Bruteforce de cerveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bruteforce de cerveau

Message  Non2 le Lun 20 Aoû - 7:44

Dans quelle rubrique mettre ça ? Informatique, mutinerie, santé/médecine, actualités ... Un peu tout ça à la fois, et c'est déroutant !

Bruteforce de cerveau
Par Korben

Le saviez-vous ? Il est maintenant possible de hacker le cerveau humain. C'est ce qu'ont expliqué des chercheurs lors de la conférence Usenix sur la sécurité qui s'est déroulé du 8 au 10 août dernier dans l'État de Washington.

Voici comment ça fonctionne...

Grâce à une EEG (Électro-encéphalographie, c'est-à-dire des capteurs posés sur la tête), on est capable de mesurer depuis longtemps l'activité du cerveau. En couplant ces mesures avec un logiciel de leur cru, il devient possible de "trouver" des informations personnelles à l'intérieur du crâne d'une personne comme son adresse, le code de sa carte bleue, da date de naissance...etc.

Cela fonctionne un peu comme un bruteforce de mot de passe. Lorsque la personne soumise au test voit défiler devant ses yeux quelque chose qu’elle reconnait comme un chiffre, un visage ou un objet, son cerveau émet une onde cérébrale baptisée la réponse P300. Cette réponse intervient lorsque quelque chose de familier est reconnu. Ainsi, il devient possible de débusquer des informations bien cachées dans le cerveau et cela, avec un taux de succès allant jusqu'à 40% (on en est qu'au début...).



C'est un peu le détecteur de mensonges ultime et je parie que lorsque la technique sera fiable, la police et les voyants-medium-marabouts seront ravis de s'en servir sur leurs victimes ^^.

Passionnant en tout cas. (et flippant)

Photo et source
http://korben.info/bruteforce-de-cerveau.html

Pour plus ample information, sur le fameux "P300", je joins un des commentaires à l'article :

Asu

Petit complément d’explication (je suis chercheur dans les interfaces cerveau-ordinateur à l’INRIA, importante équipe de recherche en France en la matière).

Le P300 est un signal qui apparaît lorsque la personne est devant un évènement attendu mais avec un brin d’aléatoire. Par exemple, l’automobiliste au feu rouge: il sait que le feu vert est pour bientôt, il ne sait pas vraiment quand. Quand celui-ci passe au vert, il y a P300. Un évènement attendu mais non totalement prédictible.

Ce phénomène est utilisé depuis des dizaines d’années, notamment pour pouvoir faire épeler du texte (P300 speller) à des personnes handicapée (cible « historique » de ces technos). Et là les perfs avoisinent les 90%.

Là où il faut bien faire attention, c’est que ce signal P300 n’apparaît que si la personne est franchement concentrée sur ce qu’elle voit. Il y a notamment une phase de calibration, cruciale pour la suite…

Ici ils obtiennent entre 10 et 40% d’information « au dépend » des utilisateurs. Mais les personnes n’ont pas de consignes strictes, et le matériel utilisé est un casque EEG grand public, pas cher et moins fiable qu’un casque médical. Donc 40% c’est déjà pas mal.

La fin de l'article originale (en anglais) est zappée par Korben. Je place ici ma traduction perso :

Les pensées futures

Vous pourriez les savoir déjà ! Oui, frais, innovateur et angoissant ! Imaginez le chaos qui s'ensuivra si le directeur de banque est enlevé et les informations cruciales sont extraites de son cerveau en utilisant ces sortes de techniques de hacking. Comment une grande banque peut-elle s'occuper de cette menace dans un futur pas si lointain ? En ce qui concerne la peur de malware – disons que vous utilisez le BCIs pour contrôler des périphériques, mais quelques popups vous montrent des nombres au hasard et votre activité P300 indique que cela pourrait vraiment être votre code confidentiel (code pin) ? Comment se protéger contre cela ? La seule option réalisable semble être de ne pas y penser, mais là c'est, croyez-le ou non, la chose la plus dure à faire!

Peut-être, le fait de militariser votre subconscient est la seule façon de faire. N'ayez pas peur de rêver un peu plus grand – et un peu plus surnaturel.

Militariser son cerveau pour échapper au hacking de cerveau, triste perspective ... Sad

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum