La ville paisible...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La ville paisible...

Message  Loatse le Dim 2 Sep - 2:47



"Marseille est-elle à feu et à sang ? Non, a répondu le préfet délégué Alain Gardère sur l’antenne de RTL, c’est plutôt « une ville paisible ».

J'aimerais donc savoir statistiquement, quel risque mes mômes avaient elles de se retrouver confrontées de manière directe ou indirecte à la délinquance à Marseille ?

Mon aînée s'y trouvait il y a trois ans de cela pour ses études d'orfèvrerie.. Son lycée jouxtait le port de frêt, là ou a eu lieu un braquage de fourgon blindé à l'arme lourde qui fit voler en éclat les pare brises des passants en voitures, criblant au passage les tôles de balles..

C'était alors l'heure de la pause cigarette, seul son camarade de classe se trouvait non loin des lieux et assista à ce spectacle désolant.. (comme quoi fumer.... geek )

Logée dans le quartier, ma grande fille un soir de printemps alors qu'elle se trouvait devant la fenêtre de la salle à manger fut surprise par des détonations très fortes venant de devant la maison... "Eloigne toi de la fenêtre !" lui jeta sa colocataire apparemment habituée à ce "genre de désagrément".. (mode ironique)

Ainée qui, quelques années plus tard, se retrouvera nez à nez à Toulon avec des truands (que l'on dit venir de marseille) armés jusqu'aux dents des mêmes armes de guerre (kalachnikov/uzzi lors du braquage de la bijouterie dans laquelle elle travaillait..

Puis ce fut ma cadette qui partit étudier dans la "ville paisible".. ce qui lui coûta un portable volé à l'arraché et quelques frayeurs (traduire : "j'en pleurais presque tellement j'avais peur") lorsque loupant le dernier bus, celle ci dû faire à pied le trajet métro domicile alors que la nuit était tombée..

Elle ne fut "que" harcelée... rien de grave ! (mode ironique)

Puis ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase déjà bien plein lorsque en pleine journée tandis qu'elle marchait dans son quartier (le 14ème) retentirent des bruits de rafales d'arme à feu... Non loin un dealer venait de se faire descendre à la kalachnikov dans sa voiture...( le 14ème réglement de compte en 8 mois !) Il s'en fallait de combien ? 3 minutes ? 4 ? que ma gamine se soit trouvée sur les lieux risquant au passage de se prendre des balles perdues ?

Une "incivilité "quoi ! (mode politiquement correct)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/30/01016-20120830ARTFIG00708-la-derniere-fois-ils-sont-arrives-a-quatre-avec-des-fusils-a-pompe.php

Il y a de cela quelques week end, à peine rentrée à Toulon, celle ci reçut le coup de fil de l'une de ses amies.. 3/4 d'heure après avoir quitté son quartier marseillais, un bus y était incendié !

Et qu'apprend t'on aux gamines comme la mienne dans la ville paisible ? Que leur dit on pour les "rassurer" ?

" Quand tu entends des coups de feu tout près, jette toi tout de suite au sol ! "

Voilà ce que son père et moi lui disons, comme s'il était normal en france de se conduire comme si nous étions dans un pays en guerre, comme si il était dans l'ordre naturel des choses en se promenant d'entendre non pas le bruit de la ville (je ne dis pas les petits oiseaux heing) mais des fusillades..!!!

Est ce normal que votre môme, auprès de qui on fait part tout de même de son inquiétude au point d'en écrire un article quand au manque de sécurité dans ces quartiers, vous réponde, agacée :

"c'est rien, maman, ce n'est qu'un règlement de comptes ! " What a Face

Et que dire du silence, de ce désintérêt apparent des médias et du gouvernement sur ce que vivent au quotidien les pauvres gens honnêtes (j'ai hésité à l'écrire, ca m'a fait l'effet d'un gros mot ou de quelque chose de non-politiquement correct cet adjectif " honnête"), ces gens qui ne dealent pas, ne braquent pas, ne brulent pas les voitures de leurs voisins (mais voient les leurs réduites en cendres parfois) et qui vivent eux dans les cités de ces quartiers nord ?

Je passe sur sa copine qui s'est "juste faite" tabassée à coup de poings dans un petit village varois tranquille par un type qui "ne voulait" que lui arracher sa chaine en or... celui ci d'ailleurs n'a menacé d'un couteau que les jeunes qui voulait intervenir... (on en est là : que ce soit le vol du portable ou l'arrachage d'un collier à dire : surtout ne résiste pas, vaut mieux dire adieu à son "collier, portable, porte monnaie" que de recevoir un coup de couteau !)

J'ai vécu 15 ans dans une grande ville : Paris. Comme toutes les parisiennes je prenais métro et bus parcourant la capitale comme d'autres vont au marché du coin... connu une époque ou il n'y avaient pas de gendarmes armés de mitraillettes dans le métro et devant les sites touristiques.. A part mai 68 que j'ai vécu du dedans (quartier latin) tout en respirant les effluves de gaz lacrymogènes - qui nous obligeaient à nous déplacer sur les boulevards le nez recouvert d'un mouchoir - , à part une rencontre dans les couloirs du métro à Vincennes avec un exhibitionniste qui nous a fait à ma copine et moi même le coup du " coucou regarde mon zizi !" Rolling Eyes

A part cela, je n'ai jamais, mais jamais entendu le bruit d'un fusil (et encore moins mitrailleur), jamais je ne me suis faite arrachée mes gourmettes et chaines en or, ni mon porte monnaie, JAMAIS JE N' AI EU PEUR ! Jamais malgré le grand banditisme de cette époque qui sévissait dans les grandes villes, mes parents n'ont eu à me dire : " si tu entend un bruit de balles couche toi par terre"...

est ce normal qu'une génération plus tard, nos gosses ne connaissent plus ce sentiment de sécurité ???????

Je suis en colère ! Très !

Il y a trente ans, les truands étaient plus âgés, plus structurés qu’aujourd’hui. La plupart étaient issus des milieux pauvres, mais dès qu’ils le pouvaient, ils s’en échappaient pour les beaux quartiers. Ils avaient alors pignon sur rue : bars, salles de jeux, sociétés en tous genres… Il était donc plus facile de les surveiller. C’était un milieu que la police pouvait pénétrer, même si quelques poulets s’y sont brûlé les ailes. Comme aujourd’hui, les clans éliminaient la concurrence ou ceux qui leur « avaient manqué », ou les jeunots qui venaient marcher sur leurs plates-bandes. Une bonne partie de ces meurtres ne rentraient d’ailleurs pas dans les statistiques pour la bonne raison que l'on ne retrouvait pas toujours les corps.

À l'époque, les voyous ne se servaient pas de la mythique Kalachnikov. Non, les truands préféraient le pistolet .11,43 ou encore le fusil à pompe...

http://moreas.blog.lemonde.fr/2012/09/01/marseille-vous-avez-dit-guerre-des-gangs/


sur le sujet :

http://www.20minutes.fr/article/994885/tout-comprendre-question-securitaire-marseille


Dernière édition par Loatse le Dim 2 Sep - 8:53, édité 1 fois

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville paisible...

Message  Non2 le Dim 2 Sep - 6:10

Marseille a toujours été une plaque tournante du milieu et des intérêts financiers et politiques. Quoi de mieux qu'une violence extrême, insupportable, qu'on a laissé aller volontairement, pour que finalement, ce soient les gens eux-mêmes qui demandent la répression et acceptent la militarisation ?

Rien de neuf sous le soleil ... Crying or Very sad

Tiens, l'exemple des années 1947-1950, parmi tant d'autres possibles


Briseurs de Grève, "milieu", CIA et FO à... par salahddin2
http://www.dailymotion.com/video/xlq4v7_briseurs-de-greve-milieu-cia-et-fo-a-marseille-1947-et-1950-une-video-actu-et-politique_news

Edit : malheureusement, il n'y a plus aujourd'hui de syndicat digne de ce nom.

Edit 2 :
Je viens de retrouver le sujet où tu en avais parlé sur la planque, le mardi 01 Juin 2010 : http://www.lerafiot.net/t1817-marseille-la-ville-ou-il-ne-fait-pas-bon-vivre
On ne s'ennuie pas à marseille, il y a toujours de l'animation... puis les plages, les petits restos pas cher ou l'on mange bien et si vous avez la tchatche et l'occasion de papoter avec le chef cuistot, on vous ressert une grosse portion de carpaccio frites et l'on vous offre le dessert (si, si !).. Idem chez le libanais du coin qui, si vous passez devant chez lui l'après midi vous offre le thé et les patisseries orientales.. bref, une ville très conviviale

Mais il y a aussi les dessous moins glorieux... Depuis 2 ans, fille ainée fait ses études dans un lycée à marseille. La première année, en coloc dans le quartier appelé "le panier", des coups de feu furent tirés en bas de l'immeuble.. l'avions pas l'habitude, fille qu'on lui dise comme si cela était normal... "éloigne-toi des fenêtres !!!"

Hier, enfin période des examens.. Fille prend son train, arrive à marseille, passe par le port marchand, puis rentre dans le lycée qui se trouve à coté et c'est alors que j'apprend à la radio, le braquage du fourgon blindé à coups de kalashnikov et d'explosif à cet endroit là :Lance flamme: . en pleine circulation.. Quelques marseillais malchanceux voient les balles voler à coté de leurs têtes, leur pare brise exploser.. Fille me dit : y'a un pote qui vient de remonter de fumer sa clope tout content, il a pris plein de tofs du braquage................ :affraid:

je remercie le ciel que fille ainée ne fume pas... :cédémalad:

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville paisible...

Message  Loatse le Dim 2 Sep - 9:51

Interssante la vidéo

Toutefois ces guerres de territoires que se livrent les dealers, ces braquages ne sont pas le fait des politiques mais de gangs qui ressemblent beaucoup à ceux que l'on retrouve aux états unis...

La différence, et elle est de taille est que ceux ci sont en possession d'armes de guerre.. Que la réhabilitation des quartiers (comme à Nice pour l'Ariane) ne résoud en rien le problème que causent ces truands ( je n'utilise pas le mot "jeunes" heing) qui préfèrent gagner jusqu'à 30.000 euros/jour (selon les médias) que de travailler comme salariés en entreprise.. que des mômes de 12 ans préfèrent également gagner 50 euros/jour comme guetteur que de bosser à l'école, apprendre un métier..

Leur idéal n'est pas social, n'est pas politique, les autres ils s'en foutent !.. leur idéal, LEUR CHOIX DE VIE c'est posséder une voiture de sport, une rolex, devenir de vrais capitalistes..

La pensée de gauche déresponsabilisera toujours ceux qui agissent ainsi, leur trouvant mille excuses qui ne tiennent pas la route puisque tous les habitants des cités ne suivent pas le chemin de la délinquance, loin de là...

Quand un petit vieux se fait frapper puis dépouiller par une dizaine de racailles, de plus en plus jeunes, ce n'est pas la cia ni la mafia, ni les politiques qui les poussent à agir comme ça.. !

tu dis

Quoi de mieux qu'une violence extrême, insupportable, qu'on a laissé aller volontairement, pour que finalement, ce soient les gens eux-mêmes qui demandent la répression et acceptent la militarisation ?

Justement non.. La militarisation, les politiques valls et autres ne veulent pas en entendre parler.. une élue marseillaise seule, qui connait bien ces quartiers à émis ce souhait en constatant que la situation s'aggrave de plus en plus..

Quand à la police (en nombre restreint depuis la politique budgétaire en mode coupe dans l'essentiel de sarko) tu sais bien qu'elle se fait maintenant tirer dessus... comme les pompiers, les ambulanciers se font caillasser, comme les chauffeurs de bus qui depuis une vingtaine d'années se font attaquer régulièrement...

Quand ce ne sont pas les médiateurs...
http://www.europe1.fr/Faits-divers/Grigny-trois-mediateurs-de-bus-agresses-1216501/

Maintenant si tu es convaincu que tout ceci n'est que manipulation de la CIA, qu'il y a infiltration c'est que tu es atteint de complotite aigue... un peu comme les mecs qui voient un agent du mossad derrière chaque pamplemousse en provenance d'israel..

je n'ai plus qu'à te feliciter non2.. tu as réussi en un post à déresponsabiliser les truands.. ne te reste plus qu'à leur porter des oranges en prison (à ceux qui ne sont pas deceded) en leur faisant un speech sur les immondes ricains qui ont dû leur forcer la main pour vendre du shit et le libéralisme qui les a entrainé, les pauvres petits sur cette pente regrettable...

et comme d'hab pas un mot pour les victimes, les habitants qui vivent dans ce climat.. A force de tout politiser, le coeur devient sec comme de la pierre on dirait..enfin non, les mecs comme toi réservent leur compassion pour les merah et consorts...

on croirait vraiment lire rue 89 tiens !

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville paisible...

Message  Non2 le Dim 2 Sep - 11:01

1.- Personne n'a parlé du mossad ici

2.- La CIA est nommée dans la vidéo, ce qui est juste puisqu'à l'époque, les USA avaient passé un deal avec les mafias pour leur aide dans le débarquement en Sicile contre la libération de Lucky Luciano (nommé dans la vidéo), et que jusqu'en '50, ces mafias avaient un contrat pour éliminer l'influence des communistes chez les dockers. Pour le reste, l'actualité, la CIA n'est pas mentionnée.

3.- Ce n'est pas parce que la politicaille (socialistes compris) nie vouloir donner autorité à l'armée que ce n'est pas leur but à plus long terme, pour l'instaurer quand l'idée aura fait son chemin dans la tête de suffisamment de gens.

4.- En niant l'influence de la doctrine capitaliste et de leurs politiques antisociales sur les voyous de ces quartiers (et pourtant tu dis toi-même qu'ils ne visent que la rolex), c'est pire que de ne pas parler de leurs victimes, c'est laisser faire le système qui met en place cette insécurité. Bravo !

Quant à ton insulte, je préfère ne pas y répondre.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville paisible...

Message  Loatse le Dim 2 Sep - 23:20

3.- Ce n'est pas parce que la politicaille (socialistes compris) nie vouloir donner autorité à l'armée que ce n'est pas leur but à plus long terme, pour l'instaurer quand l'idée aura fait son chemin dans la tête de suffisamment de gens.

Quand bien même, ca serait un crime de sécuriser les quartiers quand la police elle même ne peut plus faire son travail sans se faire tirer dessus comme des lapins ? quand en france il y a des zones de non droit ?

Cela te parait une situation normale ? la réalité elle est tellement obcène qu'on préfère fermer les yeux, crier "au complot mondialiste" plutôt que de s'indigner de ce que vivent les gens dans ces cités..

y'a même pas besoin de couvre feu, passé une certaine heure c'est désert dehors...les gens n'osent pas sortir.. j'imagine que toi tu peux sortir le soir ?

Le capitalisme n'existait pas dans sa forme actuelle au moyen âge pourtant il existait déjà des truands (des coupes jarrets) qui préfèraient vivre de larcins que travailler... mais ils ne tenaient pas en otages des quartiers entiers... !

Le système a bon dos...il explique tout, il excuse tout, il permet de déresponsabiliser ceux qui ont décidé de te pourrir la vie pour en faire des victimes de la société... bonjour l'inversion des valeurs !

Non je ne t'insulte pas (ou ca ?), je râle ! T'imagine même pas que je tremblerais comme une feuille jour et nuit si ma môme vivait dans une de ces cités.. je la croyais relativement en sécurité dans le 14ème et je m'aperçois que cela a gangrené toute la ville..

30 douilles de kalach ont été retrouvées par la police lors du réglement de compte sur les boulevards l'autre jour... 30 !

Mais bon, je suppose que c'est plus confortable intellectuellement de penser que "quelqu'un" tire les ficelles.. le NOM, la CIA, les politiques, la gauche, la droite etc....

Il y arrive un moment, il ne faut plus chercher à comprendre, mais agir ! manque de bol, on a été tellement loin dans l'humanisme bisounours de gauche avec sa défense de "l'opprimé" et de la "victime de la société" qu'on en arrive à ce que des gendarmettes se fassent assassiner par crainte de sanctions...

On en arrive à ce qu' un bijoutier qui tire sur un mec armé qui le braque se retrouve en garde à vue...

Tiens, la voilà notre France ce qu'elle est devenue, voilà ce que vivent les "petites gens" que tu tiens, que vous tenez à gauche pour quantité négligeable.. on ne parle pas d'idéologie là, on se situe dans l'humain, dans la vie bien réelle de tous les jours et moi quand je m'adresse à l'humain non2, c'est le militant non2 qui me répond... c'est du froid, de l'analytique, du pragmatisme, du prêt à penser orienté en mode " c'est pas ma faute m'sieur" mais ce n'est pas toi...

Elle est ou ta personnalité, ta pensée propre là dedans, dans ces posts ? il est ou "non2", que quand je te lis j'ai l'impression de lire un copié-collé d'un argumentaire de rue 89, ce machin dans lequel si tu n'es ni rom, ni chomeur, ni sans papier tu peux crever ?


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville paisible...

Message  Non2 le Lun 3 Sep - 5:04

Loatse a écrit:Quand bien même, ca serait un crime de sécuriser les quartiers
Un crime, sûrement pas, c'est même un des premiers devoirs d'un état. Mais c'est un travail de police, pas une affaire militaire.

Là où je m'insurge, c'est quand ce genre de situation est utilisée pour policer la société entière plus que pour maintenir l'ordre. A moins que tu n'aies pas remarqué que la société est de plus en plus fliquée ....

Loatse a écrit:Cela te parait une situation normale ?
Oui et non.
Non parce que c'est justement là qu'on voit l'abandon de sa tâche par l'état.
Oui parce qu'une situation qu'on laisse pourrir finit toujours par déborder, un peu comme une marmite qu'on laisse sur le feu sans surveillance.

Loatse a écrit:Le capitalisme n'existait pas dans sa forme actuelle au moyen âge pourtant il existait déjà des truands (des coupes jarrets) qui préfèraient vivre de larcins que travailler... mais ils ne tenaient pas en otages des quartiers entiers... !
Quel raccourci ! Avaient-ils d'autre choix pour survivre, la plupart du temps ? Avaient-ils droit à des allocations de survie ou quelque chose du genre ? Le capitalisme n'existait pas encore comme maintenant, mais l'oppression des plus nantis sur les plus pauvres était déjà bien réelle, et souvent pire que maintenant. Et les chefs de bandes ayant mainmise sur les villages et quartiers étaient appelés "seigneurs".

Tant qu'on y est, parle-moi des chauffeurs ou des bandits de grand chemin, mais pas des coupe-jarrets : ceux-ci étaient les éléments de la piétaille les plus habiles à se faufiler entre les pattes des chevaux pendant les batailles, pour en couper les jarrets et affaiblir la cavalerie ennemie, il ne s'agissait pas de malfaiteurs au sens légal du terme.

Loatse a écrit:Le système a bon dos...il explique tout, il excuse tout, il permet de déresponsabiliser ceux qui ont décidé de te pourrir la vie pour en faire des victimes de la société... bonjour l'inversion des valeurs !
N'inverse pas les verbes "permettre" et "utiliser", s'il te plait.

Loatse a écrit:Non je ne t'insulte pas (ou ca ?), je râle !
Quand tu dis :
Loatse a écrit:tu as réussi en un post à déresponsabiliser les truands..
...
on croirait vraiment lire rue 89 tiens !
1.- Je ne déresponsabilise personne, je responsabilise aussi ceux qui se cachent derrière les fauteurs de troubles. La responsabilité des premiers n'est pas moindre parce qu'il y a autre ou pire qu'eux.

2.- Je n'ai strictement rien à voir avec cette émanation du nouvel-obs'. Là, c'est à mon sens vraiment une insulte directe. Et tu remets ça ce coup-ci.

Loatse a écrit:T'imagine même pas que je tremblerais comme une feuille jour et nuit si ma môme vivait dans une de ces cités.. ...
Si, j'imagine très bien ! J'ai vécu quelques années dans un quartier où je me suis trouvé plus d'une fois avec un flingue devant le nez, et je peux t'assurer qu'à ce moment-là, on ne se dit pas "oh, ce n'est qu'un colt 38, pas grave, ce n'est pas un fusil-mitrailleur".

Loatse a écrit:Mais bon, je suppose que c'est plus confortable intellectuellement de penser que "quelqu'un" tire les ficelles.. le NOM, la CIA, les politiques, la gauche, la droite etc....
Ça n'a rien de confortable, mais il suffit de se rendre compte que depuis 1840 au moins (1e guerre de l'opium pour morceler la Chine), les trafics de drogues, d'armes et d'argent ont toujours été utilisés pour déstructurer des sociétés qu'on veut soumettre. Toujours, je ne connais pas d'exception. Ce n'est pas du confort, ni même du complotisme, c'est de l'histoire.

Loatse a écrit:Il y arrive un moment, il ne faut plus chercher à comprendre, mais agir !
Comment veux-tu agir efficacement sans comprendre ce contre quoi il convient de lutter ? Ce serait perdu d'avance.

Loatse a écrit:manque de bol, on a été tellement loin dans l'humanisme bisounours de gauche avec sa défense de "l'opprimé" et de la "victime de la société" qu'on en arrive à ce que des gendarmettes se fassent assassiner par crainte de sanctions...
Trop loin, oui, beaucoup trop loin, mais contrairement à ce que tu crois, je m'en fais plus pour les gens qui habitent là que pour les gendarmettes.

Ce qui ne veut pas dire que je ne plains pas ces filles qui se font abattre, au contraire, mais je trouve stupide d'envoyer une gendarmette dans des quartiers pareils plutôt que deux gendarmes baraqués, entrainés pour ce genre de situation, et imposants. Ils auraient eu plus de chances de survie.

Loatse a écrit:Tiens, la voilà notre France ce qu'elle est devenue, voilà ce que vivent les "petites gens" que tu tiens, que vous tenez à gauche pour quantité négligeable..
Non mais ça va pas ? Tu ne confondrais pas "gauche" avec "PS", par hasard ?

Loatse a écrit:on ne parle pas d'idéologie là, on se situe dans l'humain, dans la vie bien réelle de tous les jours et moi quand je m'adresse à l'humain non2, c'est le militant non2 qui me répond... c'est du froid, de l'analytique, du pragmatisme, du prêt à penser orienté en mode " c'est pas ma faute m'sieur" mais ce n'est pas toi...
Le militant, oui, parce que je ne vais pas renoncer à mes idées parce qu'elles ne concordent pas avec les tiennes. Mais l'humain aussi, contrairement à ce que tu sembles croire. Ça te dépasse vraiment qu'on puisse préférer une réflexion sensée et basée sur la raison à une réaction impulsive ? Tu préfèrerais peut-être une réaction "à la OK corral" avec des morts innocents à la clé parce que tout le monde agirait instinctivement ?

Loatse a écrit:Elle est ou ta personnalité, ta pensée propre là dedans, dans ces posts ? il est ou "non2", ... [je passe sur l'insulte] ... ?
Elle est là, entre autre dans cette conviction qu'il faut éviter d'empirer les choses en fonçant tête baissée dans les chiffons que TF1, hollywood ou rue89 agitent devant mon nez. Elle est dans ma préférence à la raison plutôt qu'à l'impulsivité, question d'expérience personnelle.

Et toi, elle est où, ta raison ?

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville paisible...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum