Porté disparu : le service public..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Porté disparu : le service public..

Message  Loatse le Jeu 11 Fév - 13:06

En circulant sur youtube je suis tombée sur cette vidéo.. tombée est bien l'expression qui convient, je ne savais pas que c'était à ce point là en belgique... et surtout que la manière de procéder a été exactement la même que chez nous...

Si mes calculs sont bons, les nouveaux "facteurs belges" seront payés, à raison de 8,40 euro brut de l'heure en travaillant six jours sur 7, la somme de 450 euro net/mois approx. si l'on prend en compte les même cotisations sociales que chez nous :affraid: ... et ils gagnent combien les facteurs officiels de la poste belge ??? Suspect

avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Non2 le Jeu 11 Fév - 14:07

Oh, la poste ! ... Il y a longtemps qu'ils ont entrepris de la démolir.

Ça a commencé il y a des années, sans que personne ne s'en rende vraiment compte. Ils ont commencé par une chose sur laquelle personne ne s'opposait, le changement d'uniforme. Leurs tenues, petit à petit ont ressemblé aux vêtements de tout le monde, jusqu'à ce qu'il ne soit même plus obligatoire, de sorte que plus personne ne savait dire "celui-là, c'est le facteur qui passe chez moi".

Du coup, personne ne s'en est aperçu quand les facteurs ont commencé à changer régulièrement. Ils sont maintenant presque tous sous contrat à durée très limitée, à l'exception de quelques anciens qui n'attendent plus que leur pension.

Pendant ce temps, ils ont été forcés de faire remarquer par lettre des services postaux aux gens (surtout des petits vieux) qui recevaient encore leurs revenus par chèque postal qu'ils constituaient un danger pour les facteurs et une ruine pour l'état, hélicoptères de la police à l'appui le long des tournées.

Il y a aussi "géorooute", le logiciel qui comptabilise le temps des tournées. Ils ont x secondes pour déposer le courrier dans les boîtes, peu importe l'écartement entre les maisons. A part en ville, il n'y a pratiquement plus de facteur qui fasse sa tournée à pieds, c'est devenu quasi impossible.

La banque de la poste a été bouffée en grande partie par le privé. L'an passé, ils ont supprimé les 8/10 des agences, pour "rentabiliser" les services. Donc, non seulement les postes sont loin de chez sooi, mais en plus il faut s'attendre à des files pas possibles. Dans le même temps, des "points-poste" ont été ouverts dans des grandes surfaces. Donc le risque, si on a besoin de deux services postaux différents, de devoir aller pour l'un dans un magasin, et pour l'autre à la poste.

Dans le même temps, les facteurs étaient obligés d'accepter des postes parfois bien loin de chez eux. J'en ai eu un qui venait de Charleroi.

Maintenant, tu m'apprends qu'ils vont la privatiser totalement. Oui, "tu m'apprends", parce qu'ici, pour avoir des renseignements, il faut attendre que ce soit trop tard pour agir. :twisted:


Edit : deux articles trouvés :
http://www.lcr-lagauche.be/cm/index.php?view=article&id=1554%3Aprivatisation-postale-europeenne-les-postiers-paient-partout-la-facture&option=com_sectionnav&Itemid=53
http://pierre.eyben.be/article365.html
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Loatse le Ven 12 Fév - 0:59

Elle est belle, l'Europe !!! Sad

Lors de ma formation à la Poste (jadis PTT), dans les années 80, en arrivant le matin vers 8h00, je croisais les facteurs, ils étaient déjà là depuis 2 bonnes heures à effectuer le tri du courrier par quartier avant de prendre "leur célèbre voiture de fonction jaune" pour la tournée qui se finissait vers midi, parfois un peu plus tard..

Les salaires à l'époque était intéressants, même pour les débutantes comme moi sans titularisation (elle était donnée au bout de 2 ans)... en tant que gérante d'agence postale perdue dans les montagnes des Alpes de haute provence (lol), j'avais droit à un logement de fonction, des primes diverses, un intéressement sur la vente des timbres aussi...

Quelques uns de mes amis de jeunesse aussi rentrèrent à la poste, à Paris, Ca se fêtait cela, on était content pour eux qu'ils aient un emploi stable, avec possibilité d'évolution interne au sein de l'établissement, Bref, c'était comme gagner au jackpot... :D

A croire qu'aujourd'hui c'est une tare que d'espérer la sécurité de l'emploi et un salaire décent... non compétitif ??? mon oeil ! La poste ne perd pas d'argent avec tous les produits dérivés qu'elle a mis en place et les services financiers... C'est la politique du plus, toujours plus et à moindre coût...

CA NE PEUT PLUS DURER !!! :evil:

J'espère que chez toi Gabier, la mobilisation pour le service public sera à la hauteur de vos attentes, à vous les usagers et aux postiers... tiens nous au courant s'il te plait...
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Non2 le Ven 12 Fév - 1:39

En Belgique ? Tu ris ou quoi ? La mobilisation est dix fois plus forte en France que partout ailleurs, sauf peut-être les pays méditerranéens (Grèce, Espagne, Portugal). Ici, la moindre petite association de quartier est infiltrée par les politiques, les bobos soixante-huitards ou les flics, et les gens ne savent plus que baisser la tête en espérant que le prochain coup ne sera pas sur eux. :x
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Invité le Ven 12 Fév - 11:50

Le programme de destruction ( " politiquement correct" nommé , améliorer, adapter ou moderniser clown ) de la fonction publique n'a rien de surprenant. Il n'est que le prolongement de l'ultraliberalisme planifié en Europe par Margareth Thatcher et ailleurs par Ronald Reagan. Il n'y a rien de surprenant à ce que leur disciples, au sens noble du terme, que sont Sarkozy , Angela Merkel, le néerlandais Jan Peter Balkenende, Jose Manuel Barroso etc.. poursuivent sur la trace de ces deux enflures. Ce qui me les brise au plus haut point , pour ne pas dire autre chose , c'est le masochisme des électeurs. Plus on leur met profonde plus ils aiment !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Non2 le Ven 12 Fév - 13:42

Ils ont bon dos, les électeurs ! Ils ont le choix entre quoi et quoi ?

Ce qui serait bien, ce serait des référendums de mi-mandat, avec lesquels la population pourrait confirmer ou virer les élus de tous niveaux, en fonction de leurs actes. Mais ce genre de choses n'existe pas en "démocratie", ça n'existe que dans les "épouvantables systèmes populistes" de Chavez et Morales ...
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Loatse le Sam 13 Fév - 1:12

Y'avait tellement peu de choix que j'ai du voter pour bécassine (ségolène) pour faire barrage Rolling Eyes .. pour des prunes en plus.. Sad

alors je me pose la question suivante, ou bien une majorité de francais (ouvriers compris) ont été hypnotisés ou bien ils croyaient au père noel, ou bien ils ont tiré à pile ou face... Suspect

La phrase de notre candidat président qui a dû tilter : "je ne laisserai personne sur le bord du chemin !"...

....... je le pousserai dans le fossé.......... :D

Le francais est d'un naturel confiant, l'a du penser : "tiens v'là un brave homme qui se soucie de nous."........... :P
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Invité le Sam 13 Fév - 1:51

Ils ont bon dos, les électeurs ! Ils ont le choix entre quoi et quoi ?


Je reste vraiment perplexe par cette question ! Il n'y aurait rien ? Meme pas un p'tit bulletin blanc ? Qui pourrait devenir majoritaire dans l'urne et suffisant pour faire réfléchir les pros de la politique ? Accepter qu'il n'existe pas d'autre alternative et se résigner me parait bien plus irresponsable que de faire preuve d'un "civisme" dans une prétendue démocratie (question bien vaste ).

ça n'existe que dans les "épouvantables systèmes populistes" de Chavez et Morales ...

Une opinion qui peut se discuter...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Non2 le Sam 13 Fév - 3:58

Compte le nombre de gens qui jouent au lotto, et tu auras une idée du nombre de ceux qui croient au père noël ... pale

sijeveux a écrit:
ça n'existe que dans les "épouvantables systèmes populistes" de Chavez et Morales ...

Une opinion qui peut se discuter...
En tenant compte de la phénoménale quantité d'ironie contenue dans ces guillemets ! Smile
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porté disparu : le service public..

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum