Fukushima : Les risques réels....

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Jeu 14 Avr - 10:53


_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Jeu 14 Avr - 22:51

C'est reparti pour un tour ! pale
http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2011/04/15/fukushima-suite-32-nouveau-danger-des-reactions-de-fission-d.html
FUKUSHIMA (suite 32) NOUVEAU DANGER.
Des réactions de fission dans la piscine n°4

Attention, danger ! C’est vers la piscine de l’unité n°4 de Fukushima que les regards convergent aujourd’hui avec une nouvelle inquiétude. S’y déroulent des réactions en chaîne dégageant une très forte radioactivité ! Des niveaux “100 000 fois supérieurs à la normale”, selon l’agence de sûreté nucléaire japonaise NISA. C’est ce que l’on peut comprendre après l’annonce postée ce 14 avril sur son site (1) par l’opérateur TEPCO de la centrale de Fukushima. L’opérateur y présente en effet les résultats d’une “analyse de 200 ml d’eau prélevée le 12 avril dans la piscine n°4” (où 195 tonnes d’eau ont été injectées le 12 avril selon l’AIEA (2)). Ces résultats, obtenus le 13 avril et annoncés ce 14 avril montrent que, outre du césium 137 et du césium 134 découverts dans cette eau, de l’iode 131 y a été retrouvé. Or l’iode 131, rappelons-le, a une demi-vie de 8 jours seulement. Autrement dit, si on le retrouve en quantité – ce qui est le cas, 220 000 Bq/litre – cela signifie qu’il a été créé depuis peu de temps (à noter qu’une mesure dans cette même piscine faite le 4 mars, c’est-à-dire avant le démarrage des événements catastrophiques, n’en avait pas détecté). Et s’il a été créé depuis peu de temps, cela signifie que des réactions de fission ont lieu dans le combustible qui est entreposé.

Rappelons que le réacteur n°4 était à l’arrêt avant le séisme puis le tsunami. Tout le combustible usagé du réacteur avait été déposé dans la piscine. Et l’on a appris aujourd’hui (3) qu’outre ce combustible usagé, du combustible “neuf” s’y trouve aussi : “204 barres de combustible non usagé” (outre 1331 barres de combustible usagé). Des niveaux qui pourraient être également dus, a-t-elle estimé, à l’injection dans la piscine d’eau de pluie contenant des quantités de particules émettrices de radioactivité.

Interrogé à ce sujet, l’ingénieur nucléaire américain Arnie Gundersen (que nous avions cité dans le blog du 15 mars (4)), nous a dit voir dans la présence d’iode 131 dans la piscine n°4 une « énorme annonce » (« BIG news »). De même que la présence de combustible neuf, car il peut être devenir « critique » (connaître des réactions de fission) « plus facilement que le combustible usagé ». Selon lui, ce pourrait être « la raison pour laquelle cette piscine n’est plus remplie d’eau. Des changements mineurs dans la géométrie des casiers (dans lesquels sont normalement contenues les barres de combustible) pourraient être la cause de la reprise de criticité dans le combustible neuf. Je le sais, car mon groupe de travail a fait des calculs de criticité dans ce type de casiers pendant des années ».

Devant la dangerosité de ces barres de combustible, on se demande bien comment l’opérateur va pouvoir manipuler ce combustible, afin de le confiner et stopper le relargage de radioactivité qui doit avoir lieu en ce moment même. Il a été annoncé « le déploiement d’un petit drone (hélicoptère) pour voir s’il est possible d’extraire ce combustible » (selon TEPCO, ce survol a été effectué ce 14 avril entre 10h17 et 12h25). La tâche est rendue extrêmement difficile vu les niveaux de radioactivité : rayonnements gamma, mais aussi et peut-être surtout bouffées de neutrons extrêmement dangereuses dont il est très difficile de se prémunir (de même qu’il est difficile de mesurer exactement le niveau de rayonnement au moment où il est émis, lors ds réactions de fission). Sans oublier le phénomène d’ « effet de ciel », déjà cité dans ce blog, sorte de rebond du rayonnement sur les couches atmosphériques qui peut le rabattre vers le sol en des endroits imprévus.

Outre les énormes difficultés d’évacuation de dizaines de milliers de tonnes d’eau radioactive, les travailleurs dans la centrale se retrouvent donc aujourd’hui avec un problème majeur à régler sur l’unité n°4. Sans que l’on connaisse, par ailleurs, jusqu’où peut aller le relargage de produits de fission particulièrement dangereux.

1) http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu11_e/images/110414e20.pdf
2) http://www.iaea.org/newscenter/news/tsunamiupdate01.html
3) http://english.kyodonews.jp/news/2011/04/85295.html
4) « Lanceur d’alerte » qui a fondé une entreprise baptisée Fairewinds Associates, et qui a participé à en particulier aux enquêtes sur la centrale de Vermont Yankee, de même type que celle de Fukushima (réacteur à eau bouillante construit par General Electric). http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr/arc...
http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2011/04/15/fukushima-suite-32-nouveau-danger-des-reactions-de-fission-d.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Ven 15 Avr - 7:19

Je ne comprend toujours pas pourquoi la zone de sécurité autours de la centrale n'est que de 40 kilomètres...

Alors que, selon certains experts on peut craindre à tout moment une aggravation de la situation qui est déjà critique

Le risque majeur est celui causé par le corium (fonte du combustible l'amenant à une température de 3000°)...

Comme l’explique Yves Mérignac, directeur du service d’étude et d’information sur l’énergie Wise-Paris « si le combustible trouve sur sa route une grosse quantité d’eau de mer (…) on risque une explosion de vapeur (…) cette situation n’a jamais été modélisée. On ne sait pas ce qui se passe en cas de fusion du cœur ».

Faut-il craindre également une réaction en chaîne ???

Quand au nuage (en continu) qui nous arrive du japon, En France, les calculs de la radioactivité par élément se trouve là..

http://www.acro.eu.org/result_couv_veg_fr.htm

J'avais entendu dire qu'il était envisagé de "vitrifier" la centrale (idée made in usa) mais les barres de combustibles encore intactes pose problème.. et impossible de les extraire pour le moment du fait du taux de radiactivité élevée sur le site...






_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Ven 15 Avr - 7:46

Loatse a écrit:Je ne comprend toujours pas pourquoi la zone de sécurité autours de la centrale n'est que de 40 kilomètres...
Bonne question ! Parce qu'il ne fallait pas faire paniquer les gens, parce qu'ils veulent récupérer ce qu'ils peuvent des actifs de la société, parce que .... on peut tout imaginer.
Loatse a écrit:Faut-il craindre également une réaction en chaîne ???
La fusion du cœur est une réaction en chaîne.
Loatse a écrit:... Le risque majeur est celui causé par le corium (fonte du combustible l'amenant à une température de 3000°)..
...
J'avais entendu dire qu'il était envisagé de "vitrifier" la centrale (idée made in usa) mais les barres de combustibles encore intactes pose problème.. et impossible de les extraire pour le moment du fait du taux de radiactivité élevée sur le site...
Pour les vitrifier, il faut d'abord les refroidir quelques années (6 ans ? à vérifier) en piscine, puis trouver énormément d'énergie pour permettre la vitrification.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Lun 18 Avr - 0:47

Voici un article assez long, mais très intéressant pour comprendre ce qui (n')a (pas) été fait à Fukushima ...
http://www.jp-petit.org/nouv_f/seisme_au_japon_2011/seisme_japon_2011.htm

Et en bonus météo, la saison des typhons qui viendra en été (possible à partir de mai selon France-Diplomacie). pale

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Lun 18 Avr - 10:19

Très intéressant ton lien, non2...

On se demande ce qu'ils attendent, je ne parle pas seulement des japonais mais de la communauté internationale toute entière pour prendre des mesures afin de remédier au plus vite à cette situation ubuesque et criminelle.. Ca fuit toujours, c'est radioactif et personne pour effectuer les travaux nécessaires.. en gros, le japon est condamné à devenir une grosse poubelle toxique et les nuages de cesium à se promener ad vitam aeternam autours de notre planète... Rolling Eyes

Quand à ceux qui minimisent les conséquences de cette catastrophe, un jour leur sera demandé des comptes.. Malheureusement, ni l'argent, ni une quelconque peine de prison ne pourra effacer les effets délétères de l'incompétence et de l'indifférence..

Elle est épatante, Angela Merkel, non seulement elle prend réellement conscience du danger du nucléaire mais en plus prend les décisions qui s'imposent malgré le coût d'une telle opération (le démantellement des centrales allemandes déjà existantes et le traitement des déchets qui s'en suivra)...

Déjà elle m'avait épatée en étant la seule à ne pas vouloir intervenir en libye...

Une femme de caractère !

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Lun 18 Avr - 11:07

Pour ce qui est des décisions de Merkel concernant le nucléaire, je ne peux que te donner raison (je ne dirais pas ça d'Allègre, ce débile !).

Mais pour ce qui concerne sa non-participation à l'agression de la Libye et à sa partition, elle avait pris une décision d'origine économique, puisque c'est l'Allemagne qui avait remporté une série de contrats qui avaient échappé à la France qui espère en récupérer une partie avec son "intervention". C'est de ça que les Britanniques et les Étasuniens veulent profiter en s'y impliquant, une occasion idéale pour eux de maintenir la discorde au sein de l'UE.

Pour en revenir à la cata de Fukushima, j'ai bien peur qu'il soit trop tard pour faire quelque chose de fondamental contre ses conséquences. Là où l'URSS avait sacrifié des sommes considérables et des centaines de milliers de vies pour que le monde reste vivable, aucune des nations directement concernées n'a eu le courage ni la volonté de faire quoi que ce soit, au détriment de tous. Crying or Very sad

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Lun 18 Avr - 12:01

Faudra bien pourtant qu'ils s'en occupent.. M'étonnerait que les organismes indépendants tels que la CRIIRAD laissent tomber l'affaire.. sans parler des écologistes. Les militants les plus engagés sont d'ailleurs en Allemagne, en france aussi on en a qui tentent d'arrêter les trains transportant des déchets nucléaires..

Quand aux médias, dés que l'actualité se fera un peu maigre, il se trouvera bien un journaleux pour faire un scoop sur ce qui va inévitablement déboucher sur un scandale.

Pour l'instant il semblerait qu'on en soit au stade de l'incompétence, mais bon ce "machin qui fume et qui recrache ses eaux usées dans la mer" ca ne peut pas etre passé indéfiniment sous silence, c'est trop énorme !

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Lun 18 Avr - 12:06

Le tout, c'est de trouver quelques centaines de milliers de personnes prêtes à se sacrifier comme les liquidateurs de Tchernobyl. Pas évident, maintenant que les possibles volontaires savent qu'ils seront de toute façon abandonnés. :x

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mer 20 Avr - 8:48

un grand merci à Olivier cabanel, auteur sur agoravox pour ses recherches sur fukushima..

Photos des réacteurs prises par des drônes
http://www.houseoffoust.com/fukushima/April20.html

Le déplacement du nuage heure par heure... Il semble que la californie soit en première ligne après le japon...

http://www.wofrance.fr/weather/news/fukushima?LANG=fr&VAR=euradsfc

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 20 Avr - 9:10

Loatse a écrit:Photos des réacteurs prises par des drônes
http://www.houseoffoust.com/fukushima/April20.html
Et dire qu'il faut déblayer tous ces gravats et toutes ces ferrailles avant de pouvoir aller faire quoi que ce soit pour mettre un terme à la catastrophe à terme ! Mais est-il encore temps ?
Loatse a écrit:Le déplacement du nuage heure par heure... Il semble que la californie soit en première ligne après le japon...

http://www.wofrance.fr/weather/news/fukushima?LANG=fr&VAR=euradsfc
La Californie et l'Alaska en première ligne, mais l'ensemble de l'hémisphère Nord au final. Et ensuite ? :affraid:

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 20 Avr - 9:52

C'est fou ce qu'on apprend vite ... Crying or Very sad

Six réacteurs nucléaires sont en projet de construction à Jaïtapur au Maharashtra (Inde), dans une zone sismique proche de la mer !
http://inde.aujourdhuilemonde.com/le-projet-nucleaire-d%E2%80%99areva-en-inde-sous-le-feu-des-critiques

Lors de la visite du président français en Inde, des manifestants ont voulu se faire entendre. La police a tiré dans la foule, faisant un mort.
http://inde.aujourdhuilemonde.com/un-mort-lors-d%E2%80%99une-manifestation-contre-un-projet-areva-en-inde

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mer 20 Avr - 9:53

L'opérateur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, au Japon, a commencé mardi le pompage de quelque 10.000 tonnes d'eau très radioactive au réacteur 2, qui entravent le travail des ouvriers.

Donc ca avance lentement, mais ca avance...

En ce qui concerne la radioactivité, en france, rien pour le moment de détecté comme anormal, il faut dire que nous sommes tout comme vous en belgique, très éloignés du japon...

Fukushima : de l'iode radioactif dans le lait jusqu'aux Etats-Unis


Des traces d'iode radioactif, qualifiées "d'infimes", ont été décelées dans un échantillon de lait dans l'Etat de Washington. En Chine, des traces de radioactivité dues à la crise de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima sont désormais mesurables sur tout le territoire.

Depuis le début de la crise de la centrale nucléaire de Fukushima, de nombreux produits radioactifs, principalement de l'iode et du césium, ont été "lessivés" par les milliers de tonnes d'eau qui ont été déversées par les secours pour refroidir les installations, et emportés jusqu'au Pacifique tout proche. Un phénomène aggravé par les "fuites" probables de matériaux hautement irradiés hors de l'enceinte de confinement, qu'a reconnues l'Agence de sûreté nucléaire japonaise.

Selon l'opérateur Tepco et les experts de la sécurité nucléaire, cette radioactivité relâchée dans la mer se dilue avec les marées et le risque sur les algues et les animaux marins n'est pas important. Mais d'autres spécialistes estiment que si ces rejets radioactifs dans l'océan Pacifique seront sans conséquence majeure à l'échelle planétaire, ils pourraient avoir un impact notable, voire durable, sur la vie marine au large de la centrale japonaise. D'autant plus que ces fuites se poursuivent, sans que les techniciens parviennent à les maîtriser. En témoignent les taux de radioactivité sans cesse en hausse dans l'océan au large de la centrale.

L'agence de sûreté nucléaire japonaise a indiqué jeudi que cette radioactivité en mer était désormais 4385 fois supérieure à la limite admise. Mercredi, ce taux de radioactivité était supérieur de 3355 fois à cette limite. Dimanche, de 1850 fois. Les zones entourant la centrale ne semblent pas épargnées : l'agence japonaise a suggéré au gouvernement d'envisager d'étendre la zone d'évacuation décrétée autour de la centrale accidentée. Pour l'heure, les habitants ont été évacués dans un rayon de 20 km autour de l'installation.

Mais l'Agence internationale de l'énergie atomique a fait savoir mercredi que la radioactivité enregistrée à Iitate, un village situé à 40 km de la centrale, dépassait l'un des critères retenus pour l'évacuation des habitants. Le Premier ministre Naoto Kan, auquel est reprochée une gestion médiocre de la crise la plus grave qu'ait affrontée le pays depuis 1945, a dit d'ores et déjà envisager d'élargir la zone d'évacuation pour contraindre 130.000 habitants à partir, en plus des 70.000 qui ont déjà été déplacés.

Tout le territoire chinois concerné

Et les effets de cette crise sont mesurables à l'étranger. Presque tout le vaste territoire chinois enregistre désormais des niveaux de radioactivité provenant de la centrale nucléaire accidentée au Japon, mais "extrêmement faibles" et ne présentant pas de risques sanitaires, selon le gouvernement chinois. Des traces qualifiées "d'infimes" d'iode radioactif ont aussi été décelées dans un échantillon de lait dans l'Etat de Washington, situé sur la côte ouest des Etats-Unis. Les agences sanitaires américaines soulignent que l'iode 131 a une période (ou demi-vie) très courte, d'une huitaine de jours, et que le niveau décelé dans le lait devrait de ce fait diminuer relativement vite. L'iode 131 peut être dangereux pour la santé parce qu'il est absorbé aussitôt par la glande thyroïde, où il peut provoquer un cancer.

Appelée à la rescousse, la France a envoyé des experts nucléaires. De son côté, Anne Lauvergeon, président du directoire d'Areva, qui est arrivée mercredi au Japon, tient ce jeudi une conférence de presse à Tokyo. Elle s'est rendue au Japon afin d'évaluer l'aide que le groupe français pourrait apporter à Tepco, l'exploitant de la centrale. Le président français Nicolas Sarkozy, qui était en visite en Chine mercredi et jeudi, est attendu dans la journée au Japon.

Source : LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Mer 20 Avr - 10:03

de l'EPR en plus !!!! Sont cinglés..

j'ai lu sur ton lien qu'une femme là bas a demandé tres judicieusement aux représentants français : "avez vous une mer de rechange ??? "

en plus les pauvres gens, la loi leur interdit tout rassemblement de plus de 10 personnes... AREVA voit la monnaie se profiler à l'horizon, mais ne voit pas plus loin que le bout de son nez.. S'il se reproduisait encore un autre ou plusieurs accidents comme celui de fukushima, de même ampleur, il n'y aura plus personne sur terre pour leur acheter leurs centrales, et l'argent ne pourra plus rien pour eux...

L'Inde est très ensoleillé, peuvent pas leur constuire des panneaux solaires ????

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 20 Avr - 10:18

Loatse a écrit:L'Inde est très ensoleillé, peuvent pas leur constuire des panneaux solaires ????
Dans cette région, le soleil, c'est de novembre à mai. De juin à octobre, ce sont des pluies très fortes et régulières ...
http://www.holidaycheck.fr/climate-wetter_Neemrana-ebene_oid-id_13086.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 27 Avr - 7:40

On n'en n'est pas sortis, loin de là, mais il est temps de faire les comptes et d'en tirer des conclusions.

Faire les comptes, c'est déjà difficile. Car oui, le nucléaire a aun coût direct, mais il a aussi un coût indirect, et ce à plusieurs niveaux. Outre le coût du traitement des déchets, il y a celui du démantèlement des centrales, celui des catastrophes en cours (comme Tchernobyl), des catastrophes naissantes (Fukushima), et celui des catastrophes à venir. On peut y ajouter les coûts non monétaires comme le coût humain et le coût biologique et environnemental.

Doivent aussi intervenir les coûts de la gestion des risques possibles. Car outre les catastrophes en cours (Angleterre, USA, ex-URSS, Japon, etc.), il y a les zones à haut risque comme la Belgique dont la situation nucléaire est une des pires (outre les 2 centrales à 3 réacteurs présentes sur le petit territoire, il y a aussi quelques centrales juste à nos frontières, ce qui porte à 20 le nombre de réacteurs pouvant détruire partiellement ou entièrement le pays).

Notons aussi la complicité de l'OMS, qui a signé avec l'AIEA un document lui interdisant de parler des risques du nucléaire sans l'autorisation du lobby nucléaire. Bref, une petite mise au point à lire dans cet article.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mar 3 Mai - 23:02

Les lobbies du nucléaire ont plus de poids que la santé et la vie des gens ... pale

Fukushima : l’expert nucléaire du 1er ministre jette l’éponge

Effondré et en larmes, Toshiso Kosako, le conseiller du 1er ministre en affaires nucléaires a annoncé sa démission lors d'une conférence de presse émouvante. Ses préconisations seraient ignorées et la santé de centaines d'écoliers sacrifiée par le relèvement des doses admissibles de radioactivité.

Toshiso Kosako, qui enseigne à l'université de Tokyo, a annoncé sa démission le 1er mai 2011 du poste de conseiller chargé des questions nucléaires auprès du premier ministre japonais, Naoto Kan.

Kosako a expliqué qu'il ne pouvait cautionner les niveaux inappropriés d'exposition limite aux radiations que le gouvernement a fixé pour les écoles élèmentaires situées dans la région de la centrale de Fukushima. Ce niveau devrait passer à 20 millisiverts, un taux d'exposition que Kosako estime 20 fois trop élevé, en particulier pour des enfants, qui sont plus vulnérables que les adultes aux radiations.

Il a ajouté qu'il était également opposé à l'élévation des limites d'exposition des radiations reçues par les travailleurs de la centrale, que le gouvernement veut promulguer selon CBC

Samedi la TECO (Tokyo Electric Power Co.) a révélé que deux travailleurs avaient reçu jusqu'à 250 millisieverts.

Vendredi, l'ancien directeur de l'Institut Nucléaire Japonais, monsieur Michio Ishikawa, a declaré à la télévision que des barres de combustible usagé avaient fondu à Fukushima.

"C'est une guerre qui se joue en ce moment, une guerre contre les radiations. La réponse de TEPCO à la situation est horrible !"

Ce nouvel incident écorne encore davantage la crédibilité d'un gouvernement de plus en plus critiqué par les japonais pour sa communication lénifiante et son inertie dans la crise.

la cuve du réacteur n3
L’enceinte de confinement en béton a disparu après l’explosion, exposant le haut de la cuve à la lumière du jour.
Les photos réalisées par des drones sur le batiment n° 3 montrent que la partie supérieure de l'enceinte de confinement ainsi que la piscine contenant le combustible déchargé ont été volatilisés. La cuve du réacteur (en jaune) est maintenant nettement visible alors qu'elle devrait étre enfermée dans un confinement de béton.

Des débris hautement radioactifs ont été trouvés à proximité, indiquant qu'une phase de décontamination est indispensable, vraisemblablement similaire à celle qui a coûté la santé à des centaines de soldats à Tchernobyl.

Pour y parvenir, l'URSS avait, elle aussi, relevé de façon très théorique et opportuniste les doses admissibles.
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/fukushima-l-expert-nucleaire-du-93219

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Mer 4 Mai - 9:31

Pour s'informer, les sites "classiques" comme le réseau Sortir Du Nucléaire sont très proches des informations officielles, et ce n'est déjà pas rassurant.

D'autres sites comme Observatoire du Nucléaire fournissent beaucoup d'informations complémentaires tant dans leurs liens internes que dans leurs liens externes.

D'autres sites encore, comme Sciences Pour Vous Et Moimettent l'accent sur des disfonctionnements du nucléaire lui-même comme sur des éléments connexes (attention à la discrimination : « Mardi 13 avril. C’est une phrase choc/choquante d’un article du grand journal japonais Mainichi (2), paru le 29 mars et que l’AFP (3) a reprise aujourd’hui : « Une fillette de huit ans originaire de Minamisoma, localité située à une vingtaine de kilomètres du site atomique, a été refusée par un hôpital de la ville de Fukushima car elle n'avait pas de certificat de non-radioactivité »). pale

Finalement, la culture du mensonge est un problème aussi dangereux que le nucléaire lui-même ...

Le 16 juillet 2007, un tremblement de terre de 6,8 sur l'échelle de Richter a provoqué au Japon, outre la mort de dix personnes, une cinquantaine d'incidents au sein de la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa, située à 9 kilomètres de l'épicentre.

Le 20 juillet 2007, l'émission "C dans l'air" centrait son émission TV sur cet événement (1 h. 4 min.). Et après ça, ils viendront dire que Fukushima n'était pas prévisible ...



Sur LeGrandSoir, Dominique GUILLET pousse une gueulante contre les lobbies et les politiciens corrompus.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Dim 8 Mai - 23:01

Des nouvelles de Fukushima ce 9 mai... pale

Un incendie aurait eu lieu hier, dimanche 8 mai dans l'un des réacteurs de fukushima (d'autres centrales montreraient des signes inquiétants de défaillance)...

http://leakspinner.wordpress.com/2011/05/08/evidence-of-fukushima-daiichi-reactor-fire-may-8th-2011/

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ca-fume-a-fukushima-93598


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Dim 8 Mai - 23:07

Et toujours aussi peu d'infos qui filtrent !

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Lun 9 Mai - 0:00

C'est la grande fuite en avant... non seulement ils ont l'audace d'augmenter les normes de tolérance à la radioactivité (meme pour les enfants), et en plus continuent de vouloir nous faire gober que le nucléaire peut être sûr...

Cela correspond bien à l'état d'esprit qui est celui de notre génération soit : "après nous le déluge ! "... criminel pour les générations futures que l'on sacrifie à Mammon !

J'espère que les japonais vont se révolter tous d'une même voix contre ce que l'on est en train de leur faire subir...

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Lun 9 Mai - 0:26

Loatse a écrit:J'espère que les japonais vont se révolter tous d'une même voix contre ce que l'on est en train de leur faire subir...
Trop disciplinés, comme cette histoire de ceux qui fuyaient en voiture, et qui se sont laissés rattraper par le tsunami parce que ... le feu était au rouge ! Crying or Very sad

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Jeu 12 Mai - 20:45

Ça ne s'arrange pas, au contraire .... pale

Le site Kokopelli continue à donner des informations, contrairement à ceux dont ce devrait être le métier de le faire.

Petit extrait :
Kokopelli a écrit:...
- 12 mai 2011: Les prévisions de contamination radioactive de l’atmosphère sont cachées sur le site de NILU. Selon le blogger US, Alexander Higgins, il est clair que NILU n’a rien stoppé du tout: mais les consignes sont claires: NE PAS AFFOLER LA POPULATION. Tous les fichiers sont ici : http://zardoz.nilu.no/~flexpart/fpinteractive/plots/?C=M;O=D . (Et pour les fouineurs, voici une autre url: http://zardoz.nilu.no/~flexpart/FORECASTSYSTEM_DATA/ ). Seuls les fichiers avec du poids en ko sont à ouvrir. Le fichier est nommé ZARDOZ. Qui est ZARDOZ: un film de science-fiction apocalyptique. Tout cela commence à devenir intéressant.

Donc, si l’on en croit le NILU, du moins, les fichiers cachés de NILU, les nouvelles ne sont pas bonnes du tout: C’EST UNE ALERTE MAXIMALE. D’immenses plumes de césium 137, de xenon 133, d’iode 131, etc, sont en train de passer depuis un certain nombre de jours sur l’Amérique du nord et ensuite sur l’Europe et personne n’en parle.

Nous conseillons aux anglophones de consulter cette vidéo. Il va être difficile en effet de rentrer sur le site du NILU dans la mesure où l’alerte est donnée et que de nombreuses personnes vont tenter de se connecter. Tous les fichiers sont déjà conservés. Ici, par exemple. Il en existe des centaines qui sont actuellement placés sur les sites miroirs aux USA des bloggers qui suivent Fukushima de très près.

La question se pose maintenant de savoir pourquoi NILU cache ses cartes de simulations. Sont-elles fausses? Sont-elles vraies? Est-ce de l’intox? De l’intox cachée dans de l’intox? Le Dr. John F. Burkhart, qui a initié ces simulations, pourrait-il nous renseigner mieux. Si ces simulations ne sont que pour jouer à la guéguerre avec Zardoz, pourquoi les continuer et pourquoi les ôter de l’accès public sans rien préciser?

- 12 mai 2011: Le Norwegian Institute for Air Research (NILU) a stoppé ses prévisions atmosphériques. Avant-hier, un lecteur de Norvège nous avait envoyé le lien vers le NILU en précisant qu’il suffisait de bien visualiser les prévisions de contamination radioactives pour prendre conscience que l’Europe était sous radiations en permanence. Le NILU a décidé de stopper toute prévision, ou du moins de les rendre publiques. Grave, archi-grave.

- 12 mai 2011: TEPCO admet que ce sont plus de 10 000 tonnes d’eau qui ont disparu du réacteur 1. Ce sont exactement 10 400 tonnes d’eau extrêmement radioactive qui se sont volatisées. L’un des directeurs de TEPCO, Junichi Matsumoto, a précisé qu’il était possible que la même condition prévale dans les réacteurs 2 et 3. Voici un commentaire, rapidement rédigé, envoyé par un lecteur qui est spécialiste en explosions à l’hydrogène:

« Concernant le batiment 4 : il ne s’incline pas, il s’enfonce. voir l’inclinaison du toit qui suit la tendance. Et c’est bien plus grave. Toutes les infos que je vois passer depuis plusieurs jours (blog kokopelli mais aussi enenews et d’autres) confirment mes hypothèses, connaissant le milieu du nucléaire et le déroulé le plus probable de l’accident. La réaction nucléaire n’a pas été freinée suffisament / elle est repartie de plus belle / a fait fondre intégralement les barres / le corium a percé les réacteurs et déclanché des incendies dans la structure / le corium attaque maintenant le sol / la vaporisation de l’humidité du sol le transforme en sable mouvant / l’eau ajoutée a complétement disparue soit par évaporation soit par écoulement dans la structure partiellement détruite / quand l’onde de chaleur qui s’enfonce dans le sol atteindra des poches d’eau de taille conséquente on aura une vaporisation / soit ces poches sont étanches et dans ce cas on aura une augmentation de pression et une «explosion de vapeur», soit elles sont peu étanches et dans ce cas on verra des geyser apparaitre autour, soit c’est carrément une rivière souterraine et dans ce cas on ne verra peut-être rien sauf sur les compteurs radio en mer.

Tepco ne fait que jouer à l’autruche publiquement et brasse du vent publiquement mais ils doivent forcément le savoir et je les soupçonne de mal gérer la crise VOLONTAIREMENT (ne serait-ce que parce d’autres entités japonnaises, américaines, françaises, russes les connaissent aussi). C’est malheureux à dire mais c’est la même tendance qu’avec Deepwater/Golfe du Mexique (qu’ils n’ont toujours pas colmaté d’ailleurs: ils produisent et consomment toujours autant de corexit injectés à la source ; ils reprennent les forages à coté dans le seul but de pouvoir faire baisser la pression dans le réservoir et récupérer le pétrole perdu). » Nous avons conservé la dernière partie de ce commentaire car il est clair qu’aujourd’hui, personne ne soit vraiment sûr que le puits de BP ait été colmaté. Ce qui est sûr, c’est que les liquidateurs du Golfe du Mexique sont en train de mourir comme des mouches dans l’indifférence la plus totale. Et de quoi meurent-ils ? De maladies de radiations, sans plaisanter.

...
http://www.kokopelli-blog.org/?p=559

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Non2 le Dim 15 Mai - 0:37

Ça continue sur la lancée ... En bref,
  • c'est maintenant officiel, le cœur du réacteur n°1 a fondu, l'enceinte de confinement est percée ;
  • à moyen terme, ce sont les bâtiments des 4 réacteurs qui vont se transformer en passoires ;
  • on ne sait pas combien de centaines de milliers de m³ d'eau seront encore nécessaires pour refroidir les cœurs ;
  • on ne sait pas que faire de l'eau qui a déjà été utilisée et qui est donc contaminée ;
  • l'aluminium utilisé dans les alliages des structures métalliques de la construction des bâtiments ne résiste pas au sel contenu dans l'eau de mer (ions chlorure) utilisée pour le refroidissement et la corrosion est devenue un problème majeur.

Pour couronner le tout, des cendres provenant d'un incinérateur ont été retrouvées dans une station d'épuration de Tokyo : elles contiennent des composants radioactifs non encore identifiés. La plus grande partie a déjà été recyclée comme composant dans des matériaux de construction tels le ciment. :affraid:

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article117038
http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2011/05/12/fukushima-suite-36-accident-maximal-dans-le-reacteur-n-1.html
http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/crise-nucleaire-au-japon/20110513.OBS3046/fuites-inquietantes-a-la-centrale-de-fukushima.html
http://www.newscastwire.com/fr/videos/175-areva-020511-fukushima
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_fukushima-pour-sciences-et-avenir-un-cauchemar-qui-continue?id=6100143
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/05/fukushima-les-surprises-du-r%C3%A9acteur-n1.html
http://www.romandie.com/news/n/_Des_cendres_radioactives_recueillies_dans_des_stations_d_epuration_a_Tokyo_140520111305.asp

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Loatse le Dim 15 Mai - 1:34

les pauvres japonais ! ils ne sont pas sortis de l'auberge là.... et ils sont en colère. Je ne trouve pas sur le net le coup de gueule ampleur force 10 d'un japonais qui assistait à la réunion tepco l'autre jour... et le responsable, qui ne faisait que répéter : "je suis désolé, du fond du coeur".... on veut bien le croire mais bon, s'ils pouvaient y penser avant ce serait bien pour tout le monde là....

Dommage qu'ils n'aient pas de banquise sous la main (c'est loin la dérive des iceberg ?), ce serait une bonne solution, 1) c'est froid 2) c'est de l'eau douce....

En ce qui concerne les fameuses cendres utilisées dans le batiment, cela peut il être plus dangereux que le granit ????




_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima : Les risques réels....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum