Dites-moi que je rêve !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dites-moi que je rêve !!!!

Message  Loatse le Dim 1 Nov - 0:11



Afin d'expérimenter un vaccin préventif contre le VIH (sida), les laboratoires ont eu besoin de cobayes humains comme l'exige la procédure..

Or, qu'apprend t-on ?

a) Que ceux ci ont été recrutés en Thaïlande, pays dont on connait le faible niveau de vie..

b) Que ce vaccin ne garantit pas l'innocuité complète...

c) Qu'une partie de ces cobayes humains ont été infectés, (je suppose que pour mettre à l'épreuve le vaccin il leur était demandé d'avoir des rapports multiples non protégés ou avec un seul partenaire infecté par le virus What a Face )

d) Que les résultats ne sont guère probants, et qu'il ne nous reste plus qu'à remercier ces pauvres gens qui, pour se faire quelque argent, se sont fait innoculer une maladie dont à ce jour, on n'a pas trouvé d'antidote !!!!

No comment !

Voici donc résumé froidement, sans que personne ne se scandalise des méthodes employées et de leurs conséquences, le compte-rendu de l'expérimentation fait par la presse européenne :

Près d’un mois après l’annonce d’une première réussite d’un vaccin contre le virus du sida, les résultats complets de l’essai clinique mené en Thaïlande ont été présentés à Paris cette semaine et publiés dans une revue médicale, le New England Journal of Medicine. Ces données confirment que l’effet protecteur obtenu avec la combinaison de deux vaccins, ALVAC et AIDSVAX, est modeste. Ces résultats s’accompagnent de nombreuses questions, nécessitant encore davantage de recherches.

Sur 16.400 volontaires recrutés pour cet essai, il y a eu 51 infections par le VIH dans le groupe vacciné, 74 dans le groupe qui avait reçu des injections avec un placebo. Soit une réduction du risque de 31,2% avec la vaccination, sur un nombre total de cas relativement limité.

Ces chiffres sont obtenus en prenant en compte l’ensemble de la cohorte et en enlevant sept personnes dont la séropositivité a été découverte entre leur recrutement et le début de l’essai. Les autres modes d’analyse des données, soit en prenant en compte toute la cohorte soit en ne tenant compte que de ceux qui ont reçu toutes les injections prévues, ne donnent pas de résultats significatifs d’un point de vue statistique.

En l’état, les chercheurs américains et thaïlandais qui ont mené cet essai ne savent pas d’où vient la protection observée. Ils s’interrogent aussi sur le fait que chez les volontaires qui ont été infectés par le VIH, la charge virale est la même dans les deux groupes, vaccin et placebo. Ils supposent donc que les mécanismes immunologiques qui luttent contre l’infection ne sont pas les mêmes que ceux qui luttent ensuite contre la réplication du virus dans l’organisme.

Il semble par ailleurs que l’efficacité de la combinaison vaccinale diminue avec le temps et qu’elle protège surtout les populations qui prennent le moins de risques. Cela pourrait s’expliquer par la présence de plusieurs souches virales chez ceux qui s’exposent le plus, comme les consommateurs de drogues par injection.

L’essai mené en Thaïlande, même s’il a des résultats modestes, montre qu’une protection vaccinale peut fonctionner contre le VIH : c’était la preuve de principe qu’attendaient de nombreux chercheurs dans ce domaine. Cependant d’autres chercheurs, interrogés par la revue Nature (Nature News), craignent que la volonté d’y croire l’emporte sur l’analyse rationnelle des résultats.
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum