L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Loatse le Dim 27 Juin - 0:47

Un bouquin fait scandale en ce moment... exposé depuis plus d'un mois (avec une jolie couverture en plus bien attrayante) il me faisait de l'oeil au rayon librairie de mon supermarché.. ni une ni deux, paf, ce samedi, je succombe...

Il s'agit du nouvel Onfray, mon agitateur philosophe préféré.. le titre : " le crépuscule d'une idole ou l'affabulation freudienne" chez Grasset...

Onfray commence par nous raconter son parcours d'élève puis d'enseignant en philo.. avec au programme imposé, entres autres penseurs célèbres, freud...

Après de recherches très très approfondies sur des sources bien réelles et cachées du grand public, notamment sa correspondance... On y apprend que le "père de la psychanalyse" qui refusait de lire Niertzche, proclamait-il (mais possédait tous ses écrits), imposa ses vues personnelles d'inspiration... très nietzchéienne comme une science exacte, ce qu'aucun philosophe avant lui n'aurait oser prétendre...

Il pilla aussi allégrement les écrits des grands philosophes grecs allant jusqu'à s'en approprier la paternité, arguant d'une "révélation"...

Mais que penser d'une homme assoiffé de célébrité et de reconnaissance qui prônait la cocaine comme rémède miracle à bien des maux, qui trafiquait les comptes rendus de ses patients les déclarants comme guéris alors que ceux ci en étaient très éloignés et souvent plutot en pire état après ses séances... Qui imposa des notions telles que le complexe d'oedipe entre autres comme étapes obligatoires de la construction de l'etre alors qu'en fait, freud (et lui seul) était fou amoureux de sa mère, transposant ainsi son travers incestueux sur des milliers de gens, comme parcours obligatoire, vérité absolue, et indiscutable..

Une imposture énorme, que l'on découvre au fil des pages (600), un travail de long haleine à la recherche de la vérité mais ou le lecteur est embarqué d'emblée avec enthousiasme... un chef d'oeuvre dans lequel voisine spinoza, niertzche, platon, d'Agrigente et bien d'autres..

A découvrir absolument dans la lignée de son traité d'athéologie... I love you

ps : Les détracteurs du "grand homme" (preuves à l'appui) furent traités de négationnistes.. Comme quoi Rolling Eyes

re ps : la lecture de freud dans mes jeunes années, me laissa comme un sentiment de mal etre profond, indéracinable jusqu'à ce jour... enfin un peu de lumière !


Dernière édition par NoHoax le Dim 27 Juin - 3:35, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Non2 le Dim 27 Juin - 1:58

Onfray, Freud, Nietzsche, ... ouf, tu t'attaques aux monstres sacrés ... Suspect Je n'ai rien lu de Freud, peu des deux autres.

De Freud, je n'ai en fait lu que des citations faites par certains de ses disciples. Casse-pieds, absurde, obsédés par le sexe même pour ce qui n'a rien à voir, bref, d'après ce que tu cites, il semble que je suis d'accord avec Onfray à son propos.

Nietzsche, c'était il y a longtemps. Il m'avait semblé à l'époque y avoir pas mal de contradictions dans les raisonnements du personnage. Je me suis donc intéressé à sa vie, et il m'a semblé qu'il fallait le lire dans l'ordre chronologique d'écriture de ses livres. Ça devrait permettre, il me semble, de discerner l'évolution de sa pensée plus que de dégager un axe de pensée particulier.

Onfray, je n'en n'ai lu que le traité d'athéologie. Succulent, aussi goûteux qu'un gâteau aux fruits frais recouvert d'un nappage de chocolat et de crème au beurre ! Il est peut-être un peu trop franc pour être accepté. En tous cas, il y a un point sur lequel je ne suis pas d'accord avec lui : il considère que le mot athée (a-thée = sans dieu) est un mot à remplacer parce que privatif de ce qui serait un "moins" dans notre humanité ; là dessus, je répondrais que ce 'a' privatif est un plus en ceci qu'il nous "prive" d'une aberration, d'une possibilité de servitude, d'une distorsion de point de vue.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Loatse le Dim 27 Juin - 2:29

Nietzsche, c'était il y a longtemps. Il m'avait semblé à l'époque y avoir pas mal de contradictions dans les raisonnements du personnage. Je me suis donc intéressé à sa vie, et il m'a semblé qu'il fallait le lire dans l'ordre chronologique d'écriture de ses livres. Ça devrait permettre, il me semble, de discerner l'évolution de sa pensée plus que de dégager un axe de pensée particulier.

- c'est exactement ce qu'onfray fait... pour les mêmes raisons,... Chapeau !! sunny

....Succulent, aussi goûteux qu'un gâteau aux fruits frais recouvert d'un nappage de chocolat et de crème au beurre

- je pensais comparer sa lecture à un gateau au chocolat, mais là tu me "bats" à plates coutures avec ta description à faire baver.... tongue lol!

Concernant le "a" privatif, je ne suis pas d'accord là avec toi....ce "sans dieu", résonne à mes oreilles comme une formulation négative à consonnance péjorative qui fait référence à une "vérité" et donc l'accrédite et la renforce en quelque sorte...

Libre penseur, voici le terme qui devrait remplacer athéiste... à mon avis

Donc en gros, toi tu t'opposes et moi je me positionne... :P





_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Véga 44 le Dim 27 Juin - 8:46

onfray je ne connais pas mais je sens que je vais le connaitre très prochainement Wink
avatar
Véga 44

Messages : 76
Date d'inscription : 19/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Non2 le Dim 27 Juin - 8:49

NoHoax a écrit: - c'est exactement ce qu'onfray fait... pour les mêmes raisons,... Chapeau !! sunny
Merci, mais c'est juste le hasard de raisonnements proches.

NoHoax a écrit: - je pensais comparer sa lecture à un gateau au chocolat, mais là tu me "bats" à plates coutures avec ta description à faire baver.... tongue lol!

J'ai toujours été un peu gourmand ... :D

NoHoax a écrit:Concernant le "a" privatif, je ne suis pas d'accord là avec toi....ce "sans dieu", résonne à mes oreilles comme une formulation négative à consonnance péjorative qui fait référence à une "vérité" et donc l'accrédite et la renforce en quelque sorte...

Libre penseur, voici le terme qui devrait remplacer athéiste... à mon avis

Donc en gros, toi tu t'opposes et moi je me positionne... :P
C'était péjoratif et méprisant au départ, c'était même une grave accusation. Mais les mentalités ont évolué depuis. Bon, pas chez tout le monde, d'accord, mais quand même.

Je m'oppose à quoi ? Tu te positionnes où ?

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Loatse le Dim 27 Juin - 22:59

ah onfray, véga ! un régal...

mon premier fut le "traité d'athéologie".... (le gateau de non 2)
mon deuxième fut " le souci des plaisirs" - construction d'une érotique solaire -

dont je donne le résumé... (je cite)

Vingt ans de christianisme ont fabriqué un corps déplorable et une sexualité catastrophique. A partir de la fable d'un fils de dieu incarné en fils de l'homme, un mythe nommé jesus a servi de premier modèle à l'imitation :

Un corps qui ne boit pas, ne mange pas, ne rit pas, n'a pas de sexualité - autrement dit , un anticorps.

La névrose de paul de tarse (saint paul pour les catho), impuissant sexuel qui souhaite élargir son destin funeste à l'humanité toute entière, débouche sur la proposition d'un second modèle à imiter : celui du corps du christ, à savoir un cadavre.

Sur le principe de cette double imitation, un anticorps angélique auquel on parvient en faisant mourir son corps au monde. Les pères de l'église dont saint augustin développe une théologie de l'eros chrétien : un nihilisme de la chair.

Le modéle de jouissance devient le martyr qui jouit de souffrir et de mourir pour gagner son paradis.

Une seconde théologie de l'éros chrétien passe par sade et bataille, deux défenseurs de l'éros nocturne chrétien : Identité de la souffrance et de la jouissance, mépris des femmes, haine de la chair, dégoûts des corps, volupté dans la mort..

L'antidote à ce nihilisme de la chair se trouve dans le kama sutra, un antidote violent à la cité de Dieu d'augustin. Sous le soleil de l'inde, l'érotisme solaire suppose une spiritualité amoureuse de la vie, l'égalité entre les hommes et les femmes, les techniques du corps amoureux, la construction d'un corps complice avec la nature, la promotion de belles individualités, masculines et féminines, afin de construire un corps radieux pour une existence jubilatoire..

Le souci des plaisirs raconte l'obscurcissement chrétien de la chair et propose une philosophie des Lumières sensuelles.
______________

Concernant l'athéisme, non 2

en validant ce terme négatif, tu admet t'opposer au théisme donc pour moi perso tu te définis en valeur d'opposition à ce que tu définis au mieux (lol) je pense comme une hypothése... :D

dans la vie courante, j'utilise ce mot, "athée", (on va pas chipoter) juste que je n'aime pas exprimer mes valeurs de manière négative... d'ou mon positionnement en terme positif de libre penseur si le mot "athée" devait etre oté du dictionnaire ... :lol:

de toute facon, en pluche, bien que j'apprécie énormément onfray dont j'aime l'esprit contestaire et l'honneteté intellectuelle, je me sens plus proche d' hubert reeves qui, devant l'inexplicable en a déduit en toute humilité qu'il existait un principe dans l'univers qui excluait complètement la notion de hasard....



Dernière édition par NoHoax le Sam 3 Juil - 13:54, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Non2 le Lun 28 Juin - 0:22

L'exemple de Paul de Tarse est exceptionnel ! Sa description de la conversion de Popol est un monument de réalisme et d'humour, la meilleure cerise qu'on puisse mettre sur le gâteau ! :D

Ben oui, je m'oppose autant au théisme qu'au déisme, et ça me parait normal pour un athée, non ? C'est une des raisons pour lesquelles je ne désapprouve pas le mot athée. Libre-penseur me parait plus sujet à caution. Onfray l'explique lui-même quelque part, le fait de ne pas être asservi à une croyance n'empêche pas la construction, volontaire et choisie cette fois, d'une éthique, d'une morale, et des principes qui vont avec. Donc je pense qu'il y a quand même des restrictions qu'on s'impose quant à notre "permission à penser", notre liberté de pensée. C'est pourquoi, si je devais choisir un terme pour remplacer "athée", je choisirais un mot comme "réaliste".

Mais comme je l'ai dit, je reste à "athée" pour bien signifier qu'il ne me manque qu'une servitude, ce que je ne considère pas comme dramatique ! :D De plus, "réaliste" me parait un peu irréaliste comme but, tant il est difficile de s'affranchir de préjugés, qu'on les forme soi-même ou qu'on les aie acquis par socialisation.

Quant à H. Reeves, quelle que soit le respect que j'aie pour lui, c'est justement sur ce point du hasard que j'entre en contradiction avec lui ...

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Loatse le Lun 28 Juin - 0:54

j'ai adoré ce passage ! :twisted:

Ce type, paul de tarse a eu le don de m'enerver depuis toujours avec son machisme dévastateur et sa haine de la femme...encore un qui a érigé (lol) son "malaise existentiel" en règles rigides (lol) et le pire c'est que ca fait deux siècles que ca dure cette histoire là...

a propos de l'athéisme, me semble que c'est bruckner qui avait sorti aussi un bouquin là dessus (l'est bien, bruckner )

il était question justement de remettre les pendules à l'heure concernant les hautes valeurs morales que l'on attribue au croyant et dont l'athée serait dépourvu... (ce qui me fait sauter direct au plafond, vu le nombre de salopiots "croyants-pratiquants", teigneux et injustes au possible qu'on peut rencontrer dans le monde)

... et penser au livre de marek halter, "les justes"....

puis au très émouvant film dont j'ai oublié le nom qui racontait l'histoire d'un industriel allemand qui sauva des centaines de juifs de l'extermination pendant la dernière guerre.. et qui fut reconnu et établi comme "juste"..par le grand rabbin de l'époque..

si toutes les religions pouvaient s'accorder sur le fait que ce sont les actes et eux seuls qui importent, le monde ne s'en porterait que mieux... déjà ! Rolling Eyes




_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Non2 le Lun 28 Juin - 1:42

Sigmund de Tarse ou Saül Freud ? :D

Je n'ai pas lu Bruckner, mais de ce que j'ai entendu dire sur lui, il navigue en eaux troubles. Mais bon, les on-dit, ...

Je ne sais rien de Halter, mais alors rien du tout, tu m'en apprends l'existence.

Le film, tu parles de la liste de Schindler ? Celui qui fait référence à tous ces industriels (allemands ou non) qui étaient bien contents d'avoir de la main d'œuvre gratuite et asservie, et qui se font maintenant passer pour des "bienfaiteurs" parce que leurs victimes ne sont pas allées direct en chambre à gaz ? Un monument de propagande et de désinformation, ce film !

Quant aux religions, je pense que le seul espoir qu'on puisse placer en elles, c'est leur capacité à fermer les yeux sur leurs défauts, ce qui ne pourra que précipiter leurs chutes. J'ai encore moins confiance en l'humanité qui serait bien capable d'en créer d'autres ... pale

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Loatse le Lun 28 Juin - 1:51

pas de bol, je voulions devenir gourou... ma devise : chacun fait ce qui lui plait et "laisse MA vérité tranquille, bordu ! ".... :D

malheureusement, c'est pas ca que les gens attendent.... qu'on leur dise comment vivre, ou aller, que penser etc... les religions et les maitres à penser ont encore de beaux jours devant eux... Sad


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Non2 le Lun 28 Juin - 1:58

NoHoax a écrit:pas de bol, je voulions devenir gourou... ma devise : chacun fait ce qui lui plait et "laisse MA vérité tranquille, bordu ! ".... :D
Rigole pas, j'y ai déjà pensé sérieusement à mettre au point une théorie ± bien ficelée pour en faire une secte. Mais bon, j'ai difficile à tenir mon sérieux, et puis j'aime bien pouvoir me regarder dans la glace, aussi ...

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Loatse le Lun 28 Juin - 3:06

What a Face Suspect Sa sainteté non2 veux t'elle bien de moi comme trésorière ????






_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Non2 le Lun 28 Juin - 4:27

Trésorière ? Et après on viendra me dire que les femmes sont romantiques et désintéressées ...
Ben voyons !
:x54x: :x40x: :x42x:

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Loatse le Sam 3 Juil - 11:10

Suspect What a Face

ah enfin, je m'apprête à entamer le chapître IV intitulé : Copernic, Darwin sinon rien...

Sortons de Nieztche, curieux bonhomme, génial tout de même... j'ai déjà dû oublier la moitié des choses mais je suis rassurée ; "c'est tout à fait normal," nous dit le philosophe (à moinsse que cela soit son contemporain-copieur Suspect )

"l'oubli est là pour préserver l'équilibre du psychisme" nous est-il dit.. Ce qui fait que mon cerveau ne doit contenir que l'essentiel pour lui, ce que j'appelerai la mémoire subjective... :D

Bien, bien ce bouquin ! I love you

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arnaque du siècle.. ou comment un philosophe obscur devint une référence scientifique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum