vue de recouvrir le réacteur n° 1 de la centrale d'un sarcophage de béton. Leurs ouvriers déblayent également les alentours des réacteurs 3 et 4 pour la suite de la coouverture. http://www.24heures.ch/construction-sarcophage-fukushima-commence-2011-06-15

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Jeu 16 Juin - 10:25

Merci non2 pour tes recherches.. je m'en inquiétais hier (du manque d'informations sur les médias)..

Il y a là quelque chose de complètement paradoxal.. un accident de niveau 7 (parce que l'échelle de mesure s'arrête à 7 !), un réacteur complètement incontrôlable au point que l'on n'envisage plus d'autre mesure que de recouvrir celui ci d'un sarcophage de béton... (mais que va t'il se passer au niveau du sous sol ?) Des mesures de la radioactivité pratiquement normales (sauf localement) depuis le début de l'accident qui me laisse à penser que soit on nous prend pour des imbéciles, soit la pollution radioactive se concentre majoritairement dans l'océan...

J'opte pour la deuxième solution, du combustible nucléaire à ciel ouvert ne peut pas s'évaporer comme ca ! Shocked

Quel cynisme, l'histoire du dosimètre à la rentrée des classe pour les momes de fukushima... :x

A part les anti nuc, je crois que la plupart des gens en france se sont rangés du côté de l'info officielle... à telle point que la poursuite du nucléaire dans notre pays ne soulève aucune vague... Sad


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Jeu 16 Juin - 12:01

J'opte pour la deuxième solution, du combustible nucléaire à ciel ouvert ne peut pas s'évaporer comme ca !
Mais les statistiques sur les mesures, elles, peuvent facilement s'évaporer ...

Quel cynisme, l'histoire du dosimètre à la rentrée des classe pour les momes de fukushima...
Surtout après avoir multiplié la dose "admissible" !

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mar 21 Juin - 20:41


Crying or Very sad

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mar 21 Juin - 22:05

Il a raison ce garçon ! Ni nucléaire, ni gaz de schiste ! Geothermie, eoliennes, panneaux solaires et construction de maisons à energie passive...

On peut s'en sortir sans le nuke... mais voilà, AREVA a passé des marchés pour des implantations de centrales dans d'autres pays. On nous fait croire que la santé financière de notre pays dépend de ces marchés..(ce qui est faux, il suffit de développer les autres sources, il y a aussi de l'argent à se faire dans ce business de l'énergie propre)..

Que peux t'on nous trouver comme excuse ? (d'ailleurs on ne nous en donne pas, le petit nicolas dit on continue et c'est commme ca !) ah voui, il y a la dette, les intérêts qu'il nous faut payer pour ne pas être racheté comme la grece par les chinois... (aeroports, postes, trains, edf et même plages à vendre... Rolling Eyes )

Bien entendu on oublie les centaines de millions d'euros que nous coute la guerre en Lybie... quand à la facture d'edf, on s'en fout ! la mienne a explosé cette année, je ne suis pas à 9 euros près bordu !!!!

Ma maman habite non loin de Fessenheim.. J'ai connu, petite cette centrale neuve... aujourd'hui elle n'est pas fiable et son état est vétuste...et ne correspond pas aux normes notamment en matière d'innondation.. rien n'est prévu pour... Cela fait des années que des anti nuc et les habitants de la région agissent pour la faire fermer... cela devait être fait (juste après l'accident au japon) et puis finalement ils ont changé d'avis... Sad

Cette région est aussi une région de vignoble (le fameux gewurtz, le sylvaner, le riesling)... imagine les conséquences économiques d'un potentiel accident...

Il est prévu également d'en constuire une vers chez nous, dans le sud... bref on est devenus dingues !

Comment ose t on envoyer des enfants à l'école avec des dosimètres ???? par quelle aberration de notre système de valeur, ose t on jouer à la roulette russe avec des mômes ???

Il ne sait pas, l'auteur de la vidéo pourquoi nous ne sommes pas dans la rue à protester comme le nucléaire... parce que nous avons au gouvernement un gus qui n'en a rien à foutre de ce que veulent ses concitoyens... réforme des retraites, vie chère, suppression des postes d'enseigants dans la fonction publique, nucléaire... il ne lâche rien !!!!

Quand à nos pétitions, je n'ose pas dire ce qu'ils font avec.. je vais rester poli heing...

INFLEXIBLES ils sont !!!!

.... mais peut être qu'on n'est pas assez en colère... Suspect






_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mar 21 Juin - 22:31

Qu'il réagisse dans l'immédiat, dans l'émotion n'empêche en rien qu'il aie raison, il est plus que temps qu'on change le système qui se fout de la vie et de la santé des gens. Mais que faire dans un état qui envoie des flics surarmés contre des manifs de gens pacifiques ? Je ne parle pas que pour la France, c'est partout en Europe (même si là, la France tient le pompon).

Tu parlais l'autre jour des flics armés de mitraillettes dans le métro. J'en ai parlé avec quelqu'un qui l'a vu dans la gare de Marseilles, à l'époque où ce n'était cantonné que dans quelques villes. L'impression décrite m'a rappelé la boule à l'estomac ressentie un jour où j'ai du me rendre dans un poste de la guardia civil, dans l'Espagne de Franco. J'avais 12 ans, et ce jour-là, j'ai cru que ma mère allait tomber dans les pommes de peur. pale
Loatse a écrit:.... mais peut être qu'on n'est pas assez en colère... Suspect
Pas assez en colère, déroutés par la violence à laquelle on n'est plus habitués depuis 45, et très mal iinformés :
PS : En avez vous entendu parler dans les médias? Non.
Ou est la liberté d'expression? Officiellement elle existe.

Savez vous que notre pays est classé 44 éme par Reporter Sans Frontière, derrière le Ghana, le Mali, la Namibie, le Surinam, le Costa-Rica, la Papouasie-Nouvelle Guinée et juste avant Chypre et l'Italie qui est 49 éme dans son classement relatif à la liberté de la presse?

Depuis 2002 et l'arrivée aux affaires de notre très cher président notre nation a perdue 33 places, rien de moins...
Source : à la fin de cet article.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mer 22 Juin - 6:54

....où j'ai du me rendre dans un poste de la guardia civil, dans l'Espagne de Franco. J'avais 12 ans,

Précoce le révolutionnaire non2 ! Smile


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 22 Juin - 7:35

Loatse a écrit:[Précoce le révolutionnaire non2 ! Smile
Non. Je ne connaissais rien à l'époque du régime en place, mais j'avais vu des kommandantur dans des films de guerre, mais là, ce n'était plus un film, c'était réel, et il fallait entrer dedans. :affraid:

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Jeu 23 Juin - 0:46

Le scandaleux silence au sujet de Fukushima

Très mauvaise nouvelle. Pour le moment et compte tenu des technologies aujourd'hui disponibles, l'objectif d'empècher l'explosion nucléaire de l'ensemble du site de Fukushima paraît hors de portée alors que le processus cataclysmique ne cesse de prendre de l'ampleur.

par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin - 19/06/2011

Il y a quelques jours, des images virtuelles d'un éventuel sarcophage que Tepco pourrait installer au dessus des réacteurs en perdition de Fukushima circulaient sur les télévisions. Mais assez curieusement, il s'agissait apparemment de structures assez fragiles, quasiment en matière plastique, très éloignées des milliers de tonnes d'acier et de ciment envisagés pour remplacer l'actuel sarcophage en place à Tchernobyl. On ne voit pas comment de telles structures pourraient contenir une explosion majeure sur le site de Fukushima. Tout au plus pourraient-elles empêcher la diffusion de gaz radioactifs sous basse pression. De toutes façons, Tepco annonce que la mise en place de ces protections ne sera pas possible avant longtemps, compte tenu du niveau de contamination actuel du site.

En fait, les priorités devraient être toutes autres. Il devrait être indispensable d'empêcher dans les jours, semaines ou mois qui viennent la contamination d'une partie du Japon par les cœurs en fusion des réacteurs touchés par le tsunami. Or, très mauvaise nouvelle, pour le moment et compte tenu des technologies aujourd'hui disponibles, cet objectif paraît hors de portée alors que le processus cataclysmique ne cesse de prendre de l'ampleur. Une toute aussi mauvaise nouvelle est que, désormais, le monde entier fait silence sur le désastre mondial qui se prépare. Les conspirationnistes ne devraient pas être les seuls à s'interroger sur les raisons de ce silence.

Si l'on en croit l'industriel Tepco, le gouvernement japonais qui l'a toujours soutenu y compris dans ses décisions les plus hasardeuses et les industriels américains du nucléaire qui ont depuis les origines partie liée avec le Japon pour la gestion de son parc nucléaire, la situation à Fukushima serait potentiellement pire qu'elle ne le fut à Tchernobyl. Selon ces sources cependant, il n'y aurait pas de danger immédiat, tant du moins que l'on continuera à pomper de l'eau et qu'un nouveau fort tremblement de terre ne se produira pas. Pas de danger immédiat sans doute, mais pas de solutions fiables avant quelques années au mieux. En attendant, selon ces sources, il n'y aurait pas de raisons de s'inquiéter. Curieuse préconisation.

Pour d'autres experts au contraire, la situation n'a jamais cessé depuis le début de s'aggraver. Aujourd'hui il y aurait de forte probabilités (certains disent 50/50) pour que le pire se produise. Un article récent de Aljazeera.net cité ci-dessous vient de faire un bilan assez terrifiant de la situation. On pourrait suspecter la neutralité de Aljazeera mais la chaîne se borne à reprendre les diagnostics de deux experts confirmés du nucléaire, l'américain Arnorld Gundersen (photo) et le japonais Shoji Sawada. L'un et l'autre, à première vue semblent parfaitement objectifs et bien informés. Certes ils sont tous les deux devenus des whistle-blowers alertant sur les dangers du nucléaire. Le site Fairewinds auquel participe Arnorld Gundersen est un leurs représentants les plus influents aux Etats-Unis. Mais cela ne devrait pas être une raison pour disqualifier leurs analyses.

Pour Arnold Gundersen, notamment, la fusion des réacteurs touchés constitue désormais un processus sans doute impossible à empêcher, compte tenu encore une fois des connaissances scientifiques et technologiques du moment. Le refroidissement par eau ne pourra que le retarder de quelques temps, tout en noyant la région et la mer environnante sous des milliers de tonnes d'eau fortement contaminées. Une fois les nappes phréatiques ou les couches terrestres profondes atteintes, ce ne serait pas seulement une large périphérie autour de Fukushima qui deviendrait inhabitable, mais sans doute la ville de Tokyo elle-même. Dans l'hypothèse la plus grave, celui de l'explosion des centaines de tonnes de combustibles nucléaires présents sur le site, le Japon tout entier puis très vite des zones étendues de l'hémisphère nord pourraient être interdits à la vie humaine.

D'ores et déjà, deux experts de santé publique américains estiment avoir observé une augmentation anormale de la morbidité des nouveaux nés dans une dizaine de villes de la cote ouest des Etats-Unis situés approximativement sous le vent de Fukushima (voir ci dessous le rapport Sherman-Mangano). On s'étonne que, devant une observation aussi troublante, des inquiétudes beaucoup plus nombreuses ne se soient pas encore manifestées, notamment aux Etats-Unis, si soucieux en général de la santé publique.

La situation paraît en voie de devenir si grave que le silence des autorités nationales et internationales est véritablement inexplicable. Même si peu de remèdes ne paraissent pour le moment disponibles, il conviendrait néanmoins que les scientifiques du monde entier y réfléchissent et travaillent à la mise au point de solutions. L'inaction actuelle donne beaucoup d'arguments à ceux dénonçant une conspiration du silence de la part des gouvernements et des industriels impliqués, non seulement au Japon mais aux Etats-Unis. La complicité objective entre Barack Obama et l'Exelon Corporation, le plus gros fournisseur d'énergie nucléaire et un des plus importants contributeurs de sa campagne, est dénoncée.

Rien cependant n'y fait. L'attitude généralement affichée par l'ensemble des décideurs et des médias est particulièrement à courte vue, mais elle n'indigne encore personne. Le message général s'apparente au suivant : "le magma monte dans la cheminée du volcan. Une explosion destructrice se produira bientôt. Mais qu'importe, dormez tranquilles au bord du cratère...pour le moment".

Précisons à l'attention de ceux qui militent pour l'abandon de l'énergie nucléaire que ce dernier objectif de l'abandon, à supposer qu'il soit décidé, ne pourra pas être mis en oeuvre avant 25 ou 30 ans. Au Japon le monde se trouve confronté à une échéance beaucoup plus immédiate et à des risques beaucoup plus graves : un Tchernobyl de magnitude 10 pouvant se produire dans quelques mois. La réaction de prévention devrait être toute différente.
http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/le-scandaleux-silence-au-sujet-de-96250

Il existe une pétition pour réclamer que l'évacuation de la population nippone soit prise en main par l'ONU ( http://www.appealforfukushima.com/fr ) mais je me demande si ce n'est pas une fois de plus reculer pour mieux sauter.

Des informations, des liens vers des informations : http://fukushima.over-blog.fr/

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mar 28 Juin - 12:28



Dernière édition par Loatse le Mar 28 Juin - 13:17, édité 5 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mar 28 Juin - 12:59

La vidéo initiale.... (version longue) - (On visualise bien les flashs à partir de 3:53)...



26 Juin 2011, A vingt heures heure locale se produit une première réaction. On peut voir sur la vidéo l'expulsion d' une grande quantité de fumée et ensuite des explosions se suivent les unes après les autres. Tout ceci entre 20 et 23 heures, heures locales au Japon ...

un grand merci à Olivier cabanel ainsi qu'à Luc Laurent Salvador d'agoravox pour les vidéos..


Dernière édition par Loatse le Mar 28 Juin - 13:58, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mar 28 Juin - 13:56

Oh, j'avais vu ces vidéos, mais sans comprendre qu'il s'agissait de vidéos thermiques. Crying or Very sad

Pauvres gens, victimes du lobby nucléaire ... et ça nous pend sous le nez ici aussi ! pale

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mar 28 Juin - 14:17

Je suis aterrée, non2 !

Comment peut on laisser des gens vivre avec un taux de radioactivité de 10 fois supérieur à la normale ???

Pensent ils que ca va décroitre alors que les réacteurs sont endommagés, les enceintes de confinements explosées, bref que ces tonnes de combustibles dégagent en permanence depuis l'accident des becquerels en veut tu en voilà ???

Dans les médias tradi, silence radio... idem pour fort calhoun... rien ne filtre si ce n'est l'info que le boudin de caoutchouc qui entoure la centrale a été sectionnée accidentellement par un bull qui travaillait...à deux heures du matin heure locale

je mets ici le nom des sites qui détiennent des infos de première main sur fukushima, calhoun et le nucléaire en général ..

1) Kokopelli - blog.org
2) Next up
3) Aweb2U
4) Blog de fukushima


Dernière édition par Loatse le Mar 28 Juin - 22:27, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mar 28 Juin - 21:44

C'est partout où il y a concentration de centrales ... pale
On est mal barrés !

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mar 5 Juil - 4:56

FUKUSHIMA

Des mesures alarmantes sur le taux de radioactivité du sol de la ville de Fukushima située à une soixantaine de kilomètres de la centrale ont poussé une association d'habitants de cette ville à demander l'évacuation des enfants et des femmes enceintes qui y résident...

Sur quatre mesures effectuées l'un d'entre elle laissait apparaître un taux de cesium de 46 540 becquerels par kilo de terre (taux maximum autorisé au japon : 10 000) soit quatre fois plus que le taux qui fit qu'en russie lors de l'accident de tchernobyl, la population soit évacuée...

http://www.liberation.fr/terre/01012347195-taux-de-radioactivite-alarmant-a-fukushima

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Ven 15 Juil - 13:03

Une conférence du CRIIRAD à Lyon le 29 juin 2011:


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Sam 16 Juil - 10:38

Un bilan général est tiré par LeGrandSoir sur les conséquences à long terme de la catastrophe de Fukushima : le Japon pourra-t'il y survivre ? La question reste posée ...
http://www.legrandsoir.info/quatre-mois-plus-tard-fukushima-un-premier-bilan.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum