Soudan et Sud-Soudan

 :: Politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soudan et Sud-Soudan

Message  Non2 le Jeu 29 Mar - 6:24

L’art de la guerre
Soudan du Sud : fiction et réalité (Il Manifesto)
Manlio DINUCCI (Il Manifesto), le 29 mars 2012

Après la scène avec George Clooney aux manettes, tournée devant l’ambassade nord-soudanaise à Washington, c’est Hillary Clinton qui est venue sur le plateau, les larmes aux yeux, pour exprimer la profonde préoccupation des Etats-Unis sur la crise humanitaire et ses nombreuses victimes dans la partie méridionale du Soudan. Scènes touchantes de la fiction washingtonienne, destinée au plateau mondial.



Toute autre la véritable histoire. Pendant des décennies les Etats-Unis et Israël ont soutenu les forces sécessionnistes du Sud Soudan jusqu’à ce que, en 2005, le Nord et le Sud aient signé un accord, considéré par l’administration Bush comme un véritable triomphe en politique extérieure. L’administration Obama en a récolté les fruits : le 9 juillet 2011 le Sud Soudan s’est autoproclamé indépendant. Un nouvel Etat est ainsi né, avec une superficie de plus de 600 mille Km2 (plus que la France, le double de l’Italie) et à peine 8-9 millions d’habitants.

En se séparant du reste du pays, le Sud Soudan est entré en possession de 75% des réserves pétrolières soudanaises. C’est par contre le Nord qui possède l’oléoduc, à travers lequel le pétrole du Sud est transporté vers la Mer Rouge pour être exporté. D’où le contentieux entre les deux gouvernements sur la partition des revenus pétroliers, avivé par l’affrontement pour le contrôle de zones de frontières le long des plus de 1.500 Kms de confins, affrontement mené aussi à travers des groupes armés locaux. Dans tout cela, les Etats-Unis continuent à jouer un rôle clé. Le Sud Soudan est de plus en plus inséré dans le programme Imet (International Military Education and Training), géré par le Commandement Afrique avec des fonds du Département d’état : c’est là que sont formés chaque année 10mille « leaders militaires et civils » africains, qui suivent des cours dans 150 écoles militaires étasuniennes.

Simultanément, sous la régie de Washington, on est en train de mettre au point le projet d’un nouveau corridor énergétique qui, formé d’un oléoduc, d’une autoroute et d’un ligne de chemin de fer, permettra de transporter le pétrole depuis le Sud Soudan jusqu’au port kenyan de Lamu. Les avantages pour Washington seront multiples. D’une part, en se débarrassant de l’oléoduc nord-soudanais, assèner un coup dur au pays, déjà affaibli par la perte des deux tiers des réserves pétrolifères, de façon à provoquer l’écroulement du gouvernement de Khartoum. D’autre part, marginaliser les compagnies chinoises qui, avec quelques compagnies indiennes et malaisiennes, extraient le pétrole soudanais : la majeur partie pourra ainsi être contrôlée par des compagnies étasuniennes et britanniques.

Infrastructures du Kenya :


Partition du Soudan :


Et le Sud Soudan n’a pas que du pétrole, mais aussi de riches gisements d’or, argent, diamants, uranium, chrome, tungstène, quartz qui restent à exploiter ; et auxquels il faut ajouter environ 50 millions d’hectares de terres cultivables en utilisant l’abondante eau du Nil. Des affaires en or pour les multinationales, dont les intérêts sont assurés par le nouveau gouvernement de Juba dont la fiabilité est garantie non seulement par Washington mais aussi par Tel Aviv. Fait significatif : le Sud Soudan ouvrira son ambassade à Jérusalem, en la reconnaissant ainsi comme capitale, et Israël « formera » des milliers de réfugiés sud-soudanais avant de les rapatrier. Tandis que le gouvernement de Juba, parmi ses premiers actes, choisit l’anglais et non l’arabe comme langue officielle et demande à entrer dans le Commonwealth britannique. Aux ex vieilles colonies s’en ajoute une de type néocolonial.

Manlio Dinucci

Edition de mardi 27 mars 2012 de il manifesto
http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/20120327/manip2pg/14/manip2pz/320232/
Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio
http://www.legrandsoir.info/soudan-du-sud-fiction-et-realite-il-manifesto.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soudan et Sud-Soudan

Message  Loatse le Jeu 29 Mar - 11:16

D'après l'article que je mets en lien, le sud et le nord du soudan se déchire depuis bien longtemps.. pour diverses raisons (occultées sur ton lien), dont l'une est en effet en rapport avec le pétrole....

si le sud possède les gisements, le nord possède lui le matériel d'extraction, les raffineries etc...

Le sud ne désire pas apparemment partager ces richesses avec le nord...

Quand aux contrats passés avec des entreprises américaines, c'est oublier que la chine en 2011 a également passé contrat avec le sud soudan...

La mane pétrolière ne peut exister que grâce à l'exportation, nan ?

http://www.slateafrique.com/6121/nord-sud-soudan-divorce-partition-independance

_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soudan et Sud-Soudan

Message  Loatse le Jeu 29 Mar - 11:34

Lorsque je cherchais à savoir pourquoi les pays d'afrique étaient souvent en guerre, n'arrivaient pas à se développer économiquement entre autre... La réponse qui m'a souvent été donnée était celle ci : NOUS (les méchants occidentaux pillons les richesses de ces pays. point à la ligne. Sous entendu : la discussion est close ne cherche pas plus loin...

Or, je suis curieuse de nature...et une réponse binaire ne me satisfait jamais... donc j'ai creusé, vu, constaté que dans ces pays, les pouvoirs en place presque tous corrompus, ne se souciaient peu ou prou du bien etre de leurs concitoyens...que l'analphabétisme y était chose courante, l'éducation pas vraiment un souci de la part de ces pouvoirs en place à qui la chose profite, lesquels pouvoirs qui finissent quasiment toujours en dictatures...

que les coups d'états y étaient monnaie courante et que l'on s'y massacrait sans l'aide de puissance extérieures... Quand aux aides parvenant des pays occidentaux, celle ci était détournée pour le profit d'une élite en place au détriment des populations...

voici un lien qui permet une autre lecture des problèmes auquels sont confrontés l'Afrique...

http://www.slateafrique.com/20967/pourquoi-afrique-ne-se-developpe-pas-economie-corruption-agriculture


_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soudan et Sud-Soudan

Message  Non2 le Ven 30 Mar - 6:00

Tu as raison sur beaucoup de points, notamment sur l'origine des tensions entre Nord et Sud, qui peut être datée au moins de l'époque de la traite des esclaves. Et si on compte qu'en plus la colonisation britannique a fait comme à l'habitude, "diviser pour régner", tout ça n'arrange pas les choses. Il y a là bien des causes de tensions, différences de cultures, de religions, de modes de vie (industrielle, agricole ou pastorale) selon les régions.

Mais il ne faut pas négliger non plus l'influence des pressions internationales, à commencer par l'économique.

La mane pétrolière ne peut exister que grâce à l'exportation, nan ?
As-tu déjà entendu parler d'une production pétrolière qui n'aie pas de clients potentiels extérieurs ? :D

Si je suis assez d'accord avec ton premier article, je pense que le 2e utilise beaucoup trop les clichés. L'Afrique, un "marché de consommateurs" ? Dans les villes, peut-être, mais dans l'ensemble je ne pense pas, ne serait-ce que faute de moyens. Quant à l'inadéquation du système éducatif, on en revient encore à une question de moyens. Mais quand il parle de l'instabilité sociopolitique et de la corruption, il oublie de se demander quelles en sont les origines.

.. La réponse qui m'a souvent été donnée était celle ci : NOUS (les méchants occidentaux pillons les richesses de ces pays. point à la ligne. Sous entendu : la discussion est close ne cherche pas plus loin...

Or, je suis curieuse de nature...et une réponse binaire ne me satisfait jamais...
Totalement d'accord ! Pour moi, les trois questions qui doivent alors se poser sont :
1.- dans quelle mesure est-ce vrai ?
2.- pourquoi ?
3.- comment ?

C'est d'ailleurs la raison première de mes recherches d'informations sortant du cadre de tout ce qui nous est répété à l'envi par nos médias : essayer de voir ce qui est vrai et ce qui est faux, et aussi tenter d'en savoir plus pour cerner plus complètement les problèmes dont on nous parle (ou dont on ne nous parle pas).

Petit hors sujet (ne s'agissant donc pas du Soudan) : je suis resté comme deux ronds de flanc en apprenant comment doit être géré le franc CFA (franc de la Communauté Financière Africaine, anciennement franc des Colonies françaises d'Afrique) dans cet article, un indice de plus (pour ne pas dire une preuve) que les anciens colonisateurs (la France n'étant ici qu'un exemple parmi d'autres possibles) n'ont jamais désiré que leurs anciennes colonies leur échappent réellement.

que les coups d'états y étaient monnaie courante et que l'on s'y massacrait sans l'aide de puissance extérieures... Quand aux aides parvenant des pays occidentaux, celle ci était détournée pour le profit d'une élite en place au détriment des populations...
Sans l'aide, souvent ; sans l'instigation, rarement ; mais c'est généralement occulté par les médias. Quant à "l'élite", elle est le plus souvent mise en place par les puissances occidentales, au "besoin" par la force, les derniers exemples en date étant la Libye et la Côte d'Ivoire.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soudan et Sud-Soudan

Message  Non2 le Dim 27 Mai - 3:57

L'attaque des Sud-Soudanais sur les régions pétrolières du Nord-Soudan est-elle de l'imprévoyance, de la témérité, ou une "commande" extérieure ? En tous cas, l'effritement des états est comme une maladie qui se propage du Mali au Yémen et qui désagrège les possibilités d'unions entre les états arabes et entre eux et leurs voisins ...
http://www.michelcollon.info/La-guerre-entre-les-deux-Soudans.html

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 58
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soudan et Sud-Soudan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Politique

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum