les univers parallèles / observations vs théories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les univers parallèles / observations vs théories

Message  Loatse le Dim 5 Fév - 12:13

J'ai souvenir d'un sentiment déplaisant, lorsque voulant passer mon permis de conduire, je m'aperçus que le coté théorique de la chose incluait des connaissances qui me rebutaient.. Pour être apte à conduire un véhicule aujourd'hui il faut donc avoir quelques connaissances en mécanique...

Têtue comme une mule je me refusai avec force à apprendre les "us et coutumes" d'un moteur, ses conditions d'allumage et autres fonctions....(Passant outre, j'ai tout de même réussi à mon examen... :P )

Ce sentiment déplaisant, je l'ai à nouveau ressenti ce jour... lors d'une lecture d'un article traitant des univers parallèles... sentiment d'impuissance lorsqu'on ne peut traduire ses déductions en données exploitables scientifiquement...

Ce que j'ai compris de la physique quantique (ce n'est pas faute d'essayer d'en savoir plus) se résume à deux expériences : celle théorique du chat de shroedinger (via sciences & vie il y a fort longtemps), que je peux résumer ainsi : un mecanisme installé dans une boite permet de tuer un chat sans que l'expérimentateur ne sache à quel instant se situe le chaticide Smile ... On peut donc en conclure en observant la boite que le matou est à la fois mort et vivant....

La seconde expérience mettait en oeuvre des faisceaux de photons (si mes souvenirs sont bons), lesquels quoique isolés les uns des autres presentaient le fait remarquable de rester connectés entre eux....

Quelques temps plus tards naissait l'expérience du grand accélérateur de particules à la recherche du boson de higgs appelée également la particule de dieu....

C'est à cette époque qu'un scientifique russe (dont j'ai oublié le nom) a émis l'idée que des trous de ver fortuitement créés lors de l'expérience nous pourrions, une fois ceux ci reproduits accéder à une autre dimension, bref remonter le temps....

A côté de toutes ces têtes bien pleines, le quidam ordinaire se sent bien dépourvu... et peu, voir pas entendu ou moqué

Les univers parallèles sont apparemment un domaine réservé à la théorie, à l'abstraction, aux équations...

Quid des apparitions/disparitions d'objets, d'humains... qui ont jalonné l'histoire ?

Pas fiable vous dit-on.. "farfelu", inexplicable, pas quantifiable, donc.... ce que l'oeil voit et qui n'est pas approuvé par la communauté scientifique et ses thuriféraires n'existe pas....

Me voilà donc avec cet article dans le rôle du soucoupiste...en espérant toutefois qu'un jour prochain, le "profane et le sacré" pourront travailler ensemble pour faire, sur la base d'observations, évoluer plus vite la compréhension de notre univers..

cela peut paraître prétentieux voire culotté de prime abord, mais..... ne sommes nous pas tous interconnectés, que nous le voulions ou non ??? Smile

On appele cela la conscience collective...........


LES UNIVERS PARALLELES.

1) le triangle des bermudes

Cette partie de l'océan, localisée géographiquement sous la forme d'un triangle, présente une particularité ; Depuis des siècles avions et navires avec leurs équipages y disparaissent soudainement sans qu'il soit retrouvé ni épaves, ni objets flottant à la surface de la mer...

Depuis christophe colomb jusqu'à nos jours nombreux sont les marins traversant ce secteur qui se retrouvèrent confrontés à des faits pour le moins étranges tels que le dérèglement des compas, certains devenant "fous"... souvent le ciel présente des particularités qui rendent l'expérience effrayante....

L'une de ces expériences a retenu mon attention... elle mentionne entre autres détails, une sorte de tunnel à travers les nuages (tunnel que l'on peut retrouver dans les récits de NDE)... Quelle coincidence !

Le 4 décembre 1970, un pilote aguerri a passé là une journée qu’il n’oubliera jamais. Il a relié l’île d’Andros a Palm Beach en 47 minutes, sans vents arrières et une fois et demi plus rapidement que ne le permettait la vitesse maximale de son avion. Comment cela est-il possible ?

Ce jour-là, Bruce décolle d’Andros à 15h, il n’a que 23 ans, mais vole depuis six ans déjà. Tout ce passe bien les vingt premières minutes du vol, puis il se trouve face à un nuage qui s’élève sur plus de 15 000 mètres. Il lui est impossible de l’éviter que ce soit par le bas ou par le haut, car ce dernier semble sortir tout droit des eaux et il est bien trop haut. Il est obligé de passer à travers. Il raconte qu’il y avait à l’intérieur un orage électrique inhabituel, des éclairs énormes et vifs. Il doit rapidement le traverser, mais devant cette violence préfère faire demi-tour. C’est alors qu’il s’aperçoit qu’il est totalement encerclé par ce dernier, il est pris au piège. Il voit pourtant un petit bout de ciel bleu entre les nuages qui forme comme un tunnel, il se dit qu’il serait aisé pour lui d’y passer.

Une fois à l’intérieur, il se rend compte que les nuages font comme un tourbillon qui va dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et l’extrémité du tunnel rétrécie. Une fois sorti, le ciel bleu vers lequel il se dirigeait disparait et laisse place à un étrange brouillard gris et très épais et c’est à ce moment-là que tous ces instruments se mettent à dérailler. Il joint la tour de contrôle qui lui dit qu’il est déjà au-dessus de Miami, alors qu’il est censé n’être qu’à plus de 130 km de là. Quelques secondes après, le brouillard disparait et le ciel redevient bleu.

Il n’a mis que 47 minutes pour parcourir 320 km contre 75 minutes en temps normal, il a donc volé à plus de 500km/h dans un avion qui normalement vole à une vitesse de 350km/h.

Bruce pense que l’énergie électromagnétique y est pour quelque chose dans la rapidité de ce voyage, il aurait été pris dans une faille espace-temps. La gravité aurait peut-être pu distendre le temps et l’espace.

http://www.mystere-tv.com/triangle-des-bermudes-la-ou-tant-d-hommes-ont-disparus-v2474.html


2) les noeuds du temps

J'avais déjà posé un article sur l'histoire de ces deux enseignantes anglaises qui dans le début des années 1900 alors qu'elles visitaient le chateau de versailles, s'égarèrent du coté du petit trianon, rencontrant des personnages hors du commun dont il pourrait s'avèrer que ceux ci appartenaient à une autre époque....

cette histoire peut prêter à sourire car ces personnages de la fin des années 1700 étaient morts depuis longtemps lors de cette rencontre insolite... mais si l'on se remémore l'expérience du chat de shrodinger et ce qu'elle peut impliquer... on pourrait en déduire que le temps n'est pas linéaire comme on le croit mais en quelque sorte superposé....

que, par ces "trous de ver" qui se formeraient apparemment de manière aléatoire (quoique,... voir plus loin), le passé et le présent parfois ne fasse plus qu'un...

http://www.societe-perillos.com/voyage_temps.html

3) Embouteillage interdimensionnel..ou "du monde à la maison" Smile

Une histoire, celle ci plus personnelle puisque qu'elle me fut contée par des proches (famille, amie), et le moins qu'on puisse dire est que le nombre de témoignages que j'ai pu recueillir au fil des ans s'étoffe de plus en plus...

Janvier 2012

la jeune fille venait d'emmenager... c'était son premier logement, l'enthousiasme était de mise d'autant que, depuis les hautes fenêtres on pouvait apercevoir la mer... Le studio dans un immeuble datant au moins du 19ème siècle était toutefois clair, propre et agréable... La précédente locataire était une jeune femme également sans histoire qui partait pour un logement plus vaste...

Tout allait pour le mieux si ce n'est que par une froide nuit de janvier, alors que la jeune fille dormait, l'on tappa à sa porte... (pourtant il y a une sonnette ! - point important à retenir -)

Réveillée en sursaut par les coups, celle ci s'assit sur son lit puis n'entendant plus rien, décida de se rendormir... c'est alors qu'elle se retournait que son regard fut attiré par quelque chose de proprement effrayant..

Sur l'espace au dessus de l'ordinateur éteint, des yeux semblaient l'observer... des yeux qui appartenaient à un visage masculin d'une quarantaire d'année, lequel se prolongeait par une partie de buste...

Se pourrait-il que le "visiteur" nocturne ne soit autre qu'un très ancien habitué de ce logement, un intime de lieux qui venait rendre visite à un ami ou plutôt une amie et que l'espace d'un moment..le passé et le présent se soit emmêlés les pinceaux ou plutôt juxtaposés ? un ordinateur même éteint garde une certaine quantité d'électricité, comme un téléviseur... une source electrique peut elle servir en quelque sorte de révélateur, rendant visible ce qu'il n'était pas destiné à l'être ???

3) Les univers parallèles et l'après-"vie"...

Les cartésiens (coucou non2 !) pensent que notre existence s'achève à notre mort... Personnellement ces croyances m'ont toujours étonnées... Smile

J'ai souvenir d'un ami journaliste plutôt d'un naturel sceptique qui, le jour de l'enterrement de sa grand mère apperçut celle-ci ("comme je te vois" me dit-il) au milieu de la travée de l'église... souvenir également du témoignage de deux jeunes femmes qui virent elle aussi non pas une, mais deux apparitions de personnes "dont le buste flottait" dans leur chambre lorsqu'elles étaient enfants...

Deux personnes qu'elles n'avaient jamais vu mais qui, d'après les descriptions qu'elles en firent à leur mère étaient, leur grand tante et oncle maternel décédés depuis déjà un bon bout de temps....

La mort ne serait-elle qu'un passage dans une autre dimension, avec des "lucarnes" (trous de ver) sur la nôtre ?


























_________________
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins."
(Guy De Maupassant )
avatar
Loatse
Admin

Messages : 4614
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://luniverselle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: les univers parallèles / observations vs théories

Message  Non2 le Lun 20 Fév - 13:28

Je commence par une réflexion personnelle sur la physique quantique et l'expérience de Schrödinger. Cette histoire de chat n'est qu'une image destinée à faire comprendre qu'il est impossible de dire si, de deux possibilités lors d'une expérience, l'une ou l'autre est vraie tant qu'on n'a pas vérifié quelle est la réalité. Cette impossibilité mène à croire qu'il est possible que les deux hypothèses peuvent être vraies. Tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent à ce sujet me mène à croire que toutes ces "explications" ne sont qu'un enfumage destiné à cacher :
- soit que les scientifiques ne savent pas ce qui se passe (on parle dans la réalité expérimentale de présence ou non de particules spécifiques, les fameux bosons de Higgs),
- soit qu'ils préfèrent ne pas en parler.

Je ne parlerai pas trop de ces apparitions/disparitions dont tu parles. Je ne parlerai que de cette histoire d'avion "speedé" en émettant une hypothèse qui n'est ni plus ni moins ridicule que les autres. Quelques observations :

1.- la colonne décrite ressemble furieusement à un orage supercellulaire, un de ces phénomènes extraordinaires qui peuvent se produire soudainement et qui prennent des proportions difficiles à imaginer. Ces orages sont tellement dangereux qu'il est interdit à tout avion, même les plus robustes, d'en approcher tant est grand le risque qu'ils soient littéralement disloqués par la puissance des vents et de l'électromagnétisme de l'orage.

Il est arrivé à des gens qui font du deltaplane ou de l’ULM d'en rencontrer : lorsqu'ils l'aperçoivent, il est généralement trop tard, ils sont aspirés dedans avant de s'en rendre compte. De ceux qui ont été pris dedans, un seul a été retrouvé, à quelques centaines de kilomètres de la zone où il pouvait raisonnablement avoir été emporté, son corps complètement gelé. C'est pourquoi ils doivent impérativement consulter la météo avant de se lancer.

2.- L'Île Andros est à quelques encablures au Nord de Cuba, c'est à dire à la limite de la périphérie de la zone dite "triangle des Bermudes", loin de la région des disparitions signalées.

3.- le "tunnel" dans lequel il s'est retrouvé : lorsqu'on est happé par un orage supercellulaire, on est emmené rapidement en altitude, de manière incontrôlable. J'ai d'abord pensé à un jet-sream, mais ceux-ci se déplacent dans le mauvais sens pour accélérer son avion. Par contre, des orages semblables constituent des courants d'air qui évacuent une partie de la pression, et il a pu être pris dans un de ces courants qui a pu accélérer son avion de façon considérable.

Si ma supposition est exacte, ce pilote a eu une chance du tonnerre (c'est le cas de le dire) d'être happé puis "recraché" par l'orage, faute de quoi il ne serait plus resté grand' chose de lui ni de son avion.

_________________
Si le spectacle électoral n'était pas si propice à l'expansion du marché, on ne nous le parachuterait pas en casque bleu, sac de riz à la main, mitraillette à l'épaule ! (René Binamé, quelques mots sur le cirque électoral).
avatar
Non2

Messages : 3620
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Ici, là et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum