Pourquoi sommes nous si endettés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Loatse le Dim 30 Mai - 0:06

Me disais bien aussi, avec ma petite logique à moi.. si l'état n'a plus, pourquoi ne frappe t'il pas monnaie ??? Pourquoi n'emprunte t'il pas à SA BANQUE ?

VERBOTEN ! j'apprend avec stupéfaction que depuis 1973 que les états ne sont plus maitres à bord...que notre pays se voit contraint par une loi d'emprunter uniquement aux banques privées et par conséquence de verser intérêts à celles-ci...

L’article 104 du traité de Maastricht interdit aux États d’Europe d’emprunter auprès de leurs banques centrales, c’est-à-dire qu’il interdit aux États de créer eux-mêmes leur propre monnaie. Mais la dette d’un pays dont l’État a perdu le droit de battre monnaie ne peut que s’envoler à l’infini. Cette dette servant uniquement à enrichir les banquiers, elle est artificielle...

http://mai68.org/spip/spip.php?article1048
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Non2 le Dim 30 Mai - 0:45

SA banque ? Les banques nationales sont des organismes privés ! Y compris la Fed.

J'en conclus que tu n'as jamais vu "l'argent-dette
" de Paul Grignon ...
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  ma pomme le Dim 30 Mai - 1:12

si si, j'ai vu l'argent dette, non2 flower

La Banque de France est la banque centrale de la France. C'est une institution bicentenaire dont le capital appartient à l’État. Pour l'exercice 2008, le dividende versé à l’État s’élève à 1 845 millions d’euros et l'impôt sur les sociétés à 1 509 millions d'euros.

ma pomme
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Non2 le Dim 30 Mai - 2:21

Quelle importance ? puisque :
En 1973, les statuts de la Banque de France, laissés en suspend à la libération, sont modifiés par la loi 73-7, signée par Pompidou, Mesmer, Giscard d'Estaing et parue au Journal officiel le 4 janvier 1973. Dans l'article 25, il est stipulé que "le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l'escompte de la Banque de France " [7].En pratique, cela signifie que la République s'oblige à emprunter sur les marchés à obligation contre taux d'intérêt.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_de_France#La_r.C3.A9forme_de_1973_:_Refonte_des_statuts_.28loi_n.C2.B073-7_du_3_janvier_1973.29

PS : hé ! j'avais pas vu la bande à Villa !
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Loatse le Dim 30 Mai - 5:31

oui, non2, on est bien d'accord.. depuis les "accords de maastrich"

sinon pour le remboursement, c'est de l'expéditif, encore plus rapide que les mandats cash... :D
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Non2 le Dim 30 Mai - 6:20

Oui, l'avait de bonnes idées, le "voleur de chevaux". Mais franchement, je préférais son comparse du Sud, qui lui avait un vrai projet de société.
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Loatse le Dim 30 Mai - 7:01

bin voui, il y a des hommes, même issus de milieux favorisés qui ne supportent pas de voir leurs semblables vivre dans la pauvreté.. d'autres qui s'en accomodent fort bien.

Malheureusement, les modèles révolutionnaires n'ont pu jusqu'à présent donner raison à ces idéalistes, quelques soient leurs programmes, leur désir de vivre dans une société meilleure, les résultats ne sont guères probants...

ce mois-ci à paris s'est déroulé une exposition de photos, l'artiste est allé au hasard des rues, rentrant chez les habitants, photographier les intérieurs cubains (c'est en faisant ma recherche de déco que je suis tombée dessus), bin c'est pas joyeux ! Sad

voici également un commentaire d'un internaute sur un autre site ou figure une des photos ci dessous (celle avec la télé et le canapé rouge)

"Paqui - 13/05/2010 09:51:34

Connaissant, bien Cuba, je peux vous affirmer que la photo publiée, est celle d'un intérieur cubain déjà relativement aisé. J'ai connu bien des maisons cubaines, où il n'y a ni fauteuil (même décrépi),ni chaise, ni table. On y dort à tour de rôle sur un lit de camp crasseux, sans drap ni oreiller, on possède une ou deux assiettes profondes, deux cuillères, et un seul couteaux, on y mange à tour de rôle, debout, l'assiette en main, un peu de riz ou haricot, sans légume (ils n'ont pas d"argent pour en acheter), avec un peu de graisse de porc. Les maisons des pauvres, pour la plupart d'entre elles, n'ont pas l'eau courante. Je vous parle de la situation à Santiago de Cuba, deuxième ville du pays, je ne connais pas celle de La Havane."


http://www.vincentgoutal.com/impressionscubaines.html
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Non2 le Dim 30 Mai - 8:04

Peut-être. Après tout, pourquoi s'étonner qu'il y ait de la misère après 50 ans de blocus ? Mais encore faudrait-il être certain qu'il ne s'agit pas de pure propagande, étant donné l'origine de sa formation et sa façon de faire les photos mises en scène :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Goutal

Regarde la préparation pour ses photos, et dis-moi ce qu'il y a encore de spontané, de réel là-dedans ...
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  ma pomme le Dim 30 Mai - 19:45

C'est l'embargo américain qui est seul responsable de la misère du peuple cubain ?

C'est archi faux, cet embargo est relatif : il ne concerne pas la principale ressource économique du pays que sont les centaines de millions de dollars expédiés tous les ans à leur famille par les cubains réfugiés aux USA.
L'Europe commerce ouvertement avec Cuba, lui achète au prix fort du rhum, des cigares et de la langouste, investit dans l'hôtellerie, lui vend légalement les luxueuses limousines Mercedes dans lesquelles se pavanent, le cigare au bec, les hiérarques communistes.
Jusqu'à la fin des années 80 et en dépit du même embargo, le sort matériel de ce peuple, sans être enviable, était aux limites du supportable.
Depuis l'idéologie communiste a accru ses ravages : comme partout où les communistes ont pris le pouvoir, l'économie administrée, la planification à outrance, le collectivisme forcené et la bureaucratie centralisée et pléthorique ont généré corruption, sous-développement, misère et terreur généralisée.


Etendre l'embargo ou boycotter les produits cubains, n'est ce pas prendre la responsabilité d'accroître encore la misère de ce malheureux peuple ?

La question a été posée à des dissidents cubains récemment réfugiés en France. Leur réponse est unanime :

- Seule une très faible part de la richesse ainsi créée est aujourd'hui effectivement consacrée à soulager les misères du peuple. L'essentiel est utilisé pour le flicage de la population, la répression des dissidents, la propagande internationale et les comptes off-shore des hiérarques communistes corrompus.
- Les profits du tourisme sont systématiquement réinvestis dans de nouveaux programmes de bétonnage intensif du littoral qui ont pour seul intérêt de fournir des emplois lucratifs aux membres du parti communiste.
- Tout ce qui peut affaiblir le régime de Castro contribue à hâter son implosion annoncée et rapproche d'autant l'avènement de la Liberté sur cette malheureuse île.

Des intellectuels français soutiennent toujours Fidel Castro au nom de la résistance à la mondialisation libérale et à l'hyper puissance US...

D'au moins aussi grands intellectuels français soutenaient au milieu du siècle dernier qu'il ne fallait pas révéler l'existence du goulag soviétique pour ne pas « désespérer Billancourt ».
On sait ce qu'il faut en penser...l'intelligence n'excuse pas forcément la lâcheté intellectuelle.
Feu Georges Marchais qualifiait le bilan du communisme soviétique de « globalement positif » et justifiait l'intervention russe en Afghanistan au nom du même principe de résistance au libéralisme et à l'impérialisme...
En recevant Castro à l'Elysée, le défunt président Mitterrand n'a pas contribué à la grandeur de la France, patrie des Droits de l'Homme.
De la part d'un homme que l'on dit avoir été obsédé par sa gloire posthume, ce n'était pas une erreur, c'était un faute historique grave.

Castro a pour lui d'avoir libéré Cuba de la dictature de Batista qui livrait son peuple à l'exploitation des multinationales et des maffieux yankees.

C'est vrai que le régime de Batista était une dictature ignoble et corrompue.
Pour autant, faut il pérenniser une autre dictature tout aussi ignoble et corrompue au seul motif qu'elle a pris la place d'une autre ?
Que dirions nous si les successeurs démocratiquement élus de Pinochet continuaient à déporter et à torturer leurs opposants ?
Il est aisé de démontrer que l'avènement du communisme a, in fine, fait tomber le peuple cubain de Charybde en Scylla :

Sous Batista le PIB par habitant de l'île était le troisième d'Amérique latine ce qui n'était sans doute pas un résultat satisfaisant dans le contexte local de la fin des années 50, mais ce qui aurait pu servir de base à un développement économique et social appréciable.
Aujourd'hui, même en tenant compte de la quasi gratuité du logement, de l'enseignement ou du système de soins, Cuba figure sur ce critère dans le peloton de queue des pays sous-développés de la planète.

En renversant Batista, Castro s'est flatté d'avoir « fermé le plus grand lupanar des USA ». Il avait à l'époque semble-t-il raison.
Aujourd'hui, Cuba est redevenu pour une partie de ses visiteurs un haut lieu du « tourisme sexuel » ; de nombreux témoignages indiquent que la prostitution y est en constante augmentation, notamment celle des mineurs.

A l'actif de Castro on cite souvent le système de santé public ou l'enseignement.

Il est vrai que les premières années du régime ont connu de réels progrès en la matière.
De nombreux médecins ont été formés, de nombreux dispensaires et de nombreuses écoles ont été ouverts.
40 ans après, ces progrès relèvent plus de l'Histoire que de l'actualité.
Ils avaient été financés par l'URSS via l'achat de sucre à des prix très favorables avec pour objectif de créer une « vitrine sociale » du communisme dans la région.
L'aide militaire cubaine à la guérilla pro-soviétique en Angola et la fin de la guerre froide ont tari la manne disponible pour la santé et pour la formation des jeunes.
Aujourd'hui écoles et hôpitaux publics sont dans un état de vétusté accablant.
La pénurie de médicaments et de livres est criante et permanente.
Médecins et enseignants négligent leurs patients et leurs élèves, trop occupés qu'ils sont à tenter d'assurer la survie de leur famille ; avec un salaire moyen mensuel à peine supérieur à 10 $, on a peine à les en blâmer.

Fédération Liberté Chérie - 39 rue Henri Barbusse - 92000 Nanterre

et pourtant cuba continue à faire rêver... I love you


ma pomme
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Non2 le Dim 30 Mai - 22:14

Ferrat fait partie de l'histoire, Cuba fait partie du présent aussi.

Mais que de haine dans ton post ! J'ai l'impression de lire la propagande de la maffia de Miami. Voire même une réflexion de Claude Lachance sur les Haïtiens, autant de mépris ... C'est normal, en fait : Obama avait promis une normalisation des relations avec Cuba, il n'avait simplement pas précisé que ça passerait par la propagande, le mensonge et le dénigrement. Mais quelle est la crédibilité des critiqueurs, notamment lorsqu'une de leurs porte-paroles agit sans problème (y compris en mentant) depuis Cuba ?
http://www.legrandsoir.info/Conversations-avec-la-bloggeuse-cubaine-Yoani-Sanchez.html
Devant le flop, ils ont commencé à "politiser" des détenus de droit commun, mais ça n'a pas tenu à la première analyse :
http://www.legrandsoir.info/Lettre-a-Reporters-Sans-Frontieres.html
http://www.legrandsoir.info/Mensonges-et-verites-dans-la-guerre-mediatique-contre-Cuba.html

Maintenant, ils intensifient, répétant "Dash lave plus blanc". Mais ce n'est pas ça qui fera des mafias anti-castristes autre chose qu'une organisation terroriste dont le but est de déstabiliser le pays :
http://www.legrandsoir.info/Dissidents-et-Politique-a-Cuba-Temas-la-Havane.html
http://www.legrandsoir.info/Jusqu-a-quand-le-mecanisme-yankee-de-la-desinformation.html
http://www.legrandsoir.info/L-agression-terroriste-de-La-Coubre-50-ans-apres-Washington-se-tait.html

D'abord, la misère y a été grande après la chute de l'URSS, mais Cuba se relève doucement, notamment avec l'aide des pays de l'ALBA, même s'il s'agit encore d'un pays du tiers-monde. Car le blocus illégal et criminel y fait encore rage.
http://www.legrandsoir.info/Hillary-Clinton-et-la-levee-du-blocus-contre-Cuba-Essayez-pour-voir.html

Penses-tu vraiment que les devises apportées par quelques produits de luxe puissent faire une si grande différence ? Quant à l'argent envoyé par les familles, il est contrôlé par le blocus. Il y avait une limite, les médias en ont fait grand écho lorsque cette limite a été supprimée, mais ils se sont tus quand elle a été réinstaurée quelques semaines plus tard.
(j'en ai marre de rechercher des articles pour chaque sujet, j'ai d'autres choses à faire)

Plutôt qu'une planification "communiste" (socialiste en fait, pour ceux qui se souviennent encore ce que ce terme peut signifier) dont le but est la nourriture, l'instruction et les soins accessibles à tous, aurais-tu préféré pour eux une "libéralisation", une mainmise des banques avec la misère que ça engendre ?

Quant à tes sources de dissidents, ils mentent de A à Z, à moins qu'ils n'aient une notion très "financière" du mot "Liberté". La dissidence a à Cuba une grande liberté de parole, pour autant que ce ne soit pas financé par l'étranger. L'argent des maffieux cubo-étasuniens n'est accessible qu'à ceux qui acceptent de dénigrer le pays. Et ils ne sont pas si nombreux. Comme tous les autres pays du monde, Cuba a une législation qui interdit à ses citoyens de tenter de déstabiliser la pays en étant financé par l'étranger. C'est un risque dans tous les pays du monde.

Qu'est-ce que Marchais et Mitterrand viennent faire là dedans ? Si Mitterrand n'a pas honoré la France, c'est surtout en fréquentant des cagoulards, des Papon et des Bousquet ("Je fais don de ma personne au maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m'engage à servir ses disciplines et à rester fidèle à sa personne et à son oeuvre" François Mitterrand, 1943).

Que dirions nous si les successeurs démocratiquement élus de Pinochet continuaient à déporter et à torturer leurs opposants ?
C'est le cas ! Mais on n'en parle pas dans les médias que tu lis.
Mais pour Cuba, il est en tête du développement pour un pays du tiers-monde non-émergent. Et si le tourisme y est pour beaucoup, ce n'est pas le tourisme sexuel, tes sources doivent confondre avec les protectorats US d'Asie du Sud-Est.

En tous cas, c'est étonnant de voir autant de mensonges concentrés en si peu de texte. Double-Face (le successeur de Double-You) fait du gros travail avec ses propagandistes ! J'ai même plus envie de répondre à tant de vomissure.
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Loatse le Lun 31 Mai - 1:17

C'est y pas fini de râler, non 2 !!! moi un claude lachance ????...

Qu'est ce qu'un topic ou l'on entend toujours le même son de cloches ? un topic incomplet, ne crois tu pas qu'il est plus intéressant de confronter plusieurs points de vue, quitte à les "démonter" pièce par pièce...

juste avant de partir ce matin, justement j'étais tombée sur un article qui m'avait bien plu (sur kubakoetxa) et qui contrebalancait le premier...

Pour moi c'est ca l'info, on jette en vrac, on fait le tri après... histoire de se faire une idée la plus proche possible de la réalité, de démêler le vrai du faux.. on m'a toujours appris que tout n'est pas tout noir ou tout blanc...

j'avions commencé, c'est pas grave, je lis tes articles mais je ne néglige pas ceux qui ne me "plaisent pas" (qui ne vont pas dans le sens voulu) merci à toi de t'etre donné tout ce mal.

A l’arrivée à La Havane, un jeune policier scrute mon passeport tout neuf et
électronique, comme il se doit. Il me fait signe : « Enlevez vos lunettes ! » J’enlève
mes lunettes sans sourire, me souvenant des recommandations. Il me regarde à
nouveau et tout à coup, convaincu que je suis bien la personne sur la photo, il
pousse une sorte de petit cri de joie : « Si ! » et me fait signe de passer en me
souhaitant bon séjour. « La police cubaine, elle ne rigole pas ! », on m’avait dit. A ce
niveau-là du voyage, ça se présentait plutôt bien mais il y avait encore la douane à
passer. Le douanier est à quelques mètres devant nous. Je m’aperçois que nous
avons rangé nos passeports après le passage devant l’officier de l’immigration. Je
dis à mon mari : « Ressors les passeports, il va à nouveau falloir les montrer ». Il
commence à ouvrir son bagage à main. A ce moment, le douanier nous fait signe :
« Passez ! » Pas de présentation de passeport. Cuba, m’avait-on dit, est un état
policier...
La police cubaine, nous l’avons rencontrée à chaque coin de rue, disponible,
souriante, toujours prête à nous indiquer un chemin parfois bien difficile à trouver
dans des villes inconnues ou sur des routes sans panneaux de direction... Un jour,
nous nous sommes arrêtés pour demander notre chemin sur l’autoroute et les deux
policiers que nous avons abordés nous ont demandé si nous pouvions les
rapprocher. Nous les avons donc pris à bord de notre véhicule. Ils parlaient peu mais
ils ont répondu à toutes nos questions et nous ont chaleureusement remerciés. Sur
une autre autoroute, on nous a arrêté pour contrôler les papiers de notre véhicule :
un contrôle rapide, sans problème . Mais nous n’étions pas là au bout de nos
surprises et il fallait bien qu’un beau jour les choses se gâtent puisque Cuba est un
état policier où la répression est constante. Cet incident se produira deux fois en
quelques jours...
Nous arrivons donc sous un pont où plusieurs voitures sont arrêtées. L’une d’elle est
en feu, il en sort une épaisse fumée aux reflets métalliques. Un policier nous fait
signe de nous arrêter un peu plus loin. « Sortez du véhicule. Ouvrez la malle, fermez
toutes les fenêtres , éloignez-vous du véhicule». Nous nous exécutons sans
comprendre. Un autre arrive alors, armé d’un bazooka impressionnant, se dirige vers
la voiture. Nous regardons d’un air inquiet. Il pointe l’engin vers l’intérieur du
véhicule. Il en sort une épaisse fumée. L’individu alors s’en va et nous pouvons voir
sur son dos l’inscription « Minsat » (ministère de la santé). C’était une fumigation
destinée à détruire les larves du moustique Aedes aegypti responsable de la
dingue...
La police cubaine, on nous l’avait bien dit, elle ne rigole pas... les moustiques, le
savent bien !
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Non2 le Lun 31 Mai - 2:50

Je veux bien échanger des points de vue, pas partager des flopées de mensonges comme ceux que tu as présenté. Face à ça, qu'espérais-tu comme réaction ? On ne sait pas discuter avec des menteurs. S'ils se contentaient d'être des propagandistes, on pourrait, mais face à la plus évidente mauvaise foi, non. Et on est inondés de ça pour le moment.

Je pourrais citer des anecdotes dans lesquelles Cuba peut sembler "le mauvais partenaire", à l'inverse de l'exemple que tu cites ici. Mais je n'ai pas non plus le temps de rechercher. J'ai des problèmes à résoudre ici, pas là. Désolé.
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi sommes nous si endettés ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum