Psychologie comportementaliste et management

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psychologie comportementaliste et management

Message  Non2 le Ven 1 Oct - 11:27

Plans de guerre, gestion behaviouriste des comportements, étude des phases de deuil et gestion de ces phases pour manipuler le personnel d'une entreprise, ...

On croirait un manuel de torture mentale appliquée à la gestion des entreprises. Les victimes survivantes commencent à parler :
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/51122/date/2010-09-25/article/humiliation-depression-demission-loffre-triple-play-de-france-telecom/

pale Humanité, ça veut dire quoi, encore ?

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie comportementaliste et management

Message  Loatse le Ven 1 Oct - 16:38

J'ai regardé le reportage non2 à la télé vendredi soir... ... un employé nous décrivait les entretiens qu'on lui faisait subir chaque semaine, en lui demandant, d'entrée et agressivement :

Vous savez pourquoi vous êtes là ?!
ne jouez pas à l'imbécile ! (ou quelque chose de similaire)

et tout l'entretien se déroulait ainsi dans un quasi monologue sans cohérence de la part du manager sans aucun reproche concret. La méthode : "répondre aux questions par des questions en mode intimidation très agressif, alterné avec des jugements sur la santé mentale ou l'intelligence de la victime...

et ce, répété semaine après semaine...

Bref, France télecom aux mains de pervers narcissiques (et crois moi, je connais très bien le processus, je l'ai vécu, jusqu'à desintégration totale de mon identité) :lol:

Ces personnes qui sont au service des Entreprises, lesquelles sont renommées "entités" en jargon de management, ont apprises aux travers de stages "made in usa", de livres; les pratiques les plus performantes pour casser psychologiquement de l'humain...

Le ton de la voix : de plus en plus inaudible au fur et à mesure de la "conversation" afin de conditionner l'autre en forçant son attention..

L'incohérence du discours : Tenir des propos sans queue ni tête, le plus sérieusement du monde puis moquer ou tancer l'autre parce qu'il n'a pas compris... Peut être pratiqué devant témoins en les prenant à partie (yeux levés au ciel) de "l'imbécilité" de la victime...

La demande irréalisable : Exiger une chose qu'il n'est pas en votre capacité de réaliser...(techniquement) puis rabaisser la personne en utilisant l'axiome suivant : "quand on veut, on peut"... Ou demander plusieurs choses en même temps à réaliser dans un laps de temps très court..

S'approprier les pensées d'autrui : "je sais très bien ce que vous avez l'intention de faire... ou quel est votre etat d'esprit à mon égard...."

Nier les faits : "je n'ai jamais dit/fait cela... vous avez mal entendu/vu !!!"

Utiliser la technique dite du "disque rayé", ceci afin d'empêcher toute possibilité de dialogue par une fin de non recevoir...

En Bref :

1) Destabiliser
2) Angoisser
3) destructurer
4) détruire..........

Ces Entreprises n'ont pas fabriqués des monstres, elles ont cherché à recruter des individus schizophrènes intentionnellement. Quand aux méthodes employées, on en voit toute la perversité lorsque, afin de pouvoir provoquer (et non pas "suivre" comme l'expliquait une "manager" de la firme) les stades inhérents aux effets de mort imminente décrits par Elisabeth kübler Ross; On s'improvise psychologue en utilisant un schéma qui n'est destiné qu'aux accompagnants de mourants. (notamment dans les centres de soins palliatifs).

Dans les mains de ces cinglés, le cycle à visée thérapeuthique (de l'âme ou du psychisme si tu préfères..) s'est révêlé devenir une arme mortelle...

Pour moi, ce sont des meurtres psychiques programmés... et je considère, par les dégats que cela occasionne sur les victimes (perte de l'identité/dissolution de la personnalité, perte de l'égo, mépris de soi, dépressions, suicides) que cela équivaut à des meurtres physiques ...

Persuadez un individu qu'il est inutile soit pour son entreprise, pour la Société ou pour sa famille / que tout ce qu'il a réalisé avec fierté et bonne volonté n'a aucune valeur et qu'il est considéré comme indésirable, voir nuisible et vous lui donnez la corde pour se pendre....
















_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie comportementaliste et management

Message  Non2 le Ven 1 Oct - 23:52

C'est vraiment ça, comme tu le décris. En prenant ce que N. Campbell a étudié sous le nom de "stratégie du choc", en la mélangeant avec les techniques de Bernays, en appliquant ça d'abord aux personnes, ensuite aux sociétés civiles, ils en sont arrivés à l'appliquer aux entreprises. Vive la civilisation ...



http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/edward-bernays-la-fabrique-du-33487

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie comportementaliste et management

Message  Loatse le Sam 2 Oct - 5:43

Bien réel tout cela. D'ou l'importance d'une spiritualité.. (je ne parle pas de religions là)

Le dépassement de soi est une marque de spiritualité même chez celui qui se définit comme athée... Il permet de surmonter les épreuves les plus inhumaines en ne restant pas centré sur soi..

L'estime de soi (sans sombrer dans l'égocentrisme donc), inconditionnelle, permet de se positionner face à toute tentative de manipulation, de la dénoncer comme telle...

Lorsque la pression se fait forte, et elle l'est de plus en plus en ce moment, il est très difficile de résister à la peur collective, de se laisser envahir sans chercher à remonter aux sources et aux manquements de ceux qui sont censés nous hisser vers le haut et qui font tout le contraire...

Dans l'affaire france télecom (comme dans celle des transfusions sanguines contaminées), chacun se renvoit la balle...jusqu'à l'échelon le plus élevé ou l'on s'étonne des méthodes employées pour parvenir à un résultat donné... sauf que le but ne peut être atteint autrement que par ces méthodes...

(faire démissionner ou se débarrasser de 20 000 employés sans passer par la case indemnités de licenciement par exemple)...






_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie comportementaliste et management

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum