Coup d'état au Paraguay

 :: Politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup d'état au Paraguay

Message  Non2 le Mer 27 Juin - 9:19

Ce vendredi 22 juin 2012, la droite composée du parti libéral et du partii colorado (ancien soutien de la dictature de Stressner) ont destitué le président élu Fernando Lugo par une procédure expéditive du sénat (où ils sot majoritaires). Le président Lugo a été remplacé par le libéral Federico Franco.

Si la procédure sénatoriale permet de conserver une apparence de légalité, ça n'en n'est pas moins un coup d'état qui affiche clairement la volonté d'en finir avec les progrès sociaux menés par le président Lugo, avec pour référence tout aussi claire au coup d'état (militaire celui-là) contre le président Zelaya au Honduras il y a trois ans (28 juin 2009).

De plus, avec une grève des policiers qui risque de tourner au conflit, un autre coup d'état est de plus en plus possible en Bolivie également contre le président Evo Morales.

http://www.cadtm.org/Paraguay-juin-2012-Honduras-juin
http://www.humanite.fr/monde/bolivie-crainte-de-coup-d%E2%80%99etat-derriere-la-greve-des-policiers-499690

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état au Paraguay

Message  Non2 le Ven 29 Juin - 9:39

Les pays de l'Unasur semblent pour l'instant faire bloc contre le coup d'état.

Les pays du Mercosur ont décidé de « suspendre le Paraguay, de façon immédiate ( …), de son droit de participer à la 43ème réunion du Conseil du marché commun et au Sommet des présidents » qui se tiendra en Argentine le 29 juin.

Même l'OEA semble prendre ses distances avec le gouvernement illégitime, disant que la situation au Paraguay constitue une « atteinte à l’état de droit » et que "Destituer un président en 24 heures sans qu’il puisse se défendre est une parodie de justice et une violation des droits de l’homme". On attend pourtant toujours la réaction de son principal membre, les USA, dont la réaction dépendra probablement de la réussite ou non de la division que le coup d'état pourrait produire au sein de l'Unasur.

http://www.medelu.org/Semaine-diplomatique-sous-tension

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Politique

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum