Le monopole du pissenlit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le monopole du pissenlit...

Message  Loatse le Mar 6 Avr - 6:20

"Solutions locales pour un désordre global", le film documentaire de Coline Serreau sera demain en salles...



La réalisatrice présentant son documentaire au 13 heures m'a appris quelque chose qui me parait énorme et injuste et que j'ignorais complètement, que beaucoup d'entre nous ignorent je pense...

Acheter ses semences est OBLIGATOIRE.. ce que la nature donnait gratuitement (des graines), l'industrie l'a récupéré.. c'était gratuit nous dit Coline Serrault, et le manque à gagner pour les marchands auraient été collosal si chacun prenait ce que la nature a mit à notre disposition gratuitement sans contrepartie au monde du commerce..

Ces semences dont ont été depuis, modifiées génétiquement, (ce qui permet je pense d'apposer un brevet et donc d'en revendiquer la propriété exclusive et par voie de conséquence d'en interdire la libre utilisation).. donc si je comprend bien, , on ne peut utiliser les graines d'un melon de chez Plantaland sans enfreindre la loi, il faut racheter les semences pour en cultiver de nouveaux...

(un peu comme avec les roses je crois..)

Quelqu'un en sait-il un peu plus ???
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monopole du pissenlit...

Message  Non2 le Mar 6 Avr - 9:31

Le tout est une question de variétés. Généralement, lorsqu'une plante fournit des graines, des fruits, c'est simplement parce que la plante a été polénisée. Le truc, c'est qu'on ne peut jamais savoir si elle a été polénisée par la même variété de l'espèce. Ainsi, la graine, le pépin, le noyau sera d'une variété inconnue, souvent hybride.

Pour obtenir toujours la variété désirée, on sélectionne les hybrides voulus et on en fait des croisements qui donnent toujours le même résultat. C'est ce qu'on appelle des hybrides F1, ceux qui sont les plus courants dans le commerce et qui sont enregistrés un peu comme des marques.

L'avantage est pour les agriculteurs d'avoir toujours la variété voulue, avec un rendement moyen connu et des débouchés commerciaux plus sûrs. Pour le particulier c'est d'avoir toujours la même jolie petite fleur jaune à bords bordeaux qui fleurit toujours au même moment avec beaucoup de pétales (fleurs doubles). Pour le semencier, l'avantage est évident, c'est de faire de l'argent avec ce que la nature donne gratuitement.

L'inconvénient est une uniformité là où la nature prévoit la variété. C'est une perte de biodiversité qui n'est pas anodine, car sur un sol, plus le nombre de variétés de plantes est grand, mieux les plantes sont capables de se défendre contre les agressions, tant climatiques que biologiques (pucerons, champignons, ...). Donc, ce manque de défenses d'une zone qui comprend peu d'espèces et de variétés (surtout la monoculture industrielle, mais aussi les jardins) implique l'utilisation de grandes quantités de pesticides et d'engrais.

Si le sujet t'intéresse, il y a un article en deux parties qui est sorti il y a peu, qui répondra à tes questions mieux que je ne le ferais et qui est fort bien fait sur le sens des mots et leur utilisation par rapport aux cultures :
http://www.article11.info/spip/spip.php?article745
http://www.article11.info/spip/spip.php?article748

Par contre, je n'ai jamais entendu dire qu'il était obligatoire d'acheter ses semences, et ça me parait vraiment excessif. Ce qu'il y a par contre, c'est l'obligation pour la vente de plantes destinées à la consommation de se limiter aux espèces et variétés prévues dans le code relatif à la santé publique, pour éviter de mettre sur le marché des variétés qui seraient impropres à la consommation. Bien sûr, si ça a été fait dans de bonnes intentions au départ, il n'empêche que les semenciers se servent de ça pour s'approprier le vivant et couler ceux qui veulent promouvoir les anciennes variétés (comme le procès contre Kokopelli par exemple).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monopole du pissenlit...

Message  Loatse le Mar 6 Avr - 20:29

En gros c'est un peu le même système d'aliénation que celui qui pousse l'eleveur de bovins à acheter des céréales pour ses vaches afin de rester compétitif, alors que cela l'endette un peu plus..en plus de l'installation pour maintenir les dits bovins à l'étable et les engraisser plus vite..

de plus l'abomination c'est que l'estomac du bovin n'est pas fait pour la céréale.. donc comme je l'ai vu dans un reportage, on habitue la bête en mélangeant du fourrage au début pour progressivement arriver au "tout céréales"..

et comme le cours du marché du blé est fluctuant (très), ainsi que le cours de la viande.. voilà comment le monde agricole se retrouve dépossédé de sa liberté pour pouvoir survivre...

une abbération notre système ! et comme le disait donc la réalisatrice dans son speech de présentation du docu film, le risque est grand que nous ayons à faire face à de gros problèmes dans les temps qui viennent pour nous nourrir..

Sur ce, je file au marché c'est le jour ! vais questionner le paysan tiens sur les semences Wink
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monopole du pissenlit...

Message  Non2 le Mar 6 Avr - 20:38

Ça participe exactement du même procédé, en effet. :evil:
Pour ma part, je vais m'occuper de mes arbres. Bonne journée. Wink
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monopole du pissenlit...

Message  Invité le Mar 6 Avr - 20:43

Acheter ses semences est OBLIGATOIRE.. ce que la nature donnait gratuitement




Bonjour mes frères, bonjour mes soeurs,

Genèse 3:15

Quand on étudie de plus près la Sainte Parole, il est donc impératif de bien faire attention à la traduction de certains mots. Le premier et meilleur exemple est en Genèse 3 : 15 "Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence : elle (semence) te brisera la tête, et tu briseras son talon". :D



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monopole du pissenlit...

Message  Invité le Mar 6 Avr - 20:48

Sur ce, je file au marché c'est le jour ! vais questionner le paysan tiens sur les semences

Je prie pour toi ma fille



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monopole du pissenlit...

Message  Loatse le Mar 6 Avr - 23:55

pas eu le temps de faire causette sur la provenance des p'tites graines, suis arrivée trop tard; c'était le coup de bourre.. Donc je suis allée à l'essentiel et pour extirper un poireau dans toute cette bousculade, c'est un vrai challenge ! bordu, faut en vouloir...je suis sur les rotules là geek

Suspect What a Face clown
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monopole du pissenlit...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum